La prière miraculeuse

la_priere_miraculeuse_ou_revelation_d_une_loi_spirituelle_fondamentale_saint_paul

La prière peut produire des miracles, si, et, seulement si, celui qui prie possède une foi aussi solide que le roc. Pour acquérir la puissance du lion, il convient tout d’abord d’épurer ses pensées, comme nous l’avons vu dans le précédent article. Il faut chasser de son esprit toutes les pensées qui peuvent conduire au péché. Pour cela, il est indispensable de comprendre ce qui se produit dans son âme, même si cela ne suffit pas. La théologie chrétienne, issue du passé de notre nation, nous donne les clés du fonctionnement de l’esprit humain. Le grand saint François de Sales nous a laissé un précieux témoignage dans ses écrits. Cependant, il faut savoir les lire avec un esprit ouvert pour en comprendre toutes les subtilités. Lorsque l’on parvient à dominer, grâce à la tempérance, ses pulsions primaires, la foi engendre la focalisation de ses pensées sur une vertu précise, à un instant donné, qui, pourtant, transcende le temps.

Le monde est aussi ténébreux, de nos jours, parce que les hommes ont perdu la croyance en un Dieu d’amour situé au-delà du temps. Au lieu de se recentrer sur ce qui est véritablement important, c’est-à-dire la Vie, ils se laissent illusionner par des mensonges qui donnent l’impression d’exister dans une autre dimension : c’est de la pure folie. Par exemple, les romans, les films fantastiques, la technologie, la politique ou encore le marketing sont des inventions humaines qui illusionnent l’esprit de celui qui se laisse endoctriner par ces fariboles. C’est l’esprit de doute, cultivé par les sectes, qui est responsable de la perte de la foi. Or, il s’agit d’un phénomène que l’on peut qualifier de poupée russe puisque la méconnaissance de la foi a elle-même engendré l’incompréhension de la prière. Cette perte de connaissance a fini par reléguer le pouvoir de l’esprit à un conte pour les enfants, les faibles ou les fous.

En réfléchissant à ceci, on s’aperçoit qu’il y a une volonté de nuisance qui ne se dévoile jamais au grand jour. Les bourgeois du XVIIIe siècle, philosophes des Lumières ténébreuses, ont souhaité prendre le pouvoir en influençant les lecteurs à travers leurs écrits fallacieux. Cet endoctrinement sectaire a fragilisé l’esprit chrétien puisque leurs œuvres sont essentiellement scientifiques et matérialistes. La foi en un Dieu d’amour est strictement incompatible avec la production de biens matériels en vue de leurs ventes. Ces deux conceptions sont antonymes l’une de l’autre. D’un côté, la vertu est prônée comme valeur primordiale, et, de l’autre, l’usure est la base même du système matérialiste.

Les écrits fallacieux ont entraîné une perte de la foi qui correspond, symboliquement, à une chute vers la matière. Cette descente engendre de mauvaises pensées qui entraînent elles-mêmes, en toute logique, des comportements semblables. On constate un phénomène spectaculaire qui reste invisible, mais, qui est, pourtant, bien réel. Il s’agit d’une loi spirituelle fondamentale, la voici : plus les esprits se laissent entraîner vers leurs mauvaises pensées, que l’on nomme tentations en terme théologal, plus ceux-ci sont illusionnés par des événements qui font appels aux émotions. Ce phénomène engendre un égoïsme aveuglant qui fait croire que les pensées cultivées sont la réalité du sujet qui les entretient. Cet égoïsme maléfique engendre alors un rejet de l’autre qui produit lui-même des comportements violents dans l’ensemble de la civilisation endoctrinée. Ce chaos est la porte ouverte au coup d’État fomenté par les héritiers spirituels des bourgeois du siècle des Lumières.

Le meilleur moyen pour vaincre le mal n’est pas de prendre les armes mais de retrouver la foi afin d’entraîner une montée vers l’esprit de Dieu. Ce mécanisme engendre alors l’effet inverse de celui généré par la chute vers la matière. Les individus réapprennent à cultiver de bonnes pensées, c’est ce que l’on nomme vertu en théologie chrétienne. La vertu fait disparaître, en même temps, l’égoïsme et l’illusion qui retenaient les individus prisonniers de chaînes invisibles. La charité se répand alors dans la société et l’humanité retourne vers la fraternité authentique.

