L’inéluctable destruction de Sodome et Gomorrhe

l_ineluctable_destruction_de_sodome_et_gomorrhe_john_martin_1832

Table des matières

Introduction
De l’Église du Christ
Du Christianisme à l’apostasie
La décadence, source de tous les maux
La radicalisation, signe majeur d’une décadence morale
La chimère du gouvernement mondial
Tout se trouve dans les Évangiles
Conclusion

Introduction

Pourquoi un tel titre ? Ne nous leurrons pas. Notre civilisation ressemble de plus en plus à Sodome et Gomorrhe. Comme elle, la société mondialiste doit disparaître pour laisser émerger la Cité des 144 000 Justes. Nous allons le prouver par la démonstration. La réflexion usitée dans cet article s’appuie sur ce que j’appelle « la logique théologale », antique méthode d’analyse Chrétienne.

De l’Église du Christ

Dans le passé, c’était les prêtres, les frères et les moines, détenteurs de la connaissance spirituelle basée sur les écrits bibliques qui auraient rédigé un tel sermon. Le savoir était détenu par l’Église afin de conduire le troupeau sur l’étroit chemin de la Vérité et de la Vie, donc sur la voie du Christ. De nos jours, cette Église détentrice de la pensée Chrétienne n’enseigne plus. Où sont passés les prêtres en chaire à l’époque où les imams enseignent davantage ? Pourquoi est-ce que les églises ferment leurs portes alors que la pauvreté spirituelle, morale et matérielle se répand comme une peste ? Pourquoi est-ce qu’il est difficile de trouver un confessionnal ouvert dans une église alors que la violence et le péché progressent de jour en jour ? Pourquoi est-ce que la Sainte Messe ressemble davantage à une assemblée philosophique qu’à un lieu de Culte dans lequel on vénère, en silence et en majesté, le Dieu Vivant ? Ces questions devraient interpeller une majorité d’entre nous, mais, hélas ce n’est pas le cas. La majorité se contentant de suivre le mouvement.

L’autorité spirituelle de l’Église s’est transformée en autorité politique. Il suffit de le constater avec une grande objectivité. Le principal représentant de l’Église se rend davantage dans les institutions politiques que dans les Cathédrales. Lorsque le successeur de Pierre se mêle du pouvoir et de la finance au lieu de l’enseignement de la Foi, c’est que les portes de l’Église sont restées trop longtemps ouvertes à l’esprit du monde, à la modernité matérialiste et affairiste. Souvenons-nous que le rôle de l’Église du Christ consiste à perpétuer la mémoire de Jésus-Christ à travers le maintien de la Sacralité de Sa parole. Il s’agit, non pas d’un jugement personnel, mais d’une constatation basée sur la logique théologale.

Du Christianisme à l’apostasie

Une société imprégnée de l’esprit de Dieu est basée sur la morale parce que la notion du péché découle logiquement du respect de Sa pureté et de Sa majesté. Dieu est pur tandis que sa créature est plongée dans la souillure de la tentation. Un Saint est celui qui refuse, de toutes ses pauvres forces, le péché afin de rendre hommage au seul Dieu Vivant. Ainsi, un individu qui perd la mémoire de Dieu cède à la tentation en se disant que son comportement est « normal ». La désacralisation ouvre les vannes du péché en générant un amalgame entre l’existence de Dieu et Son respect. Ainsi, si Dieu n’existe pas, il serait inutile de respecter Sa pureté selon la doctrine apostate. Cette logique non théologale conduit l’individu à libérer ses pulsions au lieu de les contenir. Ainsi, au lieu de se tourner vers la Lumière, celui-ci décide d’agir selon sa propre logique. L’esprit du monde peut alors s’insinuer en lui sans que cela ne le perturbe. L’individu apostat privilégie, par conséquent, tout ce qui le contentera. L’Esprit de Dieu s’efface au profit de l’amour de l’homme. La Cité terrestre prend la place de la Cité de Dieu. L’amour de soi, l’individualisme, s’oppose alors à l’amour de Dieu, le Christianisme. Par conséquent, la Cité terrestre est l’antonyme de la Cité de Dieu.

La décadence, source de tous les maux

Une civilisation qui rejette la morale ouvre les vannes du péché. Les plaisirs charnels, les produits psychotropes (alcool, tabac, drogues, etc…), l’alimentation compulsive, les achats, les loisirs, les médias et les jeux deviennent alors les seuls moyens d’expression pour les individus constituant cette civilisation. L’orgueil individuel se renforce au détriment du respect des mœurs. Les individus deviennent rapidement ennemis les uns des autres, car, ceux-ci se structurent en communautés basées sur les mêmes échelles de valeur. Les nations perdent leur logique théologale pour se dissoudre lentement mais inéluctablement dans un mouvement international. La mort des nations transforme la terre en une gigantesque Babylone contrôlée par une minorité d’individus.

L’argent, autrefois utilisé comme un moyen d’échange entre individus, devient une source d’enrichissement pour une caste de privilégiés. L’asservissement par l’achat et la vente devient inéluctable. La population devient esclave d’une poignée d’élus de la caste dominante lorsque celle-ci cède à l’immoralité. Ainsi, l’apostasie touche l’ensemble d’une civilisation. Elle impacte profondément les mœurs du bas jusqu’en haut de l’échelle sociale. La caste dominante, éprise d’individualisme et d’orgueil, devient une source d’esclavage pour la population qui subit de plein fouet l’immoralité et la vanité de ceux qui sont censés diriger l’humanité sur un droit chemin.

Ceux qui sont situés en bas de l’échelle sociale cèdent aux mauvaises pulsions pour ne plus s’ennuyer ou pour oublier leur souffrance. Ils s’enfoncent alors davantage dans le péché en pensant agir pour leur propre bien. Les conséquences à long terme sont déplorables pour leur santé et pour leur âme. Dès lors, les individus se basent sur un socle commun de valeurs pour se juger les uns les autres. Au lieu de s’unir autour d’un même corps, celui du Christ, ils s’écharpent, se jaugent, s’ignorent ou se rejoignent selon leurs affinités. L’individualisme, le repli sur soi, sert la cause des individus malveillants qui peuvent déverser leur colère, leur violence et leur haine sans que les esprits ne s’en irritent puisque l’intérêt individuel prévaut sur l’intérêt collectif. L’individu apostat, vivant éloigné de la fureur du monde, se moque que les uns et les autres s’entre-tuent tant que sa situation personnelle lui permet d’échapper au chaos social.

La radicalisation, signe majeur d’une décadence morale

Lorsque les gouvernements œuvrent en défaveur de leurs nations respectives, la radicalisation des esprits est en marche. Les citoyens qui suivent le mouvement chérissent l’internationalisation sans parvenir à apporter d’arguments irréfutables en sa faveur ou sa défaveur puisqu’ils se contentent de suivre naïvement les dogmes philosophiques, plus ou moins contemporains, qui sont à la mode du siècle. Ceux qui souffrent, pour de multiples et innombrables raisons, cherchent une échappatoire à ce vide abyssal qui les ronge. La radicalisation des individus sert à combler un grave manque spirituel. Certains recherchent des doctrines extrémistes comme le communisme, le national-socialisme, l’islamisme, le sionisme, le banditisme, l’occultisme ou encore le fourre-tout des doctrines ésotériques pour nourrir la vacuité intérieure qui les anime. Ces voies sont celles de la mort puisque ces doctrines ont pour vocation de s’imposer, par la force, comme seules et uniques vérités. La loi du Talion est la ligne conductrice enfouie sous l’idéologie de chacune de ces doctrines.

Ainsi, les philosophies humaines tendent à générer des communautarismes destructeurs puisqu’elles sont fondamentalement opposées les unes aux autres. Un illogisme certain règne dans les esprits égarés. Ces individus ne se rendent pas compte qu’ils œuvrent en faveur de la mort de certains pour la réalisation de la cause qu’ils soutiennent. Tandis que Jésus-Christ appelait à se réunir autour de lui, les hommes ont fait le choix d’inventer, par pur orgueil, leurs propres doctrines, irrationnelles et illogiques. De ces mauvais écrits, car les livres provenant d’auteurs opportunistes ne sont pas philantropes par nature, découlent de terribles matadors meurtriers pour les hommes. Le trotskisme, le stalinisme, l’hitlérisme, le mahométisme, le manichéisme, le gnosticisme, l’anarchisme, le marxisme, l’indianisme, cette liste ne saurait être exhaustive, sont tous comparables à des labyrinthes qui emprisonneraient l’âme. Le minotaure, bien trop heureux, peut se déchaîner pour mettre à mort les égarés par la faute de leur terrible naïveté.

Dans une civilisation décadente, la radicalisation est une preuve flagrante de l’immoralité des institutions censées guider l’humanité vers un but commun. Le Christianisme est davantage persécuté parce qu’il représente la seule et unique solution viable pour l’ensemble de l’humanité. Le reconnaître est une preuve d’humilité, mais, dans une civilisation décadente, c’est l’orgueil qui prédomine. Par conséquent, une société sur la voie du déclin se radicalise par un effet de renforcement des mauvaises causes. La radicalisation est toujours le marqueur d’une grave destruction à venir. La violence, la haine et la colère se renforcent mutuellement pour diviser davantage l’humanité en communautés ennemies.

La décadence des mœurs a toujours entraîné la destruction d’une civilisation. C’est parce que l’humanité est actuellement sur la voie de la mondialisation qu’il faut s’attendre à une destruction massive. Cet anéantissement proviendra certainement de l’affrontement des communautés avant que ne s’opposent les nations elles-mêmes suite à l’effondrement économique qui en résultera. L’orgueil, l’avarice et le mensonge sont les vecteurs qui conduiront l’humanité à s’autodétruire tant que le Christianisme sera effrontément refusé. Il faudra que les hommes, dans leur terrible vanité, tombent à genou et appellent de leur cœur Jésus-Christ pour que le miracle ne puisse se produire. Tant que Dieu ne sera pas appelé avec une réelle ferveur, l’humanité continuera de se déchirer par une sorte de masochisme inhérent à un esprit illusionné par le mal.

Un homme qui ne se tourne pas vers Dieu est comparable à un cheval de trait qui suit sa ligne en se laissant guider par celui qui le maîtrise. Un cheval domestique est soumis à la loi du plus fort. Si le cavalier est mauvais, le cheval produira, en toute logique, un travail de sape puisqu’il est dirigé par la médiocrité. La loi du Talion provient d’un esprit luciférien, c’est-à-dire d’un esprit qui refuse Dieu pour favoriser sa propre expérience. L’orgueil est un signe évident de décadence puisque celui-ci refuse effrontément tout ce qui pourrait le conduire à la véritable Lumière.

La chimère du gouvernement mondial

Il faut craindre un gouvernement mondial puisque celui-ci serait constitué d’une caste d’élus qui dirigerait l’ensemble des humains. Cependant, son avènement est impossible parce qu’il faudrait que les humains continuent d’être sur la voie de la décadence pour qu’il puisse s’imposer naturellement. Or, lorsqu’il y a un effondrement majeur, la décadence est rejetée et Dieu est appelé avec vigueur. Les humains qui accepteront Dieu dans leur cœur se tourneront naturellement vers le Saint Sacrement puisque Dieu est Amour. Ils refuseront l’oppression, le mensonge, l’exploitation de masse, l’endoctrinement et le sectarisme. Les 144 000 élus, il faut voir ici un nombre symbolique, perpétueront forcément l’enseignement du Christianisme.

Le gouvernement mondial est une chimère luciférienne qui ne peut aboutir que si le système continue sa lente et douloureuse descente aux enfers, et ce, sans effondrement majeur. Lorsque le sol s’effondre subitement, la trajectoire initiale est déviée et profondément modifiée. La locomotive plonge dans le gouffre pour ne plus jamais en sortir. L’humanité est comparable à cette locomotive. Le gouffre rempli de lave devient le creuset d’un métal nouveau. De cette fusion douloureuse en sort alors quelque chose de plus sage. Malheureusement, les lois de l’alchimie semblent applicables à la destinée de l’humanité. De l’athanor sortira les 144 000 justes. La cause luciférienne sera détruite pour donner naissance à une population tournée vers le seul et unique Dieu Vivant. En laissant l’enfer prédominer pendant un certain temps, Dieu aura choisi de servir sa propre cause.

Tout se trouve dans les Évangiles

Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle, à n’en pas douter. Les douleurs seront nombreuses comme l’a annoncé Jésus-Christ. Je citerai, avant la conclusion, l’Évangile de Jésus-Christ selon Matthieu 24.4-14 et 24.22-31, car, ses propos annoncent l’avènement du Fils de l’Homme. Dieu ne nous a jamais quitté, il a fait le choix de soumettre l’humanité à sa Justice.

« Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous égare. Car beaucoup viendront sous mon nom, et diront : ‘C’est moi le Christ’ ; alors ils égareront bien des gens. Vous allez entendre parler de guerres et de rumeurs de guerre. Faites attention ! Ne vous laissez pas effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce n’est pas encore la fin. On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume ; il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Or tout cela n’est que le commencement des douleurs de l’enfantement. Alors, vous serez livrés à la détresse, on vous tuera, vous serez détestés de toutes les nations à cause de mon nom. Alors ce sera pour beaucoup une occasion de chute ; ils se livreront les uns les autres, se détesteront les uns les autres. Beaucoup de faux prophètes se lèveront, et ils égareront bien des gens. À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira. Mais celui qui aura persévéré jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. Et cet Évangile du Royaume sera proclamé dans le monde entier ; il y aura là un témoignage pour toutes les nations. Alors viendra la fin. »

« Et si le nombre de ces jours-là n’était pas abrégé, personne n’aurait la vie sauve ; mais à cause des élus, ces jours-là seront abrégés.

Alors si quelqu’un vous dit : ‘Voilà le Messie ! Il est là !’ ou bien encore : ‘Il est là !’, n’en croyez rien. Il surgira des faux messies et des faux prophètes, ils produiront des signes grandioses et des prodiges, au point d’égarer, si c’était possible, même les élus. Voilà : je vous l’ai dit à l’avance. Si l’on vous dit : « le voilà dans le désert », ne sortez pas. Si l’on vous dit : « le voilà dans le fond de la maison », n’en croyez rien. En effet, comme l’éclair part de l’orient et brille jusqu’à l’occident, ainsi sera la venue du Fils de l’homme. Selon le proverbe : ‘là où se trouve le cadavre, là se rassembleront les vautours.’

Aussitôt après la détresse de ces jours-là, le soleil s’obscurcira et la lune ne donnera plus sa clarté ; les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées.

Alors paraîtra dans le ciel le signe du Fils de l’homme ; alors toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine et verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel, avec puissance et gloire. Il enverra ses anges avec une trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre coins du monde, d’une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. »

Conclusion

La radicalisation de l’humanité doit se produire jusqu’à la chute et la destruction d’une partie des apostats à travers de grandes guerres. Satan donnera le pouvoir à certains individus afin qu’ils égarent une majorité. Les jours de souffrance seront abrégés par un phénomène céleste et non pas par un homme. Le Christ insiste particulièrement sur ce point. L’Antéchrist doit venir selon les Évangiles car Satan doit égarer la majorité en utilisant l’orgueil des hommes. Ce sont les puissances de l’air qui s’opposent à l’avènement du Christ.

Cependant, le Fils de l’homme apparaîtra dans les cieux comme Jésus-Christ l’a lui-même annoncé. Il doit provenir du ciel et non pas de la terre car le Fils de Dieu a déjà été offert en sacrifice expiatoire. Satan doit accomplir sa destruction avant que Dieu ne sauve l’humanité. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les Évangiles selon Jésus-Christ. Par conséquent, nous ne sommes qu’au début des douleurs. Veillez et priez. Que Dieu vous protège et vous guide. Fuyez le péché et tournez-vous vers la Lumière du Christ afin que vous puissiez faire partie des élus de Dieu. Amen.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/01/02/l-ineluctable-destruction-de-sodome-et-gomorrhe/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour L’inéluctable destruction de Sodome et Gomorrhe

  1. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  2. stéphanie dit :

    Merci pour vos articles, ils sont très motivant.
    je suis convertie depuis peu et je trouve aussi qu’il y a un vide à l’église, quelques fois il faut vraiment forcer pour avoir de l’aide c’est dommage.
    pour moi vous êtes le trait d’union qui me manque après l’église jusqu’à la compréhension de la Vérité, svp ne cessez jamais d’écrire!

    J'aime

    • Bonsoir Stéphanie,

      Je vous remercie beaucoup pour ces compliments. Je ne suis qu’un modeste écrivain qui essaye de se rapprocher du Christ. C’est dur de se rendre compte de tout cela et de ne rien pouvoir faire. J’en souffre beaucoup mais c’est ainsi.

      Je continuerai à écrire du mieux possible 🙂

      Dieu vous bénisse !

      J'aime

  3. Ping : Extraits d’un excellent article du site St Michel Archange *L’inéluctable destruction de Sodome et Gomorrhe* | *Avertissement-Messages-Prophéties*

  4. myriamir dit :

    Cher frère, je souhaite tellement que cet article de Vérité soit lu par le monde entier..Il me semble qu’il en faudrait si peu pour ne pas sombrer dans cette déchéance qui nous fait face en ce moment, tout est sans dessus-dessous, partout..partout !
    Mais je ne désespère jamais..je sais que nous aurons mal, que nous souffrirons énormément , mais il faut que cela arrive..il le faut !
    Mon frère, restons en communion d’âme à chaque seconde afin que  »L’AMOUR TRIOMPHE »
    Merci pour ce que vous faites pour nos frères et soeurs du monde entier.
    Je vous aime mon frère !

    J'aime

    • Bonsoir Myriamir,

      Je vous remercie de tout mon coeur. J’aimerai que les gens prennent conscience du mensonge qui imprègne notre civilisation. Comme vous dites, il faut que nous souffrions. Nous devons porter notre Croix à l’image du Christ qui a tant souffert pour nos péchés. L’heure de Sa Justice va certainement bientôt sonner.
      Oui, nous devons rester en communion d’âme à âme.

      Je vous aime également de cet Amour horizontal provenant de la Sainte Croix.

      Dieu vous bénisse et vous protège en cette nouvelle année !

      J'aime

  5. Merci pour ce condensé bien réaliste.
    De quoi nous pousser à une grande réflexions (veillez et priez)

    citation:
    « Cependant, le Fils de l’homme apparaîtra dans les cieux comme Jésus-Christ l’a lui-même annoncé. Il doit provenir du ciel et non pas de la terre car le Fils de Dieu a déjà été offert en sacrifice expiatoire »

    C’est ce qui doit nous exhorter à « chercher les choses qui sont en haut, non pas celles de la terre » Colossiens 3:1, c’est à dire spirituelles. (le reste nous sera donné par dessus!)
    Une spiritualité de coeur (de plus en plus intériorisée) et non de façade (traditions) comme nous sommes encouragés à le faire, tout au long des Ecritures et même dans l’ancien testament!!…
    Avec cette belle citation:
    Psaume 40…v 6 Tu ne désires ni sacrifice ni offrande, Tu m’as ouvert les oreilles; Tu ne demandes ni holocauste ni victime expiatoire. 7Alors je dis: Voici, je viens Avec le rouleau du livre écrit pour moi.…
    C’est donc un Psaume Messianique!
    Mais nous allons pouvoir nous l’approprier, de plus en plus (signe de l’apparition du Christ en nous) et qui prouvera que nous faisons parti de ce résidu (symbolisé par les 144000) par lequel Christ sera vue de tous (Épiphanie)

    En attendant, la fin nous sied à merveille déjà:

    v16Que tous ceux qui te cherchent Soient dans l’allégresse et se réjouissent en toi! Que ceux qui aiment ton salut Disent sans cesse: Exalté soit l’Éternel!

    17Moi, je suis pauvre et indigent; Mais le Seigneur pense à moi. Tu es mon aide et mon libérateur: Mon Dieu, ne tarde pas!

    N’oublions pas qu’il vient d’en haut (du ciel) alors
    Sursum corda

    (pour aller plus loin? http://legrandmonarque.wordpress.com/2014/12/31/le-retour-du-christ-dans-une-crche/)

    J'aime

  6. Bonjour, St Michel l’Archange.

    Oui, nous ne pouvons que nous désoler, à la vue de toutes celles et ceux qui ne veulent plus être en mesure de saisir les plus nobles choses de l’évangile, et cela malgré les diverses influences du monde moderne, pardonnons-leur car s’ils ne savent plus ce qu’ils font, tant à l’égard de leur Ame, de leurs proches, de leur pays, et cetera. Mais d’un autre coté nous ne pouvons que nous réjouir à la vue de toutes celles et ceux qui s’en repentent déjà dans les larmes. N’est ce pas notre premier devoir de chrétien d’en témoigner jusqu’au bout de notre vie, quand bien même les divers courants du matérialisme préfèrent nous entrainer vers le bas, c’est-à-dire dans ces moments ou l’on se demande si cela vaut encore le coup d’écrire pour son prochain dans la peine. Oui si le bon Dieu nous laisse encore du temps, de la santé, c’est parce que le compte n’y est pas, alors redoublons d’efforts avec notre plume, dans la prière. Et puis ce qui arrivera arrivera, car il est bon selon l’écriture que les choses soient ainsi, même si des fois nous ne saisissons pas toujours les desseins du très haut, moi le premier. Par ailleurs qu’il est bon d’entendre votre témoignage, et dans ces moments là on se dit que le Seigneur est grandement salutaire et généreux, pour chacun d’entre nous, c’est sur le bon Dieu vous a réellement donné ce talent, et je crois que vous en faites concrétement le meilleur usage qui soit, comme tant d’autres de nos frères et soeurs. Il est certain que nous préférons aucunement mettre notre foi dans les seules choses passagères de ce monde.

    Fraternellement en Christ,

    J'aime

    • Bonjour Samuel,

      Oui, redoublons d’effort dans la Foi et dans la Charité. Tournons-nous de plus en plus vers le Saint Sacrement afin de rendre davantage hommage au Christ qui nous attend.

      Pour ma part, je ne suis qu’un serviteur qui reçoit et trasnmet les messages pour l’humanité. J’aimerai faire davantage mais dans ces temps très difficiles, seule la patience et la foi sont nos véritables armes contre le mal qui ronge tout, petit à petit.

      Amicalement,

      J'aime

  7. Ping : Guide de lecture | Saint Michel Archange

  8. Je vous salue…
    Prier à temps et à contretemps.
    Au temps terrestre de Notre Seigneur JESUS-CHRIST, l’on jasait déjà pas mal pour savoir qui était Notre Sauveur ? Quant à Hérode, il disait : « Jean, je l’ai fait décapiter. Mais qui est cet homme dont j’entends dire de telles choses ? » Et il cherchait à le voir.
    Ne vous faîtes pas de soucis, si vous cherchez à être connu ou reconnu, vous y arriverez. Mais attention à la descente ! Si vous n’êtes pas reconnu en temps que chrétien, vous regretterez amèrement votre notoriété. Vous regretterez votre anonymat d’antan. Vous direz comme le chanteur : – Au pied de mon arbre, je vivais heureux. Ou encore, comme le philosophe : – Cultivons notre jardin pour échapper au monde.
    C’est pourquoi, vous qui portez la Parole de DIEU, ne vous faîtes pas de ‘bile’, ne vous tracassez pas pour savoir si votre parole porte des fruits. Ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’ESPRIT-SAINT, que le Père déversera généreusement, par votre bouche, ou sur le clavier de votre ordinateur.
    Mais alors sachez que vous risquez gros et soyez prudent comme des serpents.

    Matthieu 10.16 : « Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. »

    Oui mes amis, votre tête sera mise à prix. Ne permettez pas que les Hérode de notre temps n’est la satisfaction de dire : – Je l’ai fait décapiter. Car ils chercheront à vous décapiter, que ce soit au sens propre ou au sens figuré. Alors, oui, redoublez de vigilance, ne fréquentez pas n’importe qui, sinon pour évangéliser. Car, il est dit que : – Les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs.

    Certains diront : – Hé bien ! Dîtes donc, vous n’êtes pas gai, vous !

    Ah effectivement, si vous cherchez à vous faire une place au soleil sur cette terre, il vous faut changer de vecteur, il vous faut faire autre chose que de porter la Bonne Nouvelle de la Résurrection de Notre Seigneur JESUS-CHRIST ! Mais si vous êtes vraiment appelés, alors sans hésitation ni crainte : foncez, votre récompense sera grande dans les cieux, où le Maître de la Vie vous attendant, dans la place qu’Il vous a préparée pour l’Eternité bienheureuse avec Lui. Alléluia !

    Que DIEU, le Père de toute éternité, vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !

    Merci !
    JFL

    Nota : Si vous le désirez, vous pouvez, ici, dire : Merci à DIEU par Son Fils, JESUS-CHRIST le Ressuscité, Notre Seigneur et Maître. Celui-là même qui fût enfanté dans le sein de la Vierge Marie. Vous pouvez, ici, nous relater les merveilles, que l’ESPRIT-SAINT a faites, dans votre vie personnelle. Vous serez ainsi des missionnaires. Il vous suffit de cliquer sur le lien : https://prieratempsetacontretemps.wordpress.com
    N’oubliez pas non plus: http://i.hozana.org/1MDvxyg prière pour demander la guérison de Vincent LAMBERT !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s