Dompter le lion qui rugit en soi

dompter_le_lion_qui_rugit_en_soi_samson

Le lion est un symbole majeur du Christianisme. Il représente l’instinct animal qui siège en chaque être humain. Il évoque la lutte perpétuelle entre le corps et l’esprit. Dans l’Ancien Testament, Samson triomphe du lion. Nous sommes conviés à imiter sa maîtrise de la Tempérance et de la Force. La Tempérance est la vertu qui offre la victoire de l’esprit sur la chair, tandis que la Force est celle qui permet la conduite du bien. Les instincts primaires, comparables à un lion rugissant, tentent de dominer l’âme. Le paganisme, par exemple, ne s’intéresse pas à ce combat intérieur. C’est pourquoi la violence était aussi développée du temps des empereurs romains. C’est sous le Judaïsme que Jésus-Christ, conçu sans péché et Roi des rois, nous a enseigné comment triompher de notre lion intérieur. Après la conversion massive au Christianisme, l’accession à la sainteté est devenue le combat suprême à mener. L’homme ne cherchait plus à conquérir des richesses matérielles, mais, à triompher de ses bas instincts. Cette culture collective favorisa la charité, et, par conséquent, la fraternité sincère. Le Sauveur nous a ouvert la voie royale du Salut en la Divine Miséricorde. Il nous suffit de l’emprunter en imitant la perfection de Son comportement.

Horrifiés par la sainteté de l’Église du Christ, les héritiers bourgeois du paganisme ont commencé à rédiger des ouvrages philosophiques empreints de scientisme pour briser le majestueux héritage du Christianisme. Ils voulaient abattre la royauté française, dans le but de s’emparer du pouvoir politique, en chassant la pensée chrétienne des esprits. Ceux-ci ont ouvert une brèche dans laquelle s’est engouffré le modernisme technologique apatride. La révolution française allait étendre ses tentacules guerriers aux royaumes chrétiens d’Europe en attendant que les États-Unis deviennent, après leur indépendance, le réceptacle de cette terrible philosophie néo-païenne. La technologie issue du scientisme est devenue le phare du modernisme. Les têtes pensantes du monde moderne allaient pouvoir s’enrichir, à travers la doctrine capitaliste, grâce à la production de biens de consommation. Le rouleau compresseur allait mettre à mort le Christianisme et ses vertus. Caïn tuait Abel. Le monde crucifiait de nouveau Jésus-Christ.

De nos jours, les héritiers de ces apprentis sorciers maintiennent les esprits dans l’illusion grâce aux médias. Ainsi, par un effet de mimétisme, les individus restent soumis à cet endoctrinement massif dont nul n’ose sortir. Pour se désillusionner du système, il faut déjà avoir conscience du monde dans lequel nous vivons. Retrouver l’esprit chrétien est la voie royale pour dompter le lion qui rugit en chacun de nous. Une monture devient docile lorsque l’on parvient à la contraindre par une force vertueuse. C’est en montrant l’exemple de la sainteté que l’on est en mesure d’influencer le comportement des uns et des autres. L’esprit satanique sera chassé par la prise de conscience de l’existence du mal.

Lorsque nous parvenons à maîtriser nos pulsions primaires, mortelles pour l’âme, nous avançons sur l’étroit sentier qui mène à Jésus-Christ. La voie de la sainteté permet de toucher Son cœur divin. Le Saint-Esprit répond alors à nos prières par un phénomène de descente d’énergie, l’Esprit de Dieu se situant dans les Cieux. Les théories du New Age, purement hérétiques, font croire que l’homme peut être maître de son existence. Or, l’être humain n’a pas la capacité d’agir par lui-même puisqu’il est perdu dans un néant abscons. Dieu seul est omnipotent. Un esprit satanique refuse cette vérité élémentaire : l’orgueil qui l’anime l’oblige à mentir pour ne pas avoir à contempler la Lumière divine.

Rien ni personne ne peut empêcher la destruction d’un monde basé sur le vice. De mauvaises fondations entraînent inéluctablement un effondrement. Le seul moyen de retarder celui-ci est de mettre en place une dictature technologique, à l’image du lion indompté, chargée de contrôler les pensées de chaque individu. La bête homicide annoncée dans l’Apocalypse est en train de surgir de la terre. Nous assistons depuis l’année 2014 à des événements de plus en plus violents et destructeurs, sur l’ensemble de la planète. Il faudrait être fou, ou, aveuglé par l’égoïsme, pour ne pas s’en apercevoir.

