Le prince fera lever au Ciel les regards éteints

Saint_André_de_Carabaisse_Tétramorphe_le_prince_fera_lever_au_ciel_les_regards_eteints

Tandis que je lisais les vers du vénérable,
Je sentis poindre un sentiment plus qu’affable,
Une lueur surnaturelle me perfora l’âme,
Elle était comparable à l’une de ses flammes,
Voici ce que je découvris dans son testament,

De fleurs et d’émeraudes
Choisies au cours des fraîches matinées,
Nous ferons les guirlandes,
Fleuries en ton amour,
Et entrelacées d’un de mes cheveux,

D’un seul cheveu, de celui-là
Que tu considéras voltigeant sur mon cou,
Oui, tu le regardas bien sur mon cou,
Et dans son lien tu restas pris,
Comme d’un de mes yeux tu te trouvas blessé,

Un messager rouge-gorge se posa sur le rebord,
Pour me délivrer un secret que l’on trouve à tribord,
Cette glorieuse voix m’invita à saisir le glaive,
Il s’agit de celui qui comme l’arbre est gorgé de sève,
N’y voyez rien de funeste car il s’agit de la Vie,

Des cantiques célestes louèrent la naissance de l’infant,
La beauté de ces chants m’offrit un cœur abondant,
Le prince fera lever au Ciel les regards éteints,
Afin de leur offrir ce formidable entrain,
Celui que la Vérité dépose en bas du néant,

Contemplez l’humilité de votre serviteur,
Pendant qu’il lave ces nombreux pieds pendant des heures,
Après leur avoir fait emprunter l’étroit Chemin,
Celui qui mène immanquablement vers demain,
Pour en arriver là, il aura fallu marcher en vainqueurs,

Je m’accroche à ce cheveu qui mène au Paradis,
Bienheureux celui qui en saisit le sens hardi,
Pour s’asseoir humblement dans la Paix du Seigneur,
Il faut s’habiller et marcher comme un sans-peur,
C’est en marchant à la tête des fidèles que nous dormirons,

Sous nos pas vaillants, l’Archange lève toutes les embûches,
Ce n’est pas en dormant, en imitant les autruches,
Que les méchants rendront les clés d’Orléans,
C’est le Ciel qui donne la belle victoire d’antan,
N’en doutez pas, nos prières sont entendues,

Écoutons aujourd’hui ce cri du cœur, levons-vous,
Des vertus théologales, il nous en faudra prou,
Ôtons de nos cous ces chaînes molles et ténébreuses,
De nombreux hommes se sont transformés en pleureuses,
C’est dans la sainteté que nous obtiendrons la victoire,

Hommes vaillants, chevaliers, enfilez ces armures rouillées,
Soyons sûrs que comme des vieillards, nous aurons mal aux pieds,
Le combat contre Satan se nourrit de notre ardeur,
N’entendez-vous pas le son de ces cloches qui annoncent l’heure,
Déployons l’étendard glorieux de nos ancêtres,

De Dieu il n’y en a qu’un, ô Seigneur Jésus-Christ,
Semons dans les champs, ô Maitre, Vos graines altruistes,
Reformons Votre corps en offrant la Charité,
De pureté faite, celle-ci n’a rien de galvaudé,
Vous êtes le Chemin, la Vie et la Vérité, Amen.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/10/07/le-prince-fera-lever-au-ciel-les-regards-eteints/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le prince fera lever au Ciel les regards éteints

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  3. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  4. Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10,17-30.

    « Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu !
    Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. »
    De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? »
    Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »
    Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »
    Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre
    sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »
    On est loin du ‘tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil’.
    Sans la Miséricorde de DIEU, PERSONNE ne pourrait être sauvé. Tous, non sommes des pécheurs, et un des plus grand péché, c’est de ne pas vouloir le reconnaître. C’est notre orgueil qui nous fait raisonner ainsi.
    De dire : Oh, je ne suis pas si mauvais que ça ! Un prêtre disait même en chaire : « Non, nous ne sommes pas si mauvais ! Ah bon ! Alors, comment ce fait-il que notre monde soit au bord du cahot total ?
    Nous nous prenons pour les propriétaires de cette terre, alors que nous n’en sommes que les gérants. Du : ça c’est à moi, au ça c’est moi qui l’ai réalisé ! Et j’en passe et des meilleurs.
    Nous vivons comme si nous ne devions jamais mourir. Alors que nous sommes créés pour la Vie Eternelle, mais avec un passage obligés, à par exception, par la porte de la mort. Mais tout est là, mes amis, tout est là !
    Qu’avons-nous que nous n’ayons reçu ? Et si nous l’avons reçu pourquoi nous comporter ainsi, comme si tout était de notre vouloir personnel ? Non, tout nous a été gentiment prêté, par le Créateur de l’Univers visible et invisible, pour qu’un jour nous ayons à le rendre en plus belle état qu’il nous a été prêté.
    Un penseur a dit : « Il n’y a de richesse que d’hommes. »
    Donc, les vrais ‘riches’ de ce bas monde sont ceux qui ont le pouvoir et qui en abuse, comme s’ils en étaient les propriétaires, au lieu de voir dans les peuples qu’ils ont à diriger des frères en humanité. Tout est là mais amis, tout est là. Mais ne les enviez pas, car, au moment du jugement, je tremble pour eux. Ils seront plus sévèrement juger que le commun des mortels. Beaucoup diront :
    Luc 16.19-31
    « 19 Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie.
    20 Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères,
    21 et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères.
    22 Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli.
    23 Dans le séjour des morts, il leva les yeux; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dans son sein.
    24 Il s’écria: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue; car je souffre cruellement dans cette flamme.
    25 Abraham répondit: Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie, et que Lazare a eu les maux pendant la sienne; maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.
    26 D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire.
    27 Le riche dit: Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père; car j’ai cinq frères.
    28 C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments. 29 Abraham répondit: Ils ont Moïse et les prophètes; qu’ils les écoutent.
    31 Et Abraham lui dit: S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait. »

    Vous remarquerez que ce qui mène notre monde terrestre à sa destruction ce sont : Le Pouvoir, le Savoir et l’Avoir. Ce n’est pas qu’ils soient intrinsèquement mauvais en eux-mêmes, mais ils sont utilisés au profit de ceux qui les détiennent. Alors qu’ils ont était donnés, je devrais dire confiés, à ceux-ci pour le bien de l’humanité, en vue de son juste retour au Créateur.

    Bon dimanche et Bonne Communion au Corps et au Sang de Notre Seigneur JESUS-CHRIST.

    Que l’ESPRIT-SAINT vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !

    Merci !

    JFL

    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, JESUS-CHRIST le Ressuscité, Notre Seigneur et Maître. Celui-là même qui fût enfanté dans le sein de la Vierge Marie. Vous pouvez, ici, nous relater les merveilles, que l’ESPRIT-SAINT a faites, dans votre vie personnelle. Vous serez ainsi des missionnaires. Il vous suffit de cliquer sur le lien : https://prieratempsetacontretemps.wordpress.com
    N’oubliez pas non plus:
    http://i.hozana.org/1MDvxyg : prière pour demander la guérison de Vincent LAMBERT !
    http://i.hozana.org/1dJB8YP : prière pour le synode, pour que l’ESPRIT-SAINT guide ceux qui discutent du devenir de la famille chrétienne.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s