L’Hermétisme est l’ennemi du Judaïsme et du Christianisme

St-Michel-De-COMONTES-XVI°s-Tolède_l_hermetisme_est_l_ennemi_du_judaisme_et_du_christianisme

Table des matières

Hermétisme, ennemi commun du Judaïsme et du Christianisme
L’effet miroir de la radicalisation
Le Saint Nom de Jésus-Christ
Le matérialisme a ouvert la voie aux hérésies
L’apostasie entraîne de mauvais comportements
L’Hermétisme est l’ennemi du monothéisme
Une définition de l’Hermétisme
Critique de l’Hermétisme par l’exemple

Hermétisme, ennemi commun du Judaïsme et du Christianisme

Voilà un nouvel article mais celui-ci a pour but de prouver que l’Hermétisme est l’ennemi commun du Judaïsme et du Christianisme. Contrairement à ce qui a été enseigné depuis le XIXe siècle, l’antisémitisme est l’ennemi du Judaïsme et du Christianisme réunis. Le Christianisme est né suite à l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ. Des ruines du Judaïsme, le Christianisme est né pour apporter la Lumière aux peuplades polythéistes, adorateurs d’idoles et de magies. L’antisémitisme n’est pas naturel, il a été inventé par les tenants de l’occultisme qui souhaitaient remplacer le Judaïsme par un syncrétisme fondamentalement opposé au monothéisme. Sans le Judaïsme, Jésus-Christ, Fils de Dieu, n’aurait pas pu naître. N’oublions surtout pas que l’Ancien Testament et le Nouveau Testament sont complémentaires.

Celui qui réprouve le Judaïsme et le Christianisme se fait suppôt de Satan, c’est-à-dire adorateur d’idoles et de leurs démons respectifs. La première lutte du Chrétien est de lutter contre l’antisémitisme afin de favoriser la conversion des Juifs au véritable Dieu Trinitaire. Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Il est l’élu qui découle logiquement du Judaïsme pour mener au Christianisme. La division entraînera, toujours plus loin, l’homme vers sa propre destruction. Si nous persécutons les Juifs, nous n’accomplissons pas la Parole du Christ qui est venu sur terre pour sauver l’humanité et non pas pour la perdre. C’est de Sa compassion que provient le véritable Salut.

L’effet miroir de la radicalisation

Le sionisme est un grave fondamentalisme hérétique qui nuit à Israël en favorisant l’inéluctable montée de l’islamisme. Depuis qu’Israël est entre les mains des fondamentalistes, la tension avec la Palestine et les états islamiques est de plus en plus vive. Il s’agit d’un inévitable effet miroir. Celui qui se radicalise incite son frère à se radicaliser à son tour pour devenir son pire ennemi. C’est ce phénomène que l’on constate de nos jours au Moyen-Orient. Les Chrétiens doivent se rappeler que l’Ancien Testament est le livre Saint par excellence qui a permis l’émergence du Nouveau Testament. Ainsi Abel et Caïn annonçaient la venue de Jésus-Christ et de Son sacrifice expiatoire. Abel était transcendé à travers l’avènement de Jésus-Christ tandis que le genre humain devenait la métaphore de Caïn. Si nous souhaitons obtenir la conversion des Juifs, il faut leur ouvrir nos portes en leur rappelant que leur Roi ne pouvait pas être un guerrier. Tandis que la guerre entraîne l’inéluctable destruction de l’humanité, l’Amour la régénère.

L’antisémitisme conduit à une radicalisation qui annonce toujours de graves événements. La montée de ce phénomène inquiétant a donné naissance à Hitler. À la chute du 3e Reich, l’état d’Israël a été créé pour rappeler aux nations que l’antisémitisme est fondamentalement mauvais. Par un effet naturel, le sionisme a engendré de multiples radicalisations qui sont toutes les ennemies du genre humain puisqu’elles contribuent, dans leur ensemble, à tuer de nombreux individus à travers d’affreuses et cruelles guerres.