La protection de la Miséricorde divine est assurée à celui qui maîtrise son lion intérieur dans le but d’accéder à la sainteté. Il s’agit d’un mystère qui est pourtant vérifiable si l’on prend le temps de rechercher la Vérité. Nos lointains ancêtres, charitables et vertueux, vivaient dans la concorde fraternelle selon les enseignements de Jésus-Christ. Ceux-ci nous ont légué un magnifique héritage chrétien qui, aujourd’hui, s’efface au fil des générations soumises à l’esprit satanique. Cependant, le Christianisme reviendra sur le devant de la scène lorsque la civilisation se sera auto-détruite par haine de Dieu et de Ses vertus.

L’humanité a fait, dans un passé plutôt lointain, l’expérience du véritable bien, tout comme elle va connaître, d’ici quelque temps, les affres du mal. Ce sera alors le début de la remontée céleste. Le mal est voué à l’auto-destruction puisque qu’il s’appuie sur une conception nihiliste qui réfute la Vie et la Vérité. Un avion de ligne qui aurait une courbe descendante finirait inévitablement par percuter le sol, à un moment donné. Il en est de même pour une civilisation qui fuit le bon sens pour s’abreuver de mensonges et d’hérésies. Les lois mathématiques sont tellement évidentes qu’elles semblent inaccessibles au commun des mortels. Un individu pris dans les filets du mensonge ne parvient plus à appréhender la réalité, derrière le prisme de son esprit déformé par toutes les hérésies qui circulent à la vitesse de l’internet.

Devenir dompteur de son propre lion intérieur devrait être le but de tout un chacun. Au lieu de critiquer celui qui chute, nous devrions maîtriser notre propre fauve rugissant, de peur d’être pire que celui que nous jugeons. S’observer soi-même est un exercice beaucoup plus difficile que de regarder son voisin. Notre âme est parfaitement morte lorsque nous acceptons de suivre n’importe quelle ligne de conduite. Dans une société satanique, les individus ne possèdent plus de conscience. Ceux-ci déambulent lourdement au point de se piétiner mutuellement. La course à l’échec devient alors un leitmotiv halluciné. Le vice se répand dans les âmes comme le pétrole polluerait le fond des océans.

Combien faudra-t-il de morts pour que les hommes comprennent qu’ils agissent de manière insensée ? La sainteté est aujourd’hui refoulée comme jadis on punissait l’immoralité. Le satanisme atteint son apogée tout comme la sagesse allaitait la civilisation d’autrefois. Lorsque la courbe aura atteint son point culminant, les consciences s’éveilleront. Le mal paroxystique pousse les âmes, même les moins sensées, à suivre la voie du bien. Les hommes se tourneront alors vers leur lion intérieur pour le dompter de nouveau afin de renouer avec la Vie et la Vérité. Jésus-Christ sera de nouveau loué et adoré comme Il devrait l’être. L’élucubration et la démence ne peuvent être que temporaires. La sainteté sera de nouveau le modèle à suivre. Les Pères du désert, par exemple, refusaient de s’accaparer un objet. Ils se contemplaient patiemment les uns et les autres en pesant chacun de leurs mots. De leur temps, le mal était un non-sens, une chimère inconcevable, un mythe inaccessible tout comme l’est aujourd’hui le bien.

Commençons par dompter notre propre lion en renouant avec les vertus. Humilions-nous en prenant conscience de notre néant. Rabaissons-nous face à l’immensité du monde. Réveillons la charité qui sommeille en nous afin de venir au secours des affligés. Considérons les enfants des autres comme les nôtres. Acceptons la critique en gardant le silence. Que les mots qui sortent de notre bouche soient doux et sincères. Faisons de notre lion intérieur un chat affectueux. Lorsque nous nous adoucissons, les autres nous respectent davantage parce qu’ils prennent conscience de notre comportement vertueux. C’est en parlant avec douceur que l’on apaise les cœurs endoloris. Dans un monde violent, la charité abat les remparts. Faire le bien est une puissante vertu. La force tranquille commande aux montagnes, tout comme le fleuve érode la roche au fil du temps. Domptons notre lion pour être en mesure de guider ceux qui souhaitent avancer sur le même chemin que nous. Enseignons la vertu et la beauté. Vive Jésus !

dompter_le_lion_qui_rugit_en_soi_implique_une_prise_de_conscience

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/12/22/dompter-le-lion-qui-rugit-en-soi/

 

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Dompter le lion qui rugit en soi

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Ping : Dompter le lion qui rugit en soi | musnadjia423wordpress

  3. version corrigée

    Bonsoir à vous,

    » Le lion est un symbole majeur du Christianisme »

    Au premier survol de votre article, je n’y avais pas pris attention. Vous me le rappelez, et dire que l’autre jour je m’étais donné la peine, de m’offrir un livre sur les premiers symboles oubliés du christianisme, et cela sous la forme d’un dico, il y a parfois des synchronicités.