Ce processus ne peut être entrepris que par la conduite d’un bon berger. Seul un roi d’amour peut donner les moyens spirituels de retrouver l’état de grâce. Des dirigeants iniques engendrent toujours plus d’injustice à cause de leurs comportements pervers qui sont eux-mêmes créés par leurs pensées malveillantes. C’est la chute vers la matière. Il faut donc que le pouvoir soit donné à ce bon berger. Or, Dieu seul a la capacité de détrôner le mal du haut de la civilisation.

C’est là qu’intervient la prière miraculeuse. Ce que nous demandons à Dieu avec un esprit charitable et humilié, Celui-ci nous le donne avec joie par la force de Sa Miséricorde. La prière fait appel aux lois invisibles qui régissent le monde tandis que les armes humaines font appel à la matière. Le concept de montée (en direction de la vertu céleste) et de descente (vers le péché infernal) est donc fondamental. Les mauvaises pensées nous entraînent vers le bas tandis que les bonnes pensées nous font grimper vers le sommet de la montagne du Seigneur.

Nous pouvons maintenant définir une autre loi spirituelle tout aussi fondamentale : la vertu engendre la remontée céleste tandis que le péché entraîne le chaos. Le seul moyen de venir à bout d’un phénomène spirituel ne peut pas être matériel puisque l’on ne combat pas un lion avec une épée invisible ou un fantôme avec un fusil de chasse. Par conséquent, pour remédier à la dangereuse chute invisible, il faut entraîner une poussée d’origine spirituelle. Le remède est tellement simple qu’il est éclipsé par la complexité matérielle de cette civilisation.

Il faut retrouver la grâce spirituelle que l’on peut qualifier d’intelligence du cœur pour sauver le monde de l’effondrement suivi du coup d’État des forces du mal. Celles-ci se cachent dans les ténèbres et usent de la ruse pour ne pas se dévoiler tandis que les forces du bien se montrent à la lumière du jour et utilisent la Vérité sans rien cacher. On entend les chants divins dans les rayons de soleil qui inondent le vitrail tandis que les orcs grognent la nuit venue.

loi_spirituelle_fondamentale_la_perte_de_foi_engendre_le_chaos

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/12/19/la-priere-miraculeuse/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour La prière miraculeuse

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Ping : La prière miraculeuse | musnadjia423wordpress

  3. MA Guillermont dit :

    Une jolie histoire :

    L’Ave Maria

    Un jour , Notre-Seigneur apparut à Sainte Gertrude comptant des pièces d’or :
    Elle eut la hardiesse de lui demander ce qu’il comptait .
     » Je compte , lui répondit Jésus-Christ , tes Ave Maria , c’est la monnaie avec laquelle on peut acheter mon paradis « .

    Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir,

    C’est un bon sujet, oui la prière peut produire des miracles. Comme nos premiers Pères, je considère la prière comme le meilleur remède à nos maux visibles ou invisibles, c’est sur que si plus de personnes se mettaient à la prière, les laboratoires pharmaceutiques ne pourraient plus dégager tant d’argent. De nos jours malheureusement, beaucoup prient automatiquement pour la Démocratie, mais dans le même temps, les élites de tous bords n’ont jamais rendu autant de gens malades sur le fond. Alors en y réfléchissant, on pourrait se demander sur quoi nous devrions prier le plus ? La terre ou le Ciel ? La télévision ou la bougie ? La foule ou l’acquisition du St Esprit ? A ce propos, je ne sais le si bon Dieu sera d’accord, mais voilà si le climat de la terre était légèrement différent, il est certain que les lumières seraient moins en mesure d’aveugler la multitude. Je ne sais si toute prière est bonne à dire, mais en tous les cas soyez en sur, moi quand je prie la Ste vierge, je ne peux m’empêcher de me dire qu’elle est superbonne à prier, tant pour le salut de notre Âme que pour celle de notre prochain.