Le Saint Nom de Jésus-Christ

Les Chrétiens sont persécutés, comme le sont les Juifs, parce qu’ils croient de tout leur cœur en Jésus-Christ qui est l’unique Sauveur du monde. Sans le Fils de l’Homme, l’humanité aurait certainement déjà disparu. Jésus-Christ est le Fils de Dieu et toutes les créatures doivent plier le genou devant Sa Majesté. Les démons reconnaissent que Jésus-Christ est le Fils de Dieu. Pendant les exorcismes, les démons citent toujours Son Nom et reconnaissent son statut de Fils de Dieu. Même si les démons refusent Dieu, ils s’en détournent sans l’injurier. Ces esprits maléfiques se retournent toujours contre ceux qui les ont invoqué. La magie est particulièrement dangereuse et ne doit jamais être approchée. N’oublions pas que Jésus-Christ a vaincu l’enfer et le monde. Il est celui qui a éclairé le Paradis de sa Lumière. Saint Michel Archange est à sa suite pour défendre, avec sa milice céleste, l’humanité.

Le matérialisme a ouvert la voie aux hérésies

Le matérialisme, engendré par les loges humanistes, est une doctrine qui a conduit une majorité d’individus à l’apostasie. Tandis que le matérialisme a été approuvé à la fin du XVIIIe siècle, la Théosophie, la Gnose, la Théurgie, le New-Age ainsi que de multiples hérésies se sont lentement faufilées sur les ruines du Christianisme. Ainsi, le matérialisme a engendré une apostasie majeure qui tend à s’accroître avec la mondialisation de la société de consommation. Pendant ce temps, les hérésies s’insinuent avec force et vigueur dans les esprits. De nos jours, les citoyens sont friands de démons, de robots tueurs, de zombis, de vampires, de loup-garous, de légendes, de magies, de super-héros, de transhumanisme et plus particulièrement de tout ce qui peut donner un statut de surhomme à un individu.

On lit à travers ces hérésies un renforcement sous-jacent de l’orgueil. Cette vanité a donné naissance à l’individualisme à travers les théories de Kant. Ainsi, la cause collective a disparu au profit de l’individu. Ce renforcement de l’ego est combiné à une immoralité, une passion pour la violence et le surnaturel ainsi que tout ce qui peut s’opposer au Christ. Par exemple, le mouvement des Femen découle logiquement de ce phénomène. Le « piss Christ » et autres horreurs prouvent que l’humanité est devenue haineuse envers Jésus-Christ sans apporter d’arguments irréfutables. Le seul motif qui est constamment invoqué est celui de l’Inquisition. Or, L’Inquisition n’est pas un produit de Jésus-Christ. Ce désamour a fini par se transformer en haine gratuite. Celui qui hait Jésus-Christ maudit l’humanité et finit par s’autodétruire, car, sans amour il n’y a jamais de salut.

L’apostasie entraîne de mauvais comportements

Ce renoncement au Christianisme a ouvert la porte aux comportements les plus abjects. L’homme contemporain, refusant de voir les autres, entretient gratuitement un égoïsme gras. La haine de l’occident découle logiquement de l’antisémitisme et du rejet mécanique du Christianisme. L’histoire est désormais comptée pour et par la pensée unique afin que les individus, bien souvent naïfs, se focalisent sur eux-mêmes. Ainsi, de la haine vociférée, du comportement outrageant, du rassemblement en bandes peut prospérer tout ce qui peut mettre à mort le passé Chrétien de la France et de l’Europe. Ces mouvements sont encouragés afin que le monde contemporain explose au profit de l’asservissement complet des populations.

La négation de la réalité découle d’un endoctrinement sectaire. Ceci démontre que les négateurs sont des proies serviles au service de la mort. Ils seraient prêts à tuer ceux qui pourraient les sortir du péché. L’« homme nouveau » est un communiste qui s’ignore. L’« homme nouveau », immoral, violent, orgueilleux, non instruit et consommateur semble être un « bon modèle » pour « l’opinion publique ». Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment un individu peut être assez sot pour ne pas s’apercevoir que le système le maintien dans l’ignorance ? Comment peut-on accepter l’encouragement de la médiocrité ? La décadence étant portée aux nues, il semble évident que le système a été retourné pour maintenir l’individu dans une nuit spirituelle. Désormais, l’aveugle ne sait plus qu’il ne voit pas. Pour oublier son mal-être, le malheureux fume, boit, s’amuse, dévore les produits multimédias et consomme sans se soucier du reste. Dans le meilleur des cas, l’« homme nouveau » est devenu un être apathique. Dans le pire des cas, c’est devenu un être indigne de sa condition humaine.