    « Il représente l’instinct animal qui siège en chaque être humain »

    Cela rejoint quelque chose que j’avais lu une fois sur la nature humaine, mais c’étais je crois dans une autre formulation pas moins claire de la chose.

    « Le paganisme, par exemple, ne s’intéresse pas à ce combat intérieur »

    Ils ont tort, cela pourrait nuire à la croissance, comme pour les océans.

    « C’est pourquoi la violence était aussi développée du temps des empereurs romains »

    Comme avec certains tyrans Grecs d’hier, c’est pourquoi l’histoire se répéte à travers les premières élites de notre temps, faut voir leur train de vie, ne vivent pas moins tous comme des rois, on pourrait se demander si cela ne coûte pas plus cher pour les opprimés

    » Les instincts primaires, comparables à un lion rugissant, tentent de dominer l’âme »

    C’est tout le faux progrès du nombre dans le consumérisme.

    » Après la conversion massive au Christianisme, l’accession à la sainteté est devenue le combat suprême à mener »

    Plus grand monde ne se souvient de cette époque, qu’apprennent-ils depuis l’avènement de l’image pour endormir les masses.

    » Ils voulaient abattre la royauté française, en chassant la pensée chrétienne des esprits »

    Et dire que beaucoup préfèrent encore suivre les lumières, mais même les étoiles peuvent tomber du ciel.

    » La technologie issue du scientisme est devenue le phare du modernisme »

    Un phare quand même aveuglant le « progrès » pour beaucoup d’utopistes.

    « Le rouleau compresseur allait mettre à mort le Christianisme et ses vertus »

    Complète inversion des valeurs, faire passer l’injustice pour la justice, le mal pour le bien.

    « Le monde crucifiait de nouveau Jésus-Christ »

    Depuis toujours la foule n’aime point suivre le sage. C’est même à la majorité qu’ils ont préféré mettre sur la croix Jésus-Christ, nuisant par là gravement à la transmission de la tradition, qu’ont-ils compris aux diverses prophéties du livre.

    « De nos jours, les héritiers de ces apprentis sorciers maintiennent les esprits dans l’illusion grâce aux médias »

    L’image de la bête partout présente.

    » Ainsi, par un effet de mimétisme, les individus restent soumis à cet endoctrinement massif dont nul n’ose sortir »

    Oui c’est le grand conditionnement général, la marque de la bête autrement dit, il n’y qu’à voir le professionnalisme de beaucoup, pour s’en rendre compte malheureusement.

    « Pour se désillusionner du système, il faut déjà avoir conscience du monde dans lequel nous vivons »

    Oui ce n’est qu’une matrice, pour certains tout est beau et merveilleux, pour d’autres déjà les premiers enfers, avant l’étang de feu. Voyez la grande censure média au sujet de Fukushima, d’ailleurs à quoi sert principalement l’info si ce n’est à noyer d’abord le poisson.

    » Une monture devient docile lorsque l’on parvient à la contraindre par une force vertueuse »

    C’est sur très difficile de débourrer la femme moderne, et plus encore les plus rebelles à la cause de l’évangile dans les premiers signes visibles sur la terre.

    » Les théories du New Age, purement hérétiques, font croire que l’homme peut être maître de son existence »

    En effet c’est l’illusion totale, parmi les plus conditionnés à gagner principalement de l’argent comme des fous, à force je vous raconte pas l’état de leur Âme déchirée.

    » Dieu seul est omnipotent »

    Google voudrait bien y parvenir par le biais du big data général.

    » Rien ni personne ne peut empêcher la destruction d’un monde basé sur le vice »

    C’est ce que je pressens, et cela malgré la meilleure volonté des uns et des autres pour leurs enfants, c’est pourquoi même les Anges dans le ciel s’apprêtent à faire sonner les trompettes.

    » Devenir dompteur de son propre lion intérieur devrait être le but de tout un chacun »

    Tout-à-fait juste, mais les gens ne peuvent vous entendre, ils sont quotidiennement poussés à la médisance de leur prochain, c’est pourquoi ils ne pourront pas toujours éviter l’orage qui vient selon la prophétie.

    » Au lieu de critiquer celui qui chute, nous devrions maîtriser notre propre fauve rugissant, de peur d’être pire que celui que nous jugeons »

    Oui, beaucoup de gens de l’image sont devenus comme ça, à cause de l’esprit de position et cela à tous les niveaux de la société contemporaine.