    Mais pour en revenir à votre propos, cela rejoint ce que je voulais dire hier, c’est-à-dire que lorsque nous nous mettons trop à décrire les premières choses qui nous font du mal, et c’est bien normal pour plusieurs raisons, nous en finissons aussi indirectement par leur donner du pouvoir sur nos vies, le bon sens serait de vouloir moins jouer dans la cour de récréation.
    Je pourrais alimenter votre propos, en proposant la prière suivante, car même les plus grands maîtres d’échecs de notre histoire, savent bien qu’à partir d’un certain nombre de coups,
    le premier calcul des hommes se révèle parfois foireux dans le grand échiquier du mal.

    Prière à Notre Dame des Victoires

    C’est la victoire sur nos ennemis que je suis venu vous demander, particulièrement à l’égard
    de tous ceux qui nous veulent des misères, des coups bas, qui jettent le mauvais sort, le mauvais oeil, le mauvais temps. En retour, je vous promets des lumières, moins de médisance, et plusieurs Pater et un Ave Maria, si vous m’accordez cette grâce. Ainsi soit-il.

    Prière à Saint Michel

    Saint Michel, vous qui êtes un Archange et non un Ange déchu de la démocratie, défendez-nous dans les combats de la vie, soyez notre divin recours, contre la malice et les diverses embûches de l’adversaire. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant; et vous, Prince de la milice céleste par la vertu divine dont vous êtes Suprêmement revêtu, repoussez en enfer, Satan et les autres esprits malins, qui errent partout dans le monde pour la perte de plus en plus gravissime des Ames.

    Ô vous, grand Saint Michel, que rien ni personne ne peut arrêter sur la terre, protecteur des enfants de Dieu, prenez votre lance, aidez-nous à relever l’ancien étendard de nos ancêtres, allez dès que possible renverser tous nos ennemis. S’ils continuent à vouloir faire preuve de malice pour la fournaise, s’ils persistent à vouloir faire le mal, qu’ils n’en trouvent pas plus le sommeil de leur coté, car ceux qui font d’abord la perte de leur Âme ne font point la verticalité.

    Ainsi soit-il.

    Aimé par 1 personne

  5. Souri7 dit :

    Et le Prêtre miraculeux de Jésus-Christ, homme de prière par excellence:
    http://voiemystique.free.fr/pio_de_pietrelcina_derobert.htm

    J'aime

  6. À celle qui intercède
    La seule qui puisse parler avec l’autorité d’une mère.

    À celle qui est infiniment riche.
    Parce qu’aussi elle est infiniment pauvre.

    À celle qui est infiniment haute.
    Parce qu’aussi elle est infiniment descendante.

    À celle qui est infiniment grande.
    Parce qu’aussi elle est infiniment petite.
    Infiniment humble. Une jeune mère.

    À celle qui est infiniment jeune.
    Parce qu’aussi elle est infiniment mère.

    À celle qui est infiniment joyeuse.
    Parce qu’aussi elle est infiniment douloureuse.

    À celle qui est toute Grandeur et toute Foi.
    Parce qu’aussi elle est toute Charité.

    À celle qui est toute Foi et toute Charité.
    Parce qu’aussi elle est toute espérance.

    À celle qui est infiniment au-dessus de nous.
    Parce qu’aussi elle est infiniment parmi nous.

    À celle qui est avec nous.
    Parce que le Seigneur est avec elle.

    À celle qui intercède.
    Parce qu’elle est bénie entre toutes les femmes.
    Et que Jésus, le fruit de son ventre, est béni.
    Charles PÉGUY