L’histoire se déroule à un rythme lent. Nos ancêtres n’avaient pas un accès instantané à l’information. Les générations qui se sont succédé échangeaient essentiellement par courrier postal. On imagine aisément à quel point ce devait être difficile de trouver un livre. De nos jours, alors que nous avons accès à l’internet, la population semble se passionner pour les jeux. L’accès à l’information n’intéresse qu’une minorité. La majorité silencieuse a accepté de se plier aux lois du monde.

L’Hermétisme est l’ennemi du monothéisme

Comme je le disais en début d’article, l’Hermétisme est l’ennemi du monothéisme. Par monothéisme, je ne retiendrai que la religion Chrétienne qui a succédé au Judaïsme. Cependant, j’affirme qu’il ne faut pas condamner les Juifs. Il faut les amener à la véritable Foi. Ce peuple a été élu pendant de nombreux siècles. Il était comparable à une torche éclairant l’humanité païenne. Dans tous les cas, la conversion est un acte individuel et non pas collectif. C’est au niveau de l’individu que le salut commun peut surgir. Une société qui engendre des individus imprégnés de morale, de religion, de vertu, de beau et de bon est digne de Dieu. Notre civilisation en est magistralement indigne puisqu’elle s’est tournée vers les ténèbres depuis trois siècles.

Une définition de l’Hermétisme

Qu’est-ce que l’Hermétisme ? Je n’utiliserai pas la définition couramment employée sur internet. L’Hermétisme est un syncrétisme de doctrines antiques qui rejettent dans leur ensemble le Christianisme. On y retrouve le New Age, la Théosophie, la Gnose, l’Hindouisme, le Manichéisme, la Théurgie, le Sophisme, l’Occultisme, la Magie (blanche, rouge ou noire), la Qabale, l’Alchimie ainsi que l’ensemble des hérésies qui ont été vaincues par l’avènement du Christ. Par conséquent, l’Hermétisme est un fatras de doctrines obsolètes qui rusent comme le serpent pour s’imposer. Pour être un bon écrivain en hermétisme, il faut connaître ces domaines ésotériques et savoir les lier entre eux. L’hermétisme m’était malheureusement familier dans le passé. Avant d’avoir retrouvé la Foi, j’ai longtemps erré dans l’occultisme en croyant trouver Dieu mais je me suis rapidement aperçu que l’on finit toujours par y rencontrer le redoutable ennemi. Que le lecteur ne se trompe pas, la « Sophia », mot grec désignant la « Sagesse », est un terme Hermétique. Cette « sagesse » n’est pas celle du Christ mais de son ennemi, le serpent.

Critique de l’Hermétisme par l’exemple

Découvrons la Théosophie afin de prouver qu’il s’agit d’un dangereux syncrétisme oriental, un véritable poison pour l’âme. Avertissement : le lecteur ne doit jamais s’aventurer dans de tels ouvrages. Si je mets au grand jour ces propos, c’est seulement pour démontrer que l’Hermétisme est dangereux pour les âmes. Si personne ne tirait de l’ombre ces hérésies, le mal continuerait de se propager silencieusement. C’est pourquoi je me permets de dénoncer ces doctrines hérétiques, sans toutefois aller très loin dans la démonstration. L’ensemble des extraits suivants sont tirés du « livre des préceptes d’or ». Tout d’abord, voici ce qui est dit dans « la voie du silence ».

« Le mental est le grand meurtrier du Réel. Que le disciple abatte le meurtrier. Car, Lorsqu’à lui-même sa forme semblera irréelle, comme paraissent au réveil toutes les formes perçues en rêve, Lorsqu’il aura cessé d’entendre le multiple, il lui sera possible de discerner l’UN – le son intérieur qui tue l’extérieur. C’est alors, et alors seulement, qu’il abandonnera la région d’Asat, le faux, pour accéder au royaume de Sat, le vrai. Avant que l’Âme puisse voir, l’harmonie intérieure doit être atteinte, et les yeux de chair rendus aveugles à toute illusion. Avant que l’Âme puisse entendre, l’image (l’homme) doit devenir sourde aux rugissements comme aux murmures, aux cris des éléphants barissants comme au bourdonnement argentin de la luciole d’or. »

