Le triomphe de l’Église du Christ

saint_michel_archange_mont_mercure_le_triomphe_de_l_eglise

Saint Michel et Satan étaient assis, l’un en face de l’autre, autour d’une table finement ciselée. Des pièces de bois subtilement sculptées reposaient sur un magnifique échiquier. L’endroit semblait situé hors du temps.

« Je triompherai de l’Église catholique au point de la rendre méconnaissable ! hurla Satan en direction de saint Michel. Au XXIe siècle, je l’aurai tellement transformé que lorsqu’on prononcera son nom, on vouera un culte à l’homme ! Ainsi, on ne parlera plus de Jésus-Christ mais d’une paix fondamentalement humaine. On y mélangera toutes les religions, sans aucun scrupule. Je saccagerai tout pour refroidir l’ardeur des fidèles. Lorsque la charité sera pratiquement éteinte, j’enverrai mon ambassadeur sur terre ! Les humains auront tellement été illusionnés par la technologie qu’ils croiront accueillir le Christ. Ah, la belle affaire !

– Quis ut Deus ?! (Qui est comme Dieu ?!) Je stopperai ta victoire pour un temps ! rétorqua saint Michel Archange.

– Ah oui ? Et comment t’y prendras-tu ? lança malicieusement Satan en rétractant légèrement les paupières.

– Le Père enverra progressivement Sa Justice, répondit le prince de la milice céleste en fixant le démon dans les yeux. Lorsque Sa Colère sera sur le point de punir l’humanité, les volcans seront en éruption. La guerre civile se répandra sur la planète. Tes adorateurs auront tellement disséminé la rébellion et le désordre dans les esprits, en abusant de toutes sortes de tromperies, que les hommes seront devenus fous de rage au point de vouloir s’entre-tuer. Ce sera alors le prétexte pour proclamer une dictature universelle gouvernée par la technologie. Un peu avant que la France ne plonge dans les ténèbres, Dieu révélera l’un des siens, mais, ceux qui en auront conscience seront une poignée. Je l’aurais protégé depuis sa naissance, mais, ne cherche pas à connaître son nom, car, tu ne pourras pas le trouver tant qu’il ne se dévoilera pas lui-même.

– Et alors ? Que fera ton « représentant » ? Il vendra des savonnettes pour l’une de mes succursales ? s’esclaffa Satan en se frappant les cuisses.

– Je reconnais bien là ton humour graveleux, répondit saint Michel d’un air soucieux pendant qu’il levait les yeux au ciel. Mon protégé ne pourra rien faire sans l’inspiration du Saint-Esprit. Un homme ne peut rien entreprendre s’il ne prie pas avec foi, espérance et charité. Si l’âme de cet homme ne s’élevait pas souvent vers les cieux, il serait, comme la majorité, inspiré par l’un de tes démons.

– Pourquoi crois-tu que je fasse tout pour détourner les humains de Dieu ? Pour qu’ils tombent dans mes filets. Dès qu’ils ne prient plus, dès qu’ils sont occupés à toutes sortes de tâches complexes, toujours très matérialistes, leur âme se tarie lentement. Lorsque celle-ci se vide totalement de l’idée de Dieu, les humains se comportent comme des animaux cruels. Lorsque le Saint-Esprit n’envoie plus ses grâces, c’est mon souffle chaud qui répand le goût du vice dans les âmes. La paix se transforme alors en excitation, la charité en égoïsme, l’espérance en désespoir. Au lieu de rêver de Dieu, les pensées de ceux que j’illusionne se concentrent sur la luxure, la convoitise, l’ambition et tellement d’autres choses hilarantes. Je leur fais goûter au péché jusqu’à ce qu’ils y prennent goût. Et ce qui est drôle dans tout cela, c’est que la plupart d’entre eux ne s’aperçoivent de rien parce qu’ils sont aveuglés par mes tours de passe-passe. Tu te rends compte de mon pouvoir sur ces pauvres diables ?! s’esclaffa Satan en frappant ses poings sur l’échiquier qui le séparait du prince de la milice céleste.

– Ta méchanceté est vraiment pitoyable, rétorqua saint Michel en fermant les yeux comme s’il appelait la grâce divine. Lorsque ta victoire sera pratiquement complète, lorsque les fidèles de notre Seigneur Jésus-Christ formeront un noyau compact, lorsque la France aura beaucoup souffert, mon envoyé fera paître ses brebis sur le royaume de France.

– Ah, ah, ah ! lança Satan d’une voix gutturale. Le « royaume de France » n’existera plus. Mes républiques auront tout saccagé sur cette maudite planète. La technologie aura déjà triomphé de la nature avec la manipulation génétique et la robotisation à outrance. Alors, laisse-moi rire saint Michel.

– Arrière Satan ! Tu m’es insupportable ! Échec au roi, rétorqua le prince de la milice céleste pendant qu’il plaçait sa tour blanche sur la même colonne que celle du roi de couleur noire. Je vais te dire ce que cet homme fera. Lorsque tout semblera perdu, il sortira de l’ombre pour guider le peuple de Dieu. Il proclamera haut et fort les commandements fondateurs du Christianisme et piétinera de fond en comble la république pour que celle-ci ne soit plus qu’un lointain souvenir.

– Je m’amuserai beaucoup lorsque ce roitelet détruira mes œuvres. Je ferais tout pour l’influencer afin qu’il regarde de mon côté ! s’esclaffa Satan en pointant l’index dans la direction du prince de la milice céleste.

– Sache que tu te trompes lourdement, rétorqua calmement saint Michel en fixant le démon dans les yeux. Ce roi sera celui du Sacré-cœur de Jésus. Il anéantira les républiques par des édits et des ordonnances royales. Ne t’attends pas à trouver en lui de quoi nourrir ta méchanceté, car, c’est un homme de prière, mais, ce n’est pas un prêtre pour autant. Il abolira les lois de la république, interdira l’usure et démantèlera les sectes et les loges dans lesquelles se cachent tes démons. Toutes les mauvaises choses, que tu auras inspirées aux hommes pendant l’ère des républiques, disparaîtront, comme si elles avaient été consumées dans la fournaise d’un volcan. Comme la Justice de Dieu aura déjà puni la France en envoyant de redoutables fléaux, la croix du roi du Sacré-cœur sera allégée du poids des péchés de cette nation. La sainte et authentique Église catholique de notre Seigneur Jésus-Christ renaîtra, telle une fleur de printemps, sur cette belle terre, car, cette nation redeviendra la fille aînée de l’Église. Des chapelles, des églises et des cathédrales seront bâties en hommage au Dieu Vivant. La Sainte-Messe sera pleinement rétablie dans son rite tridentin. Les confessionnaux ouvriront de nouveau. Les prêtres proclameront leurs sermons du haut des chaires. Les abbayes, les monastères, les prieurés, les couvents, les ordres bénédictins, cisterciens, franciscains, et tant d’autres, prospéreront. L’humanisme poisseux, qui s’était infiltré pour se substituer sournoisement à l’Église catholique, sera anéanti par la floraison du Christianisme sur la terre de France. Le Saint-Esprit se posera délicatement sur les âmes, comme le feraient des pétales de rose. Un bonheur tout à fait nouveau régnera sur le royaume. Les hommes oublieront l’hérésie des républiques parce qu’ils auront choisi de se tourner vers la Sainte Croix de notre Rédempteur. L’Europe, dévastée par la crise économique, les rébellions et les guerres, suivra le modèle de la France. Cette nation millénaire deviendra le phare de l’humanité parce qu’elle appliquera les commandements du Roi des rois, c’est-à-dire ceux de notre Seigneur Jésus-Christ.

– Assez ! Tu m’épuises ! hurla Satan en abattant son poing velu juste à côté de l’échiquier. Je contrecarre ton échec au roi en plaçant mon fou ici. Je te l’accorde, saint Michel, tu gagneras une bataille mais tu ne remporteras pas la guerre ! Je te laisserai régner pendant deux décennies, tout au plus, mais, après cela, j’enverrai mon cavalier déguisé en ange de lumière pour séduire les foules. Ma colère dévastera tout sur son passage !

– Tu pourras toujours envoyer ton cavalier pour conquérir, mais, son temps sera très limité, répondit saint Michel d’un ton paisible en même temps qu’il bénissait les lieux d’un geste adroit. L’antéchrist grossira les effectifs de son armée au point de se faire empereur. Notre Seigneur et Maître, Jésus-Christ, reviendra alors pour l’éjecter du Temple et l’envoyer dans la géhenne, puis, viendra la fin du monde. La victoire de Dieu sera totale.

– Ah ! Pourquoi me gâches-tu toujours le plaisir ? Je veux diriger le monde, bon sang ! Qu’y a-t-il de mal à vouloir régner en maître sur cette satanée planète ? Pourquoi ne me laisses-tu pas tout anéantir ? À quoi sert la vie ? rétorqua Satan en lançant un regard machiavélique à son adversaire.

– Dieu est Amour, rétorqua saint Michel d’une voix douce et merveilleusement inspirée. La vie est un don sacré, et, à ce titre, aucun être humain n’a le droit de l’ôter ou de la modifier. Ton souffle fétide se cache derrière l’eugénisme, la génétique-transgénique, la robotique, le transhumanisme ainsi que l’ensemble de ces sciences et technologies. La complexité cache toujours une volonté de nuire parce qu’elle rend opaque les véritables enjeux. Les médias égarent les âmes par de futiles distractions pendant que tes sbires, devenus experts de l’illusion, œuvrent dans l’ombre. Tu détournes et affadis le sens des mots pour tromper des générations entières. Tu insuffles des idées pécheresses dans l’esprit de tes proies afin de semer la mort. Tu pousses à l’athéisme ceux qui ne sont pas assez solides pour te résister. L’humanisme que tu as répandu dans l’Église catholique a transformé beaucoup de prêtres en hommes de la cité du « monde ». En les faisant descendre de leurs chaires, tu as annoncé la venue de multiples égalitarismes sournois et mensongers, ceux-là même qui sont en train de provoquer la Justice de Dieu. Par exemple, les prêtres appartenaient, autrefois, à la cité de « Dieu ». De nos jours, par la faute d’une désacralisation majeure, ils appartiennent davantage au modernisme, et, donc, à la cité du « monde ». Ou encore, l’homme et la femme ne sont pas égaux, et, ne peuvent pas l’être. Pourtant cela ne signifie pas que l’un est supérieur à l’autre, mais, qu’ils sont complémentaires. C’est cette complémentarité qui leur permet de fonder un foyer. La famille, qui perpétue le cycle de la vie, est née de cette union bénie par la sainte Église héritée de notre Seigneur.

– Tais-toi ! La notion de cellule familiale m’épuise ! beugla Satan d’une voix rauque. Je rejette toute union naturelle parce qu’elle est contraire à l’établissement de mon nouvel ordre mondial. Je veux libéraliser le commerce et la production eugénique d’êtres humains. C’est pourquoi je veux désacraliser la notion de mariage afin que n’importe quel couple, composé d’individus suffisamment riches, puisse s’en procurer à bon prix. Mon but est d’asservir l’humanité aux intérêts financiers. Je veux des esclaves soumis. Je veux être adoré à la place de Dieu !

– Blasphémateur ! s’écria saint Michel en jetant de l’eau bénite à la face de son adversaire. L’humanité ne sera pas réduite en esclavage puisque ce n’est pas la volonté de Dieu. Ton pouvoir, temporaire, sera enchaîné par l’Amour du Père. Je te le dis, toutes les hérésies qui essayent de détruire la famille et le mariage seront abolies. Maintenant, laisse-moi continuer. Notre Seigneur Jésus-Christ avait dit, après avoir chassé les marchands du Temple de Jérusalem, « Ma maison sera appelée maison de prière. Or vous, vous en faites une caverne de bandits. » (Matthieu 21.13) C’est pourquoi la technologie ne franchira plus le seuil des églises, sous le règne du roi du Sacré-cœur, parce que celles-ci doivent être consacrées à Dieu. Dans la maison du Père, on ne doit trouver que des cierges et des êtres en prière. Les prêtres monteront de nouveau dans les chaires. Ceux qui font partie de la cité de « Dieu » doivent être placés en hauteur pour rappeler leur élévation spirituelle. Un bon pasteur est toujours assis sur le roc afin de voir loin et d’être inébranlable dans la foi, la roche étant la symbolique de Dieu. Enfin, le salut individuel sera prôné au sein de l’Église catholique, comme ce fut toujours le cas pour l’Église orthodoxe. Vois-tu, tandis que tu tires l’humanité vers le bas, c’est-à-dire vers les enfers, je la tirerai vers le Ciel. Échec au roi ! lança saint Michel en plaçant sa seconde tour blanche sur la même ligne que le roi noir.

– Pourquoi empêches-tu mes vassaux de jouir de leurs biens ? Laisse-les profiter de la technologie et de leur fortune ! Pourquoi agis-tu comme un rabat-joie, à la fin ?! tambourina Satan pendant qu’il se frottait le visage d’une main nerveuse.

– La technologie sera toujours mal employée puisqu’elle est opposée à la simplicité, répondit saint Michel en brandissant un magnifique crucifix blanc. Ton règne infernal souhaite s’imposer aux nations par l’utilisation de technologies de pointes. C’est le résultat de la mégalomanie et d’une avidité exacerbée. Tes œuvres maléfiques sont destinées à privilégier une petite élite machiavélique. As-tu pensé à ceux qui ne possédaient aucune richesse matérielle ou à ceux qui étaient abandonnés et souffrants ? Recule Satan ! Je te rappelle que la planète terre est née de l’Amour du Père. La complexité biologique reste imperceptible aux êtres vivants. L’homme n’a qu’à tendre le bras pour cueillir sa nourriture. Pourtant, le moindre mouvement demande au cerveau des calculs d’une complexité inouïe, mais, les êtres humains n’en ont pas conscience. Ceci prouve que la simplicité découle de Dieu. Le Père a créé un Éden et la clé de ce Paradis est l’Amour. Pourquoi est-ce que la sobriété et l’obéissance sont les principales caractéristiques des monastères ? Parce que le Saint-Esprit installe sa demeure dans les âmes enclines à la simplicité et à l’humilité. C’est dans le silence qu’une âme est en mesure de monter vers Dieu. Le calme berce et apaise l’esprit tandis que le bruit le trouble et l’excite. Le tintamarre perpétuel, imposé par les médias, a fait reculer le règne de la paix. La précipitation empêche les hommes de se reposer convenablement. Le culte de l’égoïsme aveugle les individus au point de les rendre indifférents à leur environnement. En réalité, tu es en train d’ouvrir les portes de l’enfer. C’est pourquoi les ordonnances royales résonneront, comme un coup de tonnerre, dans l’esprit de ceux qui veulent imposer une ère esclavagiste et homicide.

– Assez ! vociféra Satan en grimaçant à la vue de la Sainte Croix immaculée.

– Échec et mat ! rétorqua saint Michel en plaçant son cheval à proximité du roi noir.

– Ah ! J’ai perdu cette partie, mais, je te promets que je me vengerai ! grimaça Satan tandis qu’il rougissait sous l’effet de la colère.

– Notre Père qui êtes aux Cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne vienne, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour et pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé. Ne nous laissez pas succomber à la tentation mais surtout délivrez-nous du mal. Amen » répondit saint Michel en bénissant la pièce à l’aide d’une eau bénite.

Saint Michel finit par se retrouver seul devant l’échiquier. Satan, l’orgueilleux, venait de disparaître. La pièce ressemblait désormais plus à une église qu’à une salle de jeu. Le décor disparut progressivement pour laisser la place à une magnifique chapelle éclairée de cierges blancs. Les murs, constitués de pierres de couleur claire, rendaient l’atmosphère paisible. Au plafond, une fresque de Jésus-Christ bénissait l’humanité. Des femmes et des enfants priaient dans le lieu sacré. Cette merveilleuse scène a besoin de notre esprit pour exister ; c’est pourquoi elle subsiste bien au-delà de la temporalité.

N’oublions jamais que la lutte entre le bien et le mal se déroule en premier lieu dans notre esprit. Dans ces temps troublés où la technologie règne despotiquement à cause des lois de l’argent, la souffrance et l’injustice grandissent de jour en jour. C’est pourquoi il a été dit « Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent. » (Matthieu 6:24) Le Père a pourvu à tous nos besoins sur cette belle planète. Ceci doit nous rappeler que les vertus théologales et cardinales sont les notions essentielles que l’homme devrait cultiver. Laissons-nous guider par le Saint-Esprit afin de trouver le Chemin qui mène à la Charité. S’il faut lire de saints ouvrages pour connaître Dieu, il est nécessaire de prier pour Le rencontrer. Lorsque l’homme domine son corps par la prière et la vertu, la paix règne dans la civilisation. La Lumière se répand et l’humanité se souvient du Père et de Son Fils, Jésus-Christ. Que les siècles prochains connaissent la Paix du Christ. Amen.

« Très glorieux Prince des Armées célestes, saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat contre les principautés et les puissances, contre les chefs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs (Eph. VI). Venez en aide aux hommes que Dieu a faits à Son image et à Sa ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon (Sag. II, I Cor. 6). C’est vous que la sainte Église vénère comme son gardien et son protecteur ; vous à qui le Seigneur a confié les âmes rachetées pour les introduire dans la céleste félicité. Conjurez le Dieu de paix qu’il écrase Satan sous nos pieds, afin de lui enlever tout pouvoir de retenir encore les hommes captifs et de nuire à l’Église. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur ; et saisissez vous-même l’antique serpent, qui n’est autre que le diable ou Satan, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations. (Apoc. XX). Au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, avec l’intercession de l’Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu, de saint Michel Archange, des saints apôtres Pierre et Paul et de tous les Saints et appuyés sur l’autorité sacrée de notre Mère la Sainte Église, nous entreprenons avec confiance de repousser les attaques et les ruses du démon. Amen. » (Prière du Pape Léon XIII)

magnifique_vierge_marie


Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/05/21/le-triomphe-de-l-eglise-du-christ/

 

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Le triomphe de l’Église du Christ

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  3. Ricquet dit :

    Saint Michel Archange,
    Je ne crois pas en la partie d’échec,
    Dans Job 1.6, Yahweh dit à Satan :- As-tu remarqué mon serviteur Job ? » et Yahweh permet à Satan de le frapper dans ses biens et sa lignée.
    Pourquoi ?

    Réflexions sur la confrontation des opposés :
    Si d’un coup de « baguette magique », la puissance divine retirait le mensonge du monde, alors la notion de vérité n’aurait plus de sens, car tout serait alors vérité !
    L’état du vrai (vs faux), ne serait plus un état car il serait alors immuable, inchangé. Nous serions dans la cité terrestre du bien, conforme à celle des anges de Dieu vs « la cité du mal ».

    Idem pour la lumière qui n’est fluctuante que par l’altération des ténèbres, et la vertu par les dérèglements des péchés…
    C’est cette panoplie fluctuante de vertus et de péchés qui favorise la méditation, le discernement et l’intelligence, sans quoi tout est stable, conforme, identique et linéaire.
    Un monde d’une grande sérénité certes, mais aussi d’une platitude béate au regard de l’homme qui est chair… « La chair est faible »
    (Une sorte de « Meilleur des Mondes » d’Aldous Huxley où tout est lissé, anesthésié…)
    Tel semble être le rôle de Satan : Enfermer le monde dans l’iniquité et l’erreur, afin que le monde puisse osciller et choisir, aveuglément ou librement, entre des préceptes vertueux ou pécheurs.
    Pour qu’il y ait discernement, il faut qu’il y ait lumières et ombres : N’importe quel photographe le sait, sans quoi l’image est sans perspective, sans relief, impropre, inexistante et inopérante !
    De fait, chacun peut se dégager de l’emprise du monde et se tourner de son libre arbitre vers Jésus ou a contrario Satan qui nous illusionne et nous détourne de la lumière.

    La tentation proposée à Adam / Fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, est aussi une belle illustration de l’attente de Dieu :
    Ainsi, par son propre libre arbitre, l’homme doit se tourner vers l’amour, l’humilité et l’unité…

    St François d’Assise en 1226, ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir, les avertit des tribulations futures, disant : « Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un exterminateur ».

    à mon sens, Satan, n’est pas l’ennemi de l’homme, mais celui qui par la tentation et l’illusion, doit permettre à l’homme de s’élever ou tomber. Il est le mal nécessaire à Dieu, les ténèbres nécessaires à l’élévation vers la lumière par le renoncement à la chair…
    Luc 12.51 : « Pensez-vous que je sois venu pour apporter la paix sur la terre ? Non, mais la division. »

    Cette partie d’échec qui opposent les belligérants (bien vs mal), est (à mon sens) un cheminement pour le consentement ou le refus des hommes qui entraîne la division. (Luc 12.51)

    J'aime

    • Bonjour Ricquet,

      Je comprends votre réflexion. Sachez toutefois que le monde est une lutte permanente entre le bien et le mal. Le terrain est notre esprit. Hélas, Satan est bel et bien l’ennemi de l’homme.

      La perfection viendra un jour comme l’a promis notre Seigneur Jésus-Christ, mais, en attendant ce moment, l’humanité doit connaître une petite accalmie avant la tempête finale : la survenue de l’Antéchrist, l’homme de perdition.

      Dieu nous révélera très vite ce qu’Il souhaite pour nous.

      Bien amicalement,

      Aimé par 1 personne

      • Ricquet dit :

        Tu dis : « Satan est bel et bien l’ennemi de l’homme. »
        il me semble qu’il est la tentation nécessaire à l’homme, afin de l’entraîner vers le bas, mais, par ce biais, lui permettre aussi de résister, méditer, rechercher le juste, le vrai, l’authenticité et s’élever…
        (N’est-ce pas le témoignage de Job ?)
        Dieu nous éprouve par les actions maléfiques du Malin, (comme il a éprouvé Adam…)
        N’est-ce pas en tombant que l’on apprend à se relever et que l’on grandit et se fortifie ?
        (où a contrario se vautrer dans la paresse, le mensonge, la déchéance…)
        Tu comprends la divergence ; Il y a une différence entre dire que le Malin est la source et l’expression du mal avec : [Les attributs d’iniquité et d’orgueil] vs [une nécessité corruptrice pour que se révèlent et s’affirment les vertus de quelques’uns…]
        Pourtant, il me semble que ces 2 propositions vont de paires.
        Matthieu 7 versets 13-14 :
        « Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. »

        « qui les trouvent » : Sous-entend chercher la vérité et se relever des mauvais coûts.
        (comme Job, qui persiste dans sa foi sous les embûches du Malin)

        Aussi, je ne crois pas à la partie d’échec entre St Michel et le Malin, mais d’avantage à un « jeu de rôles intemporel particulier », parce que la stratégie et l’issue de la partie est déjà annoncée dans les écritures, et chacun des protagonistes à son rôle à tenir.

        J'aime

      • Ricquet,

        Cette partie d’échec n’existe que dans notre esprit : elle ne peut pas être réelle parce qu’il s’agit d’un conte. Cependant, ce conte décode une partie du monde invisible. La force d’Amour attend son heure pour éclairer les ténèbres de Sa Lumière découlant de Jésus-Christ.

        Je te cite « il me semble qu’il est la tentation nécessaire à l’homme, afin de l’entraîner vers le bas, mais, par ce biais, lui permettre aussi de résister, méditer, rechercher le juste, le vrai, l’authenticité et s’élever… »

        Cependant, l’apostasie actuelle prouve bien que la majorité ne cherche pas à s’épurer. Elle se laisse bercer par le mensonge. Dans cette société, tout est mensonge, tricherie. La société antichrist par excellence. Tous les codes sont strictement lucifériens et la majorité refuse l’Amour.

        Satan doit être stoppé un temps selon les prophéties des papes et des saints.

        Croire ou ne pas croire n’est pas la question, mais, aimer ou ne pas aimer est la véritable question.
        On nous demandera « qu’as-tu fait de ta vie » et personne ne pourra se dérober au Jugement Dernier.
        Le but de toute vie humaine est de voir le Christ dans toutes les personnes et les choses qui nous entourent. C’est par l’Amour, seulement par l’Amour, que cette chose là est possible.

        Amicalement,

        J'aime

  4. Prions beaucoup car le mal est à l’action : en France avec la théorie du genre dans la réforme, en Ukraine pour affaiblir Poutine, en Syrie pour amplifier le chaos. Pauvres de nous. Prions beaucoup pour demander à Saint Michel de veiller sur nous avec la Grâce de Dieu !
    Merci pour ce texte, l’échiquier est un bon exemple.

    J'aime

  5. el vago dit :

    Dans un très beau film, le 7ème sceau, Ingmar Bergman nous présente lui aussi une partie d’échec qui a lieu entre un chevalier revenu de croisade et la mort, c’est un magnifique conte d’une incroyable poésie. En voici un résumé musical fait par le musicien américain Scott Walker :

    Si je fais un hybride entre le film et votre texte, et que si l’on remplace la mort par Satan, la partie d’échec devient légèrement différente puisque l’enjeu est le salut de son âme, là où cela ne varie pas, c’est qu’en face, le logicien implacable est toujours là et qu’il veut véritablement votre perte. Face à un si coriace adversaire, ce qu’il faudrait comprendre au cours de cette partie, c’est que les moyens humains ne sont pas suffisants pour remporter celle-ci et qu’il est nécessaire d’avoir recours à Dieu et à la grâce sanctifiante.

    Le problème de beaucoup d’individus, c’est qu’ils n’ont pas l’impression de jouer pour le moment une partie d’échecs et que pour eux, comme nous le rappelle Baudelaire dans son poème le joueur généreux, l’adversaire leur est complètement invisible.

    J'aime

  6. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  7. Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    Mais il leur dit : « Aux autres villes aussi, il faut que j’annonce la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé. »
    Et il proclamait l’Évangile dans les synagogues du pays des Juifs.
    N’oublions pas que nous, qui nous disons chrétiens, nous ne sommes pas mis sur cette terre uniquement pour sauver notre âme du feu éternel, mais, à la suite de notre Seigneur JESUS-CHRIST, nous sommes ENVOYES pour annoncer la Bonne Nouvelle du règne de DIEU !
    DIEU veut nous faire participer à la mission d’annoncer la Résurrection, du premier né d’entre les morts, Notre Seigneur JESUS-CHRIST.
    Vous remarquerez que nous n’avons plus à user la semelle de nos chaussures pour aller de ville en ville, pour porter la Bonne Nouvelle ! Un simple clic suffit !
    Nos écrits ne viennent pas de nous, mais ils sont directement inspirés par l’ESPRIT-SAINT, et pourtant, c’est bien nous qui recevons les Amen et les merci pour avoir dit la Parole que le Seigneur nous a permis d’annoncer. Nous recevons plus que nous ne donnons.
    Rappelez-vous :
    Matthieu 19.29 « Et quiconque aura quitté, à cause de mon Nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle. »
    Ce n’est pas un merveilleux cadeau çà ?
    Même si nous rencontrons quelques contradictions, au final nous sommes toujours gagnants. De plus ces contradictions sont là pour nous rendre plus humbles, en sachant bien que ce n’est pas nous que l’on attaque directement mais Celui qui nous a envoyé, Le Maître de la Vie !
    Car de nous-mêmes, nous ne pouvons rien faire, sinon des ‘bêtises’.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, JESUS-CHRIST, Notre Seigneur et Maître. Celui-là même qui fût enfanté dans le sein de la Vierge Marie. Vous pouvez, ici, nous relater les merveilles, que l’ESPRIT-SAINT a faites, dans votre vie personnelle. Vous serez ainsi des missionnaires. Il vous suffit de cliquer sur le lien : http://prieratempsetacontretemps.wordpress.com
    N’oubliez pas non plus: http://i.hozana.org/1MDvxyg prière pour demander la guérison de Vincent LAMBERT !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s