    » Dans une société satanique, les individus ne possèdent plus de conscience »

    C’est exact, ils n’ont plus de conscience propre. J’aimerais pouvoir dompter le lion qui soupire en nous, mais voilà il me semble, que si vous en êtes autant dans l’inspiration du moment, c’est parce qu’il y a urgence à devoir en témoigner. Si je partage cela, c’est parce que chaque jour qui passe pourrait très bien nous montrer autre chose. Nous vivons en vérité dans un monde qui ne veut plus accepter le cours des choses, alors beaucoup se rebellent à la moindre fluctuation météo ou du soleil.

    Aimé par 1 personne

    • Souri7 dit :

      Méditons Daniel dans la fosse aux lions…

      Aimé par 1 personne

      • Oui, je crois que les dirigeants modernes sont parfois comme Darius dans Daniel, lorsqu’ils sont pas moins prisonniers des multiples attentes du monde actuel. En son temps Darius voulu établir cent vingt satrapes, afin de pouvoir tout contrôler dans son royaume, mais cela ne lui empêcha pas d’en subir un dommage lorsque Daniel se retrouva dans la fosse aux lions. Nous pourrions en faire le parallèle avec les premières tendances du monde actuel dans le tout matérialisme. Par ailleurs les bêtes sentent les choses, elles ont un sixième sens, un odorat très développé, on ne trompe pas les animaux. De plus dans nos sociétés modernes, des gens dits « normaux » ou plus « arrivés », ont le sens du goût moins développé, comme pour d’autres avec le sens de la vue ou de l’écoute, c’est souvent vérifiable de nos jours. je ne sais alors si mon propos pourrait être à-propos, si seulement nous pouvons être plus libre de s’exprimer sur la toile, Coluche me manque tellement, comme tant d’autres j’y pensais encore ce matin.

        Daniel dans la cage d’un fauve

        Aimé par 1 personne

  4. Ce lion intérieur est bien difficile à dompter dès lors que je tombe sur les articles de presse et que je découvre des nouvelles si mauvaises… Alors je voudrais combattre ces démons qui gouvernent avec l’esprit du mal ! 😉

    J'aime

    • Tout ce temps que les hommes consacrent à consulter des articles de presse ou à écouter les nouvelles, c’est du temps qu’ils ne consacrent plus du tout à la prière ou à l’étude des textes. Si nous en sommes hélas à ce grave constat des choses en matière de nouvelles ou de sous information, c’est bien que les choses avaient été prédites par nos anciens. Vous savez lorsque les autres événements se produiront, beaucoup seront moins en mesure sur leurs deux cannes de faire la perte de l’Ame humaine. Et puis nous qui sommes mortel, pécheur, insignifiant, poussière, comment pourrions-nous connaître véritablement les desseins du très haut. Voyez-vous ce sont réellement des forces qui nous dépassent, ce combat entre le bien et le mal, ne devrions-nous pas plutôt laisser la chose à St Michel et ses Anges. A mon avis lorsque le grand jour de Dieu viendra, beaucoup tomberont de haut dans le tout matérialisme général. Prions sans cesse, car lorsque cela se produira il ne faudra pas plus regarder aux fenêtres ou regarder l’image, les peuples n’en sont-ils pas déjà troublés, déchirés, l’angoisse des nations actuelles à la vue des autres signes. Mais pour comprendre tout ce qui se passe, qu’ont-ils d’ailleurs tous compris au Message de Fatima, de la Salette, comme au sujet des rouleaux qui ont été plus ou moins retirés des nouvelles traductions de la Bible avec le temps. C’est quand même fort troublant que la multitude ne veuille moins prendre la parole de Dieu à la légère. Mais comment peuvent-ils encore tous se regarder dans la glace ? Vous vous rappelez peut-être de ce mémorable extrait entre Tom Hanks et Michael Clarke Duncan dans la ligne verte. A la rigueur, la meilleure manière de combattre tous ces gens là, c’est de rechercher à ne plus leur accorder tant d’attention médiatique, après je ne sais si nos Anges gardiens seront d’accord avec cela.

      Aimé par 1 personne

      • Bonsoir Samuel,
        Je publierai un nouvel article le 4 janvier 2016 intitulé « les racines du mal » et cela aborde et explique complètement ce qui est en train de se dérouler avec schéma à l’appui.