Les premières phrases appellent d’emblée au « meurtre » de ses pulsions. Ces propos ne sont pas anodins. Cette dialectique emploie une violence sous-jacente qui démontre que son auteur utilise un masque pour se cacher. Il faut savoir que la Théosophie a été inventée par la Mère Blavatsky. Ces phrases au langage coloré appellent l’individu à se purifier pour atteindre une soi-disant « sagesse », l’« illumination » comme aurait dit Mani. Surtout, on constate que le terme « UN », en majuscule dans le texte, sous-entendrait que l’homme peut se fondre en Dieu lorsqu’il est parvenu à « emprunter le sentier ». Attention, ce « sentier » est celui de l’ésotérisme et non pas celui du Christ. Cette voie est un chemin qui mène inéluctablement à la mort de l’âme. Ce n’est pas un chemin droit mais une impasse qui aboutit à l’orgueil. Non, l’homme n’est pas divin. Grâce à la prière Chrétienne, l’être humain peut tendre, de la pointe de son âme, vers Dieu. Cependant, un être humain ne peut ni se « fondre » en Dieu ni « devenir » un dieu. Ces grotesques hérésies sont aussi anciennes que le Christianisme. Au XXIe siècle, il est déplorable de constater qu’elles se répandent, comme la peste, dans les âmes.

« Tue le désir ; mais si tu le tues, prends garde qu’il ne se relève d’entre les morts. Tue l’amour de la vie ; mais si tu abats Tanhâ, que ce ne soit pas par soif de vie éternelle, mais pour remplacer le fugitif par le toujours-durable. Ne désire rien. Ne t’irrite pas contre Karma, ni contre les lois immuables de la Nature. Ne lutte qu’avec le personnel, le transitoire, l’éphémère et le périssable. Aide la Nature et travaille avec elle et la Nature te considérera comme l’un de ses créateurs et fera sa soumission. »

Ce langage appelle encore une fois au « meurtre » de ses pulsions. Quelle hérésie ! Les propos « pour remplacer le fugitif par le toujours-durable » insinuent que l’homme pourrait « inviter » Dieu en lui. On constate une adoration païenne pour la « Nature » (N majuscule) et, surtout, l’auteur ose affirmer que la « Nature » se soumettrait comme un animal devant la volonté de l’homme lorsque celui-ci parviendrait à faire le vide dans son âme. Ces propos sont absurdes ! Ces phrases flattent l’ego de celui qui est sensible à l’endoctrinement.

« Garde-toi de mettre un pied encore souillé sur le degré le plus bas de l’échelle. Malheur à celui qui oserait polluer un seul échelon avec des pieds boueux ! La fange impure et visqueuse séchera et durcira, elle rivera ses pieds sur place, et tel un oiseau pris à la glu de l’oiseleur rusé, il sera arrêté dans tout progrès ultérieur. …/… Tue tes désirs, Lanou, rends tes vices impuissants …/… Étrangle tes péchés, rends-les muets à jamais, avant même de lever un pied pour gravir l’échelle. »

Ces propos mensongers sont contradictoires. D’une part, l’auteur demande au novice de s’épurer totalement en rejetant le monde. D’autre part, l’auteur condamne fermement l’initié comme s’il était incapable de progresser. Ainsi, tel un miroir aux alouettes, cette pureté semble impossible à atteindre. Ces contradictions permettent de manipuler aisément l’individu endoctriné. Ainsi, la personne soumise devient une proie facile entre les mains de « maîtres » improvisés. Par conséquent, la Théosophie est néfaste pour l’âme du lecteur parce qu’elle est comparable à un lavage de cerveau, contrairement aux règles monastiques Chrétiennes qui étaient écrites dans le but de conduire les novices à la Foi, l’Espérance et la Charité. L’Hermétisme s’est lentement substitué à la religion Chrétienne pour endoctriner impunément des individus crédules ou opportunistes.

