Il est temps d’invoquer la Milice Céleste

il_est_temps_d_invoquer_la_milice_celeste

Les ennemis d’une nation œuvrent en son sein afin d’avilir son peuple. Le témoignage d’Alexandre Jacqueau, un lieutenant de 1914, est édifiant mais écoutons-le plutôt.

« Credo. Oui, je crois et combien je remercie notre Très Sainte Mère d’avoir exaucé les prières que je lui adressais depuis si longtemps et de m’avoir conduit au cœur de son divin Fils. Que de résignation, que de consolations, que de courage j’ai puisé dans sa compagnie, comment ne serais-je pas reconnaissant à Notre Bon Maître de toutes les grâces dont Il me comble. Vous savez combien je vous aime tous et combien il m’a toujours coûté de me séparer de vous, fût-ce quelques heures.

Eh ! Bien, depuis mon départ, et il y a pourtant de cela trois mois, je ne me suis jamais senti absolument seul, le Bon Dieu ne m’a jamais quitté et dès le moindre ennui, Il est toujours venu me réconforter et m’encourager. Combien je plains ceux qui n’ont pas cette consolation et combien je comprends les moments d’abattement auxquels aucun d’eux n’échappent !

Mais, hélas ! Pourquoi cette éducation moderne, cette prétention de tout savoir, de tout discuter, même avec Dieu. C’est pour changer tout cela que la France lutte et souffre ; car vraiment, si nous devions, après la guerre, retomber sous le joug des ennemis de l’intérieur, recommencer ces querelles intestines où le bon droit est toujours méconnu, revoir toutes les hontes, tous les scandales qui nous inondent depuis tant d’années, je me demande quel serait le gain de la victoire. »

Ce témoignage résonne avec celui de Charles Péguy qui dénonçait l’effroyable dégradation des mœurs au début du XXe siècle. En effet, le culte du vice (individualisme, égocentrisme, négation du péché, incitation à la prise de psychotrope, divertissements décérébrés, culte idolâtre des « stars » du système, diffusion intempestive de spots et d’émissions décérébrantes) assure le pouvoir à ceux qui savent l’exploiter. Il s’agit, notamment, d’un ensemble de techniques politiques issues de la pensée de Nicolas Machiavel. Le vice ne peut survivre que si l’on ôte au peuple l’art de la rhétorique, de l’obéissance, de la morale et de la vertu. La noblesse des sentiments est intimement liée à une élévation spirituelle au sein de la nation et de l’émergence de l’esprit chevaleresque. Autrement dit, la lutte contemporaine est, à la fois, politique et spirituelle sous couvert de matérialisme primaire. L’abrutissement des masses assure le pouvoir à ceux qui savent agir sans pureté de cœur.

Par exemple, l’homosexualité, le transsexualisme, la bisexualité, l’androgynisme et tous ces produits dérivés de la liberté sexuelle doivent être considérés comme faisant partie intégrante d’un culte idolâtre. Si les gens de bien doivent interdire ces pratiques, c’est, avant tout, pour favoriser une natalité préservatrice de l’héritage génétique acquis au cours de l’histoire de la nation. Ces pratiques non naturelles sont les concepts renouvelés de la « prima note » pendant laquelle le noble anglais couchait avec la jeune épouse écossaise afin de favoriser la descendance anglo-saxonne. À long terme, cette pratique aurait pu éradiquer la nation écossaise.

De nos jours, ces pratiques sexuelles, au nom d’une sournoise liberté individuelle, sont les prémices d’un renouvellement de la population par le commerce du genre humain à cause d’une utilisation irresponsable de la technologie. Ainsi, l’« élevage des bébés génétiquement modifiés » risquerait de devenir une effroyable réalité. Le grand public, naïf et soumis à la cause internationaliste, semble incapable de prendre conscience de sa collaboration active à l’instauration d’un gouvernement unique fortement opposé aux libertés individuelles. Autrement dit, c’est en favorisant le vice que les « élites » politiques s’assurent le contrôle du peuple grâce à une mise en esclavage sournoise. Les bonnes questions à se poser sont les suivantes : est-ce que les bébés issus du commerce de l’humain seront génétiquement modifiés ? Seront-ils incubés dans des utérus artificiels issus de la robotisation ? N’est-ce pas le début de l’eugénisme en remplaçant l’héritage naturel par l’héritage artificiel et contrôlé ?

Il est indispensable de prendre conscience que si l’on empêche, grâce à des lois, de critiquer l’homosexualité, le transsexualisme, la bisexualité et l’androgynisme, c’est pour masquer les vils intentions de certains. En rendant tabou le fait de pouvoir discuter de ces pratiques non naturelles, une population hypnotisée accepte et milite pour une liberté individuelle qui prône la révolution internationale. L’individualisme milite, par conséquent, contre l’intérêt de la nation puisque celui-ci contribue à son effacement. Autrement dit, les collaborateurs d’une doctrine totalitaire sont ceux qui militent contre leur propre intérêt en pensant, au contraire, le favoriser. Une partie de nos contemporains sont irréfléchis parce qu’on les a dépossédé de la rhétorique, de la morale, de la vertu et de l’obéissance. Par conséquent, ils sont les protagonistes d’une cause luciférienne fortement mensongère.

La culture américaine qui prône l’abêtissement grâce à la violence physique et morale à travers un style vestimentaire et musical hargneux est également responsable de la décadence des mœurs. En appliquant cette philosophie au sein de certains de ses états fédéraux et en l’imposant aux pays européens, elle s’assure l’avilissement des nations grâce à leur pourrissement de l’intérieur. Il est à la mode de ne plus savoir écrire correctement ou d’être le plus mauvais élève de la classe en s