    Prière au Christ
    http://www.biblisem.net/meditat/papiprie.htm

    Seconde prière au Christ
    http://www.biblisem.net/meditat/papispac.htm

    Aimé par 1 personne

  7. Si je puis lever le doigt, car il m’arrive des fois de boiter, de manquer de souffle pour mon pauvre petit coeur.

    J’aimerais poursuivre, tant sur le vital ( l’état de chute ) que sur l’essentiel ( l’état de grâce ). En effet, souvent nous avons tendance à croire que rien n’est impossible à Dieu, mais en réalité à travers le propre rythme vertigineux du monde, nous mettons pas moins de freins entre lui et nous. Ce n’est pas tant le miracle qui est impossible, mais ce sont souvent les hommes qui réduisent la vie à choses bien peu divines, comme quoi la prière c’est essentiel, comme pour l’air que nous respirons. Nous nous rendons bien compte que notre foi n’est pas jamais complète, et cela même dans les moments les plus éprouvants ou autres de la vie.
    Un jour dans l’histoire, il y eu une fois un Prêtre du Très-Haut, officiant dans le temple, mais voilà avec l’age, la rengaine, comme à travers le premier bagage de la fonction, il n’y croyait plus, surtout que sa femme était stérile. Mais il priait le Seigneur, officiant dans le temple, c’était un juste, centré sur l’essentiel, aucunement comme de nos jours. Il vivait dans un temps moins terre à terre, plus porté vers le miraculeux, puis un jour il reçut la visite d’un Ange du Seigneur. C’est-à-dire que le miraculeux venait de survenir, mais il demanda une autre preuve pour en être sûr de ne pas rêver, mais bon vous connaissez l’histoire des hommes.

    En vérité rien ne vient de nous, tout vient du Seigneur à l’origine, seul Dieu est bon, source première de toutes bonnes choses, cela devrait être notre seule pensée première, faut dire que le monde ne comprend plus grand chose au surnaturel, à nos anges gardiens. Mais ils doivent certainement se réjouir de voir que l’histoire ne nous donne pas toujours tort. Vous savez, même si la théologie nous apprend beaucoup, faut reconnaître, que tout est souvent fait pour noyer le poisson, nuire au vivant. Le monde est comme ça, voyez la politique étrangère des grands de ce monde, mais dans leur vie croyez-vous qu’ils feraient ménage chez eux. J’aimerais méditer comme jadis, vu que le Seigneur a déjà vaincu le monde, ne pourrions-nous pas nous reposer, laisser la parole à d’autres de nos frères. J’aimerais tant entendre d’autres nous parler des choses de la prière, non pas que nous ayons des choses ringardes à leur dire. En espérant que mon propos puisse s’articuler avec le votre, comme au sujet de la conduite des descendants de nos lumières, oui, ce ne sont que des conduites qui les rendent profondément aveugles et sourds. Que voulez-vous y faire, surtout que les circonstances ne s’y prêtent pas. C’est sur que les plus automates de notre temps, ne nous facilitent pas la vie, je ne sais donc si ce roi d’amour, sera au moins accompagné d’une bonne reine, car un bon couple c’est quand même mieux, qu’une personne toute seule sur un trône, à ce propos faisons quelques réserves de rouleaux, avant qu’ils ne nous coupent la flotte.
    Mais là ou nous pourrions décevoir, c’est que même avec une grâce spirituelle ou l’intelligence du cœur, les gens ne veulent pas écouter la voix de celui qui crie dans le désert, quand bien même vous préféreriez suivre les premiers devoirs de nos ancêtres. Ils vous opposeraient bien leurs nouveaux devoirs matérialistes. Non ce que nous devrions plutôt essayer de dire, c’est de rechercher à se reposer de nos œuvres. J’aimerais savoir enseigner le rétropédalage, hélas sur la route est avec un petit véhicule, c’est pas évident de respecter les distances, tout le monde n’a pas la même cylindrée. Mais l’autre point à ne pas négliger, c’est votre rappel des lois invisibles, mais même là, il me semble que les lois de l’esprit sont plus concrètes que celles de la matière, oui, il n’y a rien de plus salutaire que la prière, alors au Diable les premières lois de la physique. Car même les plus incroyants croient à une chose, les bons Anges en savent quelque chose, cette obligation partout présente d’avancer vers l’abîme, c’est l’empressement général, et plus encore par l’envie de vouloir tous réussir à y perdre leur Ame. Ils pèchent tous, car ils n’aiment pas du tout échouer dans leur vie d’homme, recevoir la grâce de Dieu de pouvoir en pleurer et s’en rappeler. Je dirais qu’il y a trois choses que les hommes évitent en général de s’échanger entre eux, alors voilà je ne sais si nous en sommes à l’ouverture des autres sceaux du livre. Veuillez me pardonner, si vous pourriez trouver mon propos peu académique. En vérité les conduites matérialistes sont des dogmes très possessifs, et contre cela, il n’y a plus que l’idéal de la prière. Combien de fois, n’avez-vous jamais eu l’impression de rencontrer plus de regards courroucés chez les premiers içi bas, que dans un endroit de mauvaise vie, comme pour plein d’autres exemples comme ça.