« Et maintenant repose sous l’arbre de Bodhi, qui est la perfection de toute connaissance, car apprends-le, tu es le Maître de Samâdhi, l’état de vision sans défaut. Regarde ! Tu es devenu la Lumière, tu es devenu le Son, tu es ton Maître et ton Dieu. Tu es TOI-MÊME l’objet de ta quête : la VOIX ininterrompue qui résonne à travers les éternités, exempte de changement, de péché exempte, les sons en un, LA VOIX DU SILENCE. »

Nous trouvons ici le péché d’orgueil dans toute sa splendeur. Mme Blavastky ose affirmer que l’individu qui est parvenu, on ne sait pas par quel miracle, à épurer son âme est comparable à un dieu. Il s’agit de propos mensongers : l’individu qui est parvenu à faire le vide en lui est un bouddhiste qui accepte la vacuité. Or, le vide spirituel ne confère aucun pouvoir, il amène seulement une paix intérieure mais rend aveugle au Christianisme et à la connaissance de Dieu. L’orgueil est l’arme utilisée par Satan pour tromper les hommes. Un homme orgueilleux se perçoit et se comporte comme un être supérieur alors qu’il continue d’être une créature fragile et éphémère.

Voici quelques extraits des « deux sentiers ».

« En vérité, s’il est vainqueur, Nirvâna sera sien. Avant qu’il ne rejette son ombre de sa dépouille mortelle, cette cause féconde d’angoisse et de douleurs sans bornes, en lui les hommes honoreront un grand et saint Bouddha. Et s’il succombe, même alors ce ne sera pas en vain ; les ennemis qu’il aura tués à la dernière bataille ne reviendront pas à la vie dans sa prochaine naissance. Mais que tu veuilles atteindre le Nirvâna, ou en rejeter le prix, veille à ce que le fruit de l’action et l’inaction ne soit pas ton motif, ô toi au cœur indomptable. Sache que le Bodhisattva qui échange la Libération pour le Renoncement, afin d’endosser les misères de la « Vie Secrète », est appelé « trois fois Honoré », ô candidat à la douleur à travers les cycles. »

Ces propos sont grandement syncrétiques puisqu’ils mélangent allègrement des concepts Manichéens, Bouddhistes et Chrétiens. La réincarnation y est sous-jacente. Le terme « endosser les misères » rappelle Jésus-Christ au jardin des oliviers qui a dû porter avec une grande douleur les péchés de l’humanité. Ce syncrétisme est dangereux parce qu’il confère à l’individu des caractéristiques qui ne lui sont pas propres. Un citoyen lambda n’est pas comparable à Jésus-Christ. Comment oser mettre au même niveau un quidam et notre Sauveur ? Laisser de tels écrits entre des mains non averties conduit des personnes sur une voix mortifère qui peut aboutir à leur endoctrinement dans une secte ou une loge quelconque. C’est pourquoi ce genre de bouquins devraient être bannis définitivement de nos librairies.

Je n’irai pas plus loin car l’ensemble des ouvrages théosophiques reproduisent cette pensée lourde et orgueilleuse. Leur lecture est pesante, fatigante et outrageante pour ceux qui connaissent le Christianisme. Notre Seigneur a porté nos péchés dans la souffrance. Notre Rédempteur a sauvé des vies. Il a fait des miracles. Jésus-Christ a été crucifié. Des ouvrages hermétiques se permettent de reprendre à leur compte le Christianisme en le diluant à l’intérieur de mauvaises doctrines qui mènent inéluctablement à la mort de l’âme et à la soumission sectaire.

L’analyse de texte est extrêmement importante parce qu’elle permet de déceler les pensées sous-jacentes qui se cachent dans les écrits. Un individu naïf est un homme désarmé face à des armes intellectuelles qui sont particulièrement puissantes puisqu’elles peuvent le mener à son asservissement. La naïveté profite toujours aux esclavagistes. Fuyez à tout prix l’occultisme parce que les intentions des intellectuels qui ont rédigé ces ouvrages ne sont louables qu’en apparence.

Souvenons-nous que le but du Christianisme est de délivrer l’homme du péché pour le mener à la liberté à travers la confession, les sermons et la très Sainte Messe. Le Christianisme est un moyen de se défaire de l’influence spirituelle (démoniaque) et sectaire (humaine) que certains individus souhaitent exercer sur l’ensemble de l’humanité. Être Chrétien, c’est refuser de se soumettre au pouvoir d’individus peu scrupuleux ou malfaisants. Le Christianisme rend la vie là où les hérésies donnent la mort. Chassons Satan et ses hérésies ! Vive Dieu  !

