Cette indifférence qui nous mène progressivement vers la guerre

cette_indifference_qui_nous_mene_progressivement_vers_la_guerre

Des miséreux meurent dans la rue,
Les Chrétiens sont persécutés,
Le chômage explose en France,
Des églises sont détruites,
Des mosquées sont construites,
L’histoire de France est méprisée,
La pauvreté explose,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Les personnes âgées restent muettes dans les maisons de retraite,
Les malades meurent en silence dans leurs lits austères,
Les hôpitaux sont soumis au rendement,
Les jeunes n’espèrent rien,
La violence a remplacé la douceur,
L’amour déserte les cœurs,
Les médias diffusent le poison de la peur,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

L’immigration clandestine appauvrit le pays,
L’argent est devenu le but ultime, juste avant le grand abîme,
Des femmes dénudées vocifèrent leur haine,
Le Christ est méprisé et blasphémé,
La raison du portefeuille s’est substituée à l’amour véritable,
Les enfants d’Afrique meurent en rampant sur le sol,
Les amérindiens boivent de l’alcool dans leurs ternes réserves,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Des enfants hindous grattent des monticules de détritus,
Les oiseaux nagent dans les mares de pétrole,
Un ministre de France éructe et tremble de la main,
Les séismes s’amplifient sur la planète,
Des passantes sont violées dans les transports en commun,
Des hommes grimés en femmes déambulent dans le couloir du métro,
Le soleil continue de donner sa lumière,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Un homme est mort renversé par un véhicule,
Des journalistes filment les corps massacrés à l’étranger,
L’État Islamique découpent en morceaux les otages,
Les bombes tombent en Syrie,
L’Ukraine est bombardée,
Des animaux sont maltraités en laboratoire,
Des poulets sont entassés dans d’immondes cages,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Une femme s’est suicidée en se jetant par la fenêtre,
Les églises sont désertes,
Une lumière rouge vacille à côté du tabernacle,
Des croix sont renversées,
Des cris de haine s’élèvent en direction des cieux,
Des armes sont vendues en masse,
La drogue circule banalement de main en main,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Un volcan éjecte bruyamment sa lave incandescente,
Des gens meurent quotidiennement,
Des milliardaires caressent l’espoir de la vie éternelle,
La mort frappe aveuglément,
L’orgueilleux ou le sincère finissent toujours six pieds sous terre,
Une vieille femme vit dans les ruines de Tchernobyl,
Des enfants succombent sous les bombes,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Des hommes se massacrent pour de l’argent,
Des personnes ont soif de pouvoir,
Des élus éructent dans leur micro,
Une femme âgée fouille les poubelles,
Un homme noie son chagrin dans un mauvais vin,
Un rigolard vide son verre avant de le reposer sur le bar,
Un chômeur allume machinalement une cigarette,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Un marchand de légumes est assis sur le trottoir,
Un milliardaire décède dans un accident,
Un enfant joue avec une vieille peluche,
Une petite fille abandonnée pleure,
Un arbre est abattu et s’écroule lourdement,
Un incendie se déclare dans un appartement,
Une femme critique amèrement ses collègues de travail,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Je vis dans ma bulle en regardant le trottoir,
Je juge d’emblée celui qui faute,
J’injurie le chauffard qui me double un peu vite,
Je me moque de la vie des autres,
Tant que je vais bien, tout va bien,
Je maudis celui qui me déteste,
J’aime celui qui me flatte,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Un vide immense emplit mon esprit,
J’ai le confort mais je ne possède rien,
Pendant que l’injustice se répand, je dors,
Je ne suis jamais là pour les autres,
Je suis aveugle, sourd et muet face à la souffrance qui n’est pas la mienne,
Je me plains de l’égoïsme de mon voisin,
Je m’accroche à mes petits privilèges,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Le monde est sens dessus-dessous,
La laideur est admirée,
L’argent est idolâtré,
L’injustice croissante est tolérée,
On ne s’émeut plus que de ses propres problèmes,
Le monde va mal mais l’on chante que tout va bien,
L’illusion a endormi l’humanité,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Un vieux chef amérindien chantonne tristement,
Des larmes coulent le long de ses joues,
Il se souvient d’un temps heureux,
Un moine Chrétien prie en secret,
Son cœur saigne de tout ce désamour,
Les hommes ne connaissent plus la justice,
L’heure approche, c’est bientôt le solstice,

