Mon refuge, mon rempart, mon Dieu, dont je suis sûr !

Psaume 91

Qui habitat in adiutorio Altissimi, in protectione Dei caeli commorabitur.
Qui habite à l’appui du Très-Haut, en la protection du Dieu du ciel il demeurera.

Dicet Domino : susceptor meus es, et refugium meum, Deus meus : sperabo in eum.
Il dira au Seigneur : Mon recours, c’est vous, et mon refuge : mon Dieu, en lui je mettrai mon espérance.

Quoniam ipse liberavit me de laqueo venantium, et a verbo aspero.
Car c’est lui qui m’a délivré du piège des chasseurs, et du mot dur.

Scapulis suis obumbrabit tibi Dominus et sub pennis eius sperabis.
De ses épaules le Seigneur t’ombragera : et sous ses ailes tu auras espérerance.

Scuto circumdabit te veritas eius : non timebis a timore nocturno.
D’un bouclier t’enveloppera sa vérité : tu ne craindras rien de la crainte nocturne.

A sagitta volante per diem, a negotio perambulante in tenebris, a ruina et daemonio meridiano.
De la flèche volant à travers le jour, de la machination se propageant dans les ténèbres : de la ruine, et du démon méridien.

Cadent a latere tuo mille et decem milia a dextris tuis : tibi autem non appropinquabit.
A ton côté il en tombera mille, et dix mille à ta droite : mais de toi, il ne s’approchera.

Quoniam angelis suis mandavit de te ut custodiant te in omnibus viis tuis.
Car à ses Anges il a donné ordre pour toi de te garder en toutes tes voies.

In manibus portabunt te, ne unquam offendas ad lapidem pedem tuum
En leurs mains ils te porteront, de peur que tu ne viennes à heurter à la pierre ton pied.

Super aspidem et basiliscum ambulabis, et conculcabis leonem et draconem.
Sur l’aspic et le basilic tu te promèneras : et tu écraseras le lion et le dragon.

Quoniam in me speravit, liberabo eum : protegam eum, quoniam cognovit nomen meum.
Puisqu’en moi il a mis son espérance, je le délivrerai : je le protégerai, puisqu’il a reconnu mon nom.

Invocabit me, et ego exaudiam eum : cum ipso sum in tribulatione.
Il m’invoquera, et moi je l’exaucerai : je suis avec lui dans sa détresse.

Eripiam eum, et glorificabo eum : longitudine dierum adimplebo eum,
et ostendam illi salutare meum.
Je le délivrerai et le glorifierai : d’une longue suite de jours je le comblerai, et je lui ferai voir mon salut.

Source : https://gregorien.info/chant/id/6707/4/fr

Source  https://saintmichelarchange.files.wordpress.com/2020/03/mon_refuge_mon_rempart_mon_dieu_dont_je_suis_sur.pdf

Cet article a été publié dans Article. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s