    Source réflexion chrétienne :
    Combien de fois nous pouvons assister à des retraites où les responsables, juste avant celles-ci, reçoivent des dons en nourriture équivalent à leurs besoins…et font ensuite payer leurs repas aux retraitants…fermant ainsi la porte aux « pauvres » qui n’ont pas les moyens de payer !!! C’est ça le royaume de Dieu pour eux ?

    Combien de fois des responsables organisent des pèlerinages bien chers, qui sont non seulement conseillés, mais vivement recommandés par les plus intéressés, pour mieux faire découvrir L’Amour de Dieu que la Justice…fermant ainsi la porte aux « pauvres » qui n’ont pas les moyens de payer, en les mettant à l’écart…ou ruinant ceux qui se sentant « obligé » et ayant très peu d’argent, doivent prendre l’argent qui aurait du servir aux besoins vitaux de leur famille…qui se retrouvera dans la misère et les dettes !!!

    C’est sur qu’à travers de telles conduites, il n’y a plus lieu de vouloir se mentir, n’oublions pas qu’avec le temps Jésus-Christ serai devenu changeur. Non c’est vrai, dans un tel monde de marchands d’Âmes ou de tapis, la Sainte prière de Dieu n’est plus utile, encore moins si elle rapproche les hommes de Dieu, et puis la grâce qu’est-ce qu’ils en ont à faire le jour d’avant. Je ne sais si mon propos, pourrait faire l’articulation avec un autre qui pourrait s’y donner la peine. Tant de choses qui ont été écrites sur le Seigneur, sur la Vierge, comme sur ses Saints, mais aujourd’hui que voyons-nous de la marchandisation du monde ? Bon sang, Mon Père, je ne peux pas m’accuser de tous les erreurs du nombre, de tous ceux dont ils ne souviennent plus, de tous ceux de leur vie passée, présente, en particulier de tous ceux qu’ils commettent en voulant d’abord juger les autres de ne plus savoir fonctionner comme eux. Et puis comment cela pourrait-il être de leurs fautes, lorsqu’ils ne savent pas ce qu’ils font. C’est pourquoi ils en ont raison de supplier la Vierge Marie, les Anges et tous les Saints, je vous en prie, nous ne pouvons aider véritablement notre prochain, si nous prenons plus le temps de ralentir pour lui, déjà tant de coureurs.

    Bénissez-moi, mon Père, parce que j’ai péché contre le matérialisme. Je confesse à Dieu Tout-Puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission; Oui, nous avons vraiment péché contre les premières attentes impossibles du monde. Je reconnais même volontiers devant mes frères qu’il m’arrive de vouloir prier la Justice de Dieu, pourtant je ne devrais pas prier ainsi, ce serait peu miséricordieux. Et dire que son sang ne cesse de se répandre, sont-ils seulement bien gens du livre, si le Divin ne nous permettait plus de les faire voir tels qu’ils sont, tant de masques du progrès. Oui, je ne vois plus que le surnaturel pour sauver le petit restant, mais pour les autres, qu’ils ne s’attendent pas à être mieux traités. Amen, Amen, je vous le dis, c’est sur qu’avec de véritables de fils de Dieu, nos ennemis prendraient la filante. Faisons mémoire devant nos Anges gardiens. Nous professons: Je crois en un seul Dieu, le Père Tout puissant, Créateur du ciel et de la terre. Nous croyons à l’existence d’un monde visible et d’un autre qui ne se calcule point. Saint, Saint, Saint, le Seigneur Dieu de tout l’univers visible et invisible.