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/01/04/l-hermetisme-est-l-ennemi-du-judaisme-et-du-christianisme/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour L’Hermétisme est l’ennemi du Judaïsme et du Christianisme

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. Lars dit :

    Attention ! Le Judaïsme en tant que Religion n’existe plus. Les juifs d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec leurs ancêtres, le Talmud (la Kabbale aussi) est notamment passé par là.
    D’ailleurs il faut savoir que l’immense majorité des hérésies et des attaques portées contre la Religion chrétienne viennent de ces juifs que Notre-Seigneur appelle « fils du diable ». L’Hermétisme est une création juive, la Synagogue de Satan en est à l’origine, en cela ils se sont détruits eux-mêmes : ils sont morts en refusant le Christ. Notons que la Blavastky est juive…

    Cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas se convertir, une partie d’entre eux même doit être de bonne volonté, seulement il est clair que la masse est trompée par les dirigeants, et la haine antichrétienne inhérente au Talmud leur fait obstacle. Ils devraient être les derniers à se convertir lors de l’Apocalypse…

    J'aime

    • Bonjour Lars,

      Cet article met en valeur ce que vous dites. Le Christianisme étant le produit du Judaïsme. Peu importe ce que ces personnes font car elles se sont elles-mêmes condamnées en inventant une société basée sur le profit. Je ne suis pas là pour condamner mais pour préparer la civilisation à reconnaître l’Amour. Après la Justice de Dieu viendra de nouveau sa Miséricorde.

      J'aime

      • Lars dit :

        Sinon, votre développement est plutôt pertinent.

        Cependant, je pense que la formule du Christianisme comme produit du Judaïsme est incorrecte. Le terme d’accomplissement est en cela plus clair. Produit, cela laisse à penser que le Christianisme serait dérivé, c’est-à-dire une voie dérivant de celle du Judaïsme à un moment, sans indiquer la nature de ce changement qui pourrait bien être artificiel. Accomplissement est mieux car cela indique que le Christianisme est en lien direct avec la mission du Judaïsme, et que ce dernier ne peut subsister par la suite.

        Voilà un peu ce que je peux rajouter. Merci pour votre article.

        Aimé par 1 personne

  3. Sir Kendu dit :

    La clarté des explications est tout à ton honneur, mais c’est surtout un service immense que tu es en train de rendre à des personnes qui ont pu s’égarer sans le savoir. Un article salutaire et indispensable. ****

    Aimé par 1 personne

  4. Bonsoir à tous les deux,

    Je vais mettre en ligne un article complémentaire à celui-ci d’ici ce soir ou demain matin. Nous allons parvenir à éveiller les âmes à nous tous 🙂

    J'aime

  5. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  6. Ping : Quand de graves hérésies sont mêlées à de séduisantes demi-vérités… | Créations Chrétiennes

  7. ion0ne dit :

    « C’est pourquoi ce genre de bouquins devraient être bannis définitivement de nos librairies. »

    vous faites sans doute partie de ces chrétiens qui incitent à bruler les livres (sans guillemets). Je suppose que si une personne vient à Christ, vous lui dites de bruler tous les mauvais livres? Eh oui les jeter ne suffit pas car ils peuvent être récupérés, non? donc on les brule. Ca me rappelle des heures bien sombres de l’histoire. Moi je pense qu’il y a du bien partout, mais qu’il faut être entrainé à distinguer le vrai du faux. C’est ça le plus important,crééer des personnes fortes qui feront la part des choses.

    Jeff

    J'aime

    • MA Guillermont dit :

      Évangile .

      « Venez à moi , vous tous qui souffrez et ployez sous le fardeau et je referai vos forces .
      Prenez sur vous mon joug , et apprenez de moi que je suis doux et humble de coeur et vous trouverez le repos de vos âmes , car mon joug est doux et mon fardeau léger …
      Mon précepte est que vous vous aimiez les uns les autres comme je vous ai aimés …
      Aimez vos ennemis , faîtes du bien à ceux qui vous haïssent , priez pour ceux qui vous persécutent et vous calomnient …
      Bienheureux ceux qui souffrent . »

      Telles sont , ô divin Jésus , les leçons que me donne votre Coeur dans le Saint Évangile ; accordez – moi d’y conformer toujours mes sentiments et ma conduite .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s