        J'aime

      • Je pense que si j’ai été « appelée » à servir, c’est aussi parce que je me documente beaucoup et que je sais faire la part des choses entre le bon grain et l’ivraie. Mais ce que je ne sais pas, c’est à quoi peut bien servir ce que je sais si je ne suis pas en mesure d’aider autrui à progresser. Je vois bien que je suis prise pour une illuminée avec ma Croix autour du coup, et je me dis « pourquoi moi », avant de me rappeler que cela doit Servir Son Dessein d’une manière que probablement j’ignore encore. Mais je suis prête à aider dans toute la mesure de mes forces, avec la Grâce de Dieu et avec l’aide de Saint Michel. Mais nous aurons bien besoin de prier très fort…

        Aimé par 2 people

      • Bonsoir à toi,

        Comme tu l’auras vu, je ne cache rien à mon prochain, et cela aussi bien pour celui qui serait plus ou moins en mesure de s’en rendre compte au fur et à mesure,
        car n’est-il pas vrai de dire qu’au temps de la chose, ce sera surtout un temps de grand malaise général, mais voilà de quelle révélation les hommes préfèrent-ils entendre dans notre temps ? Et puis que voulez-nous dire exactement Jésus-Christ au sujet des autres événements à venir, comment se fait-il par exemple que les hommes ne connaissent plus la loi de Dieu, pourquoi tant de ténèbres partout ? Il y a certainement d’autres de nos frères sur la toile qui seraient déjà en train de constater ou partager un peu la même chose, c’est-à-dire qu’avec le seul progrès du monde dans le tout matérialisme, comment se fait-il que l’iniquité se répande, que la justice disparaisse, que le mal augmente, et puis franchement qui se donne encore la peine de chercher véritablement la petite porte étroite ! Et puis que voulez nous dire l’ancien lorsqu’il fit allusion à un moment donné aux quatre anges qui se tenaient aux quatre coins de la terre, seraient-ils déjà en train de retenir les quatre vents ? Ce n’est quand même pas à nous non plus, de faire tout ce travail d’information à la place des gens, et puis comment expliques-tu encore autre chose, malheureusement le temps de la moisson approche, et les élus peu nombreux. Mais voilà il est dit qu’à cause des élus ces jours seront abrégés, car sinon plus personne ne serait sauvé, c’est quand même je trouve un meilleur propos d’espoir de réconfort et de justice pour le salut des Ames. Ils verront néanmoins ces signes dans les airs comme sur la terre, mais ne voudront pas plus les prendre en considération. Alors on essaie quand même de témoigner de la grande miséricorde de Dieu à son prochain, disant: Serait-ce déjà la fin qui vient, il répond: Non, le progrès ne peut finir fatalement ainsi ! Et puis au final, quand la conscience de chacun s’endort devant l’image du monde, qui peut encore trouver la faculté humaine ou la foi de s’en extraire, d’en rendre compte. On essaye même de parler avec bon coeur des autres passages du livre à son prochain, en disant : oublie l’image de la bête, il répond : Non, je manquerais d’abord l’info ! Et puis qu’est-ce que la vérité pour les hommes et plus grosses bedaines du monde actuel ? Et puis qu’est-ce qu’une réalité plus dérangeante pour la multitude actuelle, et puis qu’est-ce qu’ils y comprennent tous à la Bible. Et puis que voulez nous dire la Sainte Vierge au sujet principalement de la première conduite des hommes depuis toujours, comme dans les premiers temps oubliés. Et puis qu’est-ce que nous nous faisons encore bien chier d’essayer de faire comprendre la chose aux gens les plus bêtes ou aveugles et sourds de notre temps, combien sont-ils ?

        J'aime

      • @ Dona nobis pacem

        « Je pense que si j’ai été « appelée » à servir, c’est aussi parce que je me documente beaucoup et que je sais faire la part des choses… Mais ce que je ne sais pas, c’est à quoi peut bien servir ce que je sais si je ne suis pas en mesure d’aider autrui.  »

        Les desseins de Dieu sont si impénétrables, si ça se trouve sur le moment vous rendez indirectement service à votre prochain, lorsque vous exprimez ce propos très honnête à l’égard de vous comme pour autrui. Comment voulez-vous aider des gens dans un temps ou les masses préfèrent principalement s’avilir ou tourner le dos au bon Dieu ? Alors un jour viendra ou il y aura grand effroi pour les habitant de la terre, car nous ne serons en vérité plus en mesure de faire le bien de notre prochain, ce sera un temps de grande affliction, voir jamais vu dans l’histoire. Mais si vous êtes réellement prête à aider dans la mesure de mes forces, avec la Grâce de Dieu et avec l’aide de Saint Michel, la moindre prière que vous pourrez faire, ne rendra pas moins service à votre prochain, comme pour vous même, bien à vous.

        J'aime

  5. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s