    J'aime

  8. « Mon Père, s’il est possible, que je croise moins de gens au coeur de pierre, mais voilà si je devais en croiser d’autres, permets moi d’avoir une bonne Marie dans ma besace. Et puis tu comprends, si un jour un vieux général de brigade pouvait m’entendre, je ne voudrais pas non plus terroriser le grave BHL avec sa chemise. Je n’exprime aussi qu’un autre voeu, que Fabius prenne bien sa démission, déjà que je regarde plus la télévision, je me demande même si BHL mérite bien de faire parti du comité directoire d’Arte, ah si seulement sa propre soeur pouvait m’entendre en matière de sous information, peut-être qu’elle lui ferait davantage entendre la voix de la raison. Tu vois mon Dieu, je demande pas grand chose pour la nouvelle année, c’est sur que si tout le pays devait un jour se mettre à prier pour la conversion de BHL, il n’est pas sur que tu puisses lui faire ouvrir les yeux, comme quoi ils ont déjà un peu perdus autre chose dans leur vie, mais peut-être qu’ils n’y sont jamais pour rien les premiers »

    J'aime

  9. MA Guillermont dit :

    Aujourd’hui 29 Décembre , l’Église d’Orient fête David , fils de Jessé , roi de Juda et d’Israël, ancien testament ( 10 ème S av J-C ).
    (…)
    1er livre de Samuel : Chapitre 17
    « (…)Ton serviteur à abattu le lion comme l’ours , et il en sera de ce philistin incirconcis comme de l’un d’eux , car il a insulté les armées du Dieu vivant ».
    Et David dit : « Yahweh qui m’a délivré du lion et de l’ours , me délivrera de ce philistin « .
    Et Saül dit à David :  » Va , et que Yahweh soit avec toi « .
    (…)
    Ainsi David , avec une fronde et une pierre , l’emporta sur le philistin . (…)
    Saül lui dit :  » De qui es-tu fils , jeune homme « ?
    Et David répondit : » Je suis fils de ton serviteur , Ichay de Bethléem « .

    La Sainte Bible du chanoine Crampon

    Sanctifié , glorifié, loué , et béni soit Ton Nom , Seigneur , par toute la terre !

    J'aime

    • Le chanoine Émile Osty, a aussi fait une très belle traduction de la Bible, il a longtemps étudié les livres de Samuel. C’est vrai, que David a très bien démarré comme berger, mais plus tard il avait un peu péché contre Urie le Hittite selon le prophète Nathan, qui lui était pourtant très fidèle. Avec recul je pense que le bon Dieu n’est pas forcément pour ou contre la royauté à certains moments de l’histoire. Nous ne savons pas trop en fait ce que Samuel avait déjà écrit en son temps à ce sujet, c’était sans doute après ou avant le livre des juges. Samuel est né dans la même patrie que Déborah, mais sa venue ne fut pas une mince affaire pour sa pauvre mère Anne. Et puis avec le progrès qui tue, qui se souvient surtout de l’histoire, mais ce qui est bien avec le bon Dieu, c’est qu’il laisse toujours aux hommes le bon soin d’aller jusqu’au bout de leurs diverses expérimentations humaines voir plus tyranniques en la matière, comme quoi toutes les institutions humaines ne volent pas bien haut en cette fin des temps. Et dire qu’au temps de Mathusalem les hommes vivaient plus longtemps, mais aujourd’hui avec cette vieille terre qui n’est plus toute jeune ou sacrée, à mon avis on fera pas de vieux os avec les Marchands de la terre, vu que les hommes préfèrent vivre davantage loin du Bon Dieu avec le « progrès ». Malheureusement lorsque les hommes recherchent toujours à se choisir quelque chose de plus terrestre, c’est qu’ils rejettent toujours un peu la royauté de Dieu
      dans leur vie, qu’ont-ils d’ailleurs tous compris à la mise en croix de notre Ancêtre, très peu certainement encore aujourd’hui, alors je ne sais si les hommes préfèrent vivre partout ailleurs comme des veaux.

      J'aime

  10. Un lecteur anonyme dit :

    LA PRIÈRE

    Des scientifiques russes , ont découvert et démontré le mécanisme  » matériel  » d’un tel phénomène divin
     » Une prière , est un médicament très puissant  » , l’affirme Valérie Slezin , chef du Laboratoire de Neurophycophysiologique de l’institut d’investigation et Développement Psychoneurologique Bekterev de Saint-Petersbourg.

    La prière , non seulement régularise toutes les procédures de l’organisme humain mais répare aussi la structure de la conscience plus affectée .
    Le professeur Slezin a fait quelque chose qui semble difficile à croire :
    Mesurer le pouvoir de la prière.

    En enregistrant les électroencéphalogrammes de quelques moines au moment de prier , on a pu capter un phénomène extraordinaire ; la complète déconnexion du cortex cérébral.
    Cet état on peut l’observer seulement avec les bébés de trois mois , quand ils ressentent la présence de leur mère, qui leur provoque une sensation de complète sécurité.

    A mesure que la personne grandit , telle sensation disparaît , l’activité cérébrale grandit et ce rythme des bio – courants cérébraux, se voit rarement ; seulement dans les heures du sommeil profond ou en priant , comme l’a démontré le scientifique mentionné .
    Valérie Slezin , a appelé tel état méconnu :
     » Léger guetteur, en priant  » et a démontré qu’il a une importance vitale pour chaque personne .
    On sait que les maladies sont provoquées par de graves situations et événements qui restent enregistrés en l’esprit .

    Malgré cela , quand on prie , les soucis restent au plan secondaire et même disparaissent totalement . De cette manière le rétablissement psychique , moral et physique , est possible .
    Les offices de l’Église , ont aussi un rôle important dans le rétablissement
    de la santé .

    L’ingénieur et électrophysicienne Angelina Malakovskaia , du Laboratoire de Technologie Médical et Biologique , à mené plusieurs études pour mesurer des différences dans la santé des gens , avant et après avoir assisté
    à un office religieux .
    Les résultats ont démontré que participer aux services liturgiques font que se régularise la pression du sang et certaines valeurs mesurables aussi dans le sang .
    Il paraît aussi que les prières peuvent neutraliser les radiations .

    On sait qu’après l’explosion de Tchernobyl , les instruments pour mesurer la radiation , ont démontré que des valeurs arrivaient à dépasser la limite quantifiable : malgré cela dans la zone où se trouve
    l’Église de Saint Michel Archange , à 4 kms du réacteur , la densité de radiation se maintenait normale .

    Les scientifiques de Saint Pétersbourg , ont confirmé aussi , en prenant en compte plusieurs expérimentations ;
    Que l’eau bénite , le signe de la Croix et même le son des cloches , peuvent avoir propriétés guérisseuses .
    Ce sont pour ces raisons qu’en Russie , les cloches ont sonné pendant des épidémies .

    La fréquence émise par les cloches, pourrait éliminer les agents qui provoquent les maladies comme la grippe , les hépatites ou le typhus .
    Les protéines des virus semblaient se trouver dans l’incapacité de développer de telles infections , selon les paroles d’A. Malakovskaia .

    Le signe de la Croix , à un effet plus significatif .
    Il est capable d’éliminer microbes pathogènes, non seulement dans l’eau courante mais dans les rivières et lacs .
    Il est aussi efficace dans les appareils récents de désinfection avec radiation magnétique.

    Aimé par 2 people

  11. Corentin dit :

    Bonjour à tous,

    Concernant votre propos j’ajoute ma pierre à l’édifice, en effet, sur ce sujet il est impératif de hommage à l’un des plus grands chercheurs français ; décédé il y’ a peu dans l’indifférence la plus stupéfiante.

    André Gernez était un médecin qui s’est consacré à de nombreuses études, notamment sur sa fameuse étude du « Protocole de prévention active » contre le cancer lui-même.
    Ces résultats sont stupéfiants et ont été connus à travers l’occident ainsi qu’au USA mais ceux-ci volontairement ignoré par le lobby pharmaceutique si puissant aujourd’hui… car il n’ y a pas d’argent-roi à dépenser pour effectuer ce protocole de prévention !

    Il a également réalisé de nombreuses études sur la maladie d’Alzheimer, démontrant avec brio que l’athéisme est un facteur aggravant le risque d’avoir cette maladie. Préconisant par la suite pour le cancer le jeûne, carême, pour éliminer les graisses et ainsi le risque des cellules cancérigènes, les cancers du muscle étant moins fréquents..
    Enfin, si le lecteur est intéressé je l’invite à lire son ouvrage « Les maladies dégénératives », ou consulter ses vidéos sur la toile.

    N’est ce pas impressionnant tout cet Ordre ; quelle ineptie qu’est l’athéisme!

    Comme chronique de nos nuitées,
    Acide nitrique ou luisent nos songent d’athées.

    Pour Marie, en Marie, par Marie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s