Ceci ne me concerne pas,
Je détourne les yeux,
Je monte le son de mon baladeur,
Je garde le silence et je chantonne doucement,

Qui osera faire le premier pas pour dénoncer le mal rampant ?
Qui remettra de l’ordre dans cette France souillée ?
Qui donnera de la joie aux enfants ?
Qui prendra soin des vieillards ?
Qui offrira de l’affection aux malades ?
Qui redonnera le sourire aux individus affalés dans la rue ?
Qu’est-ce qui pourrait sauver l’Amour ? Où est le Sauveur ?

Ceci me concerne,
Je regarde en face les problèmes,
J’enlève le casque de mes oreilles,
Je prends la parole pour dénoncer l’injustice.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/03/15/cette-indifference-qui-nous-mene-vers-la-guerre/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Cette indifférence qui nous mène progressivement vers la guerre

  1. ricquet dit :

    De ce poème, je relève la dernière ligne : « Je prends la parole pour dénoncer l’injustice. »
    Hélas ! Tout s’effondre et ceux qui ont des œillères ne voient pratiquement rien…
    Ce à quoi le Christ pourrait te répondre en (Matthieu 10.34) :
    « Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? Non, vous dis-je, mais le glaive »
    C’est à dire la division… L’époque nous entraîne vers cette division totalement manichéenne…
    Pour qu’elle soit plus nette, l’aveuglement des uns doit-être à son paroxysme, et la lucidité des autres : muselée.
    En effet, Lorsqu’un sujet est bien ficelé et ne plait pas : il est éliminé des canaux de diffusion.
    (Exemple : le film « l’apôtre » de Cheyenne Cameron qui ne trouve pas de salle pour être diffusé car il interpelle, bouleverse et de surcroît, est magnifiquement joué…)
    Ainsi : Un film qui fait réfléchir sur les évangiles et apporte des réponses à rebrousse poil de la « bien-pensance » inique, aurait-il droit de cité ?
    « Poser la question : C’est y répondre. »

    De nombreux sites relayent les vérités et ré-informent (Synoptique….)
    à ceux qui ne veulent pas voir, entendre ou parler,

    ils ne leur resteront rien, pas même des larmes et des cacahuètes.
    « L’individu se retrouve handicapé face à une conspiration si monstrueuse qu’il ne peut croire qu’elle existe” (Hedgar Hoover)
    D’ailleurs, nos petits singes ont tout intérêt à se dépêcher pour se documenter, car de plus en plus de voix s’élèvent (dernièrement Cameron) pour éradiquer la contre information.
    (Juridiquement et médiatiquement, en France, tout est prêt : L’offensive contre les sites de ré-information.)

    Je crois que nous sommes de plus en plus clairement, pour les uns dans la main de Dieu, et pour les autres : Celle du Malin…
    – St Jean : « Quiconque appartient à la vérité entend ce que je dis… » (pour les uns.)
    – St Paul : « Une force d’égarement pour qu’ils croient au mensonge. » (pour les autres.)

    J'aime

    • Bonjour Ricquet,

      Merci pour ton commentaire. Oui, les gens sont de plus en plus aveuglés. Seuls ceux qui ont conscience de la justice peuvent se réveiller.
      Je te cite « ils ne leur resteront rien, pas même des larmes et des cacahuètes. »
      Tout cela est exact.
      Je te remercie également pour les liens que tu as posté. Je les ai relayé sur twitter.

      Pour finir, le film l’Apôtre est vraiment extraordinaire. On peut le trouver sur cette page : http://jeanderoquefort.free.fr/relations_musulmans_catholiques.html

      Bien amicalement,

      J'aime

      • ricquet dit :

        Si seulement le monde pouvait (ne serait-ce que d’) écouter de discours de Maduro du 9 mars 2015 : la grave menace

        Les gens sont sourds et pendant ce temps là, notre navire amiral (Le porte avions Charles de Gaulle, est remis au commandement étasunien
        Désolé Charles de Gaulle pour cette ignominie de l’histoire.
        (Une de plus, mais de plus en plus flagrante)

        J'aime

      • ricquet dit :

        Il est important que le monde entende le président Maduro face à la déclaration d’urgence nationale d’Obama.
        Entendre une dissonance dans le concert de la désinformation, c’est déjà heurter l’oreille…
        Merci l’ami.
        Bien à toi.

        J'aime

      • myriamir dit :

        Oui, mon frère, va falloir que tous les pays du monde fasse de même, se tenir droit devant Dieu afin de le laisser agir…nous devons nous levés debout avec pour armure »LE SAINT ROSAIRE EN MAIN ET DANS LE COEUR » La victoire appartient à ceux qui aime Dieu ! Amen !

        Grace

        J'aime

  2. David dit :

    Oui tristes constatations… on idolâtre le veau d’or ! ou est donc passé l’Amour ???
    Il est plus que temps de sortir du système de Babylone !

    J'aime

  3. Ping : Extrait d’un Article très touchant.. du site de St Michel Archange *Cette indifférence qui nous mène progressivement vers la guerre* | *Avertissement-Messages-Prophéties*

  4. myriamir dit :

    Votre coeur est si beau mon frère, vous avez les yeux du coeur bien ouvert, et ces paroles que vous avez écrites avec  »encre d’amour » ne peut laisser personne indifférent.
    Oui, la solidarité est le secret de la Victoire..tous ensemble ouvrons nos yeux, ceux du coeur..notre Seigneur nous a dit : que lorsqu’on est 2 à prier il est au milieu de nous..
    Alléluia, n’ayons pas peur d’avancer en eau trouble..le capitaine du bateau c’est NOTRE JÉSUS D’AMOUR…de qui aurions-nous peur ? PERSONNE !
    Merci frère de nous livrer ainsi votre petit coeur d’amour !
    Je vous aime !

    J'aime

    • Bonjour petite sœur en Christ,
      Je vous remercie pour votre message empreint de douceur et d’Amour. Jésus-Christ nous aime tous inconditionnellement et attend le bon moment pour nous délivrer de l’enfer. Comme vous dites, nous ne devrions avoir peur de personne.
      Que l’Amour fasse son retour sur cette pauvre terre dès que possible.
      Je vous envoie l’Amour du Christ en retour 🙂

      J'aime

  5. JLB dit :

    Terrible constat d’un monde en putréfaction, Viens Seigneur Jésus!…

    J'aime

  6. Marie. dit :

    Merci je partage sur ma page Facebook re-veillons nos consciences, ouvrons nos coeurs seul l’Amour triomphera Paix et Bénédictions à vous

    J'aime

  7. Evelyne dit :

    Cher Saint MIchel Archange,

    Votre poème m’a émue aux larmes, terrifiant constat mais avec une note d’Espérance à la fin, merci de vous.

    Cela m’a évoqué le beau texte de Martin Niemöller à Dachau :
     » Quand ils sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas communiste
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas syndicaliste
    Quand ils sont venus chercher les juifs,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas juif
    Quand ils sont venus chercher les catholiques,
    je n’ai rien dit.
    je n’étais pas catholique
    Et, puis ils sont venus me chercher.
    Et il ne restait plus personne pour protester  »

    Recevez toute mon affection.
    En Christ

    J'aime

    • Bonsoir Évelyne,

      C’est un triste poème qui reflète l’état du monde actuel. Combien je comprends vos larmes.
      Martin Niemöller exprime, à travers son poème, l’horreur du nazisme confronté à l’égoïsme.
      Tristes siècles que les nôtres.

      L’apostasie génère toutes ces douleurs jusqu’à ce que celles-ci soient insupportables.
      Je vais essayer de transmettre davantage d’émotion à travers les futurs textes.
      La réflexion doit passer par la secousse émotionnelle, j’en suis persuadé.
      L’art doit émouvoir au point de pleurer. Cela me fait penser aux peintres d’autrefois.
      Les artistes d’antan ont disparu. De nos jours, l’insouciance a tout balayé.
      D’ailleurs, les anciens étaient d’excellents remparts contre la barbarie.
      Honorons nos ancêtres qui se sont battus contre les bêtes immondes (et il y en a).

      J’aimerai conclure par une phrase de Padre Pio qui résume l’horreur qui secoue le monde depuis trop longtemps.
      « le péché est la trahison de l’Amour »

      J'aime

  8. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s