Sur les autels

sur_les_autels_vie_de_saint_dominique_de_savio_disciple_de_saint_jean_bosco

Voici la quatrième et dernière partie du troisième chapitre de la vie de saint Dominique de Savio. La vie du jeune saint Dominique Savio fut vraiment extraordinaire. Notre jeunesse en est, hélas, bien éloignée à cause des illusions sataniques.

Chapitre 3

Le couronnement

10. Sur les autels

Ce n’est qu’en 1908 que fut ouvert à Turin le procès informatif sur la sainteté de Dominique Savio, sur l’héroïcité de ses vertus. On avait, en effet, peine à croire qu’un « enfant de 15 ans » non martyr pût être un saint authentique à proposer à la vénération des fidèles.

Mais la vérité s’imposa. En 1914, le dossier, positif, était transmis à Rome, où tout devait être réétudié : de ce fait, Dominique devenait « Serviteur de Dieu ». En 1933, jubilé de la Rédemption, Pie XI reconnaissait officiellement l’héroïcité de ses vertus et le proclamait « Vénérable ».

En 1950, Année Sainte, après la reconnaissance des deux miracles, Dominique était proclamé « Bienheureux » par le Pape Pie XII. Le ciel voulait de toute évidence hâter sa glorification totale : l’année même se produisaient les deux miracles insignes exigés à cet effet. C’est le 12 juin 1954, Année Mariale, quinze jours après le Pape Pie X, le Pape de la communion précoce et fréquente, que Dominique Savio était proclamé Saint par le Pape Pie XII.

Soulignons que Dominique peut être considéré comme le saint de l’Eucharistie et du sacrement de Pénitence. Sa première communion, à 7 ans, a été un point de départ vers la sainteté. L’Eucharistie fut vraiment le centre vital de toute sa vie. Son élan vers la sainteté a été entretenu et n’a cessé de s’intensifier grâce au sacrement de Pénitence. Il est tout particulièrement le saint de la très Sainte Vierge Marie, au Cœur Immaculé et Douloureux. C’est elle qui l’a vraiment pris par la main pour le hisser jusqu’aux plus hauts sommets. Que de fois elle s’est manifestée à lui dans des faits mystérieux, comme le jour où une Dame à l’aspect majestueux marcha à ses côtés tandis qu’il retournait à Mondonio et disparut subitement au terme du voyage (fait non mentionné par Don Bosco dans sa biographie), comme dans tant d’autres faits mentionnés dans ce livre.

Que de fois, elle se servit de lui comme messager auprès de Don Bosco et auprès du Pape aussi… C’est toujours vers la Sainte Vierge qu’il conduisit les compagnons qu’il voulait mener vers Jésus (Compagnie de l’Immaculée Conception).

Comme il est significatif qu’ayant pris son envol décisif vers la sainteté le 8 décembre 1854, une Année Mariale, le jour même où le Pape proclamait le dogme de l’Immaculée Conception, il a été proclamé saint en l’Année Mariale 1954, tandis que l’Église fêtait le centenaire de ce grand événement.

Dominique peut être considéré comme le Patron des enfants et des jeunes chrétiens. Il est le plus jeune saint non martyr dans l’Église. En le proclamant saint, Pie XII le leur proposait comme modèle, comme chef de file, comme entraîneur. Il peut être considéré aussi comme le Patron des mamans qui attendent une naissance. Un jour où sa maman attendait une naissance qui s’avérait devoir être très problématique, Dominique accourut à son chevet, l’embrassa, lui mit au cou le scapulaire de Notre-Dame et rentra à Turin.

Tout se passa au mieux. Il avait annoncé à Don Bosco que la Sainte Vierge voulait guérir sa maman (fait non relaté dans la biographie de Don Bosco). Bien des mamans témoignent avoir été manifestement assistées par Dominique Savio. Il existe à cet effet un scapulaire de Dominique Savio, destiné aux mamans.

11. La pensée des Papes

« L’Église a besoin de ce jeune qui mérite d’être donné comme chef de file à tous les jeunes chrétiens… » Pie X

« Par son entrain et sa pureté, il plaira aux jeunes : ils verront en lui un jeune, en tout semblable à eux… » Benoît XV

« Petit de taille, mais géant par l’épanouissement de la grâce dans son âme. Comme nous avons besoin de montrer bien haut à la jeunesse d’aujourd’hui un tel modèle de pureté, de piété, d’apostolat. » Pie XI

« L’Église met Dominique Savio sur les autels pour qu’il devienne le Patron et le modèle des jeunes dans l’Église… À un âge aussi tendre, on découvre avec stupeur les voies merveilleuses de la grâce divine. » Pie XII

Lien vers le fichier PDF : https://saintmichelarchange.files.wordpress.com/2017/08/sur_les_autels.pdf

 

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sur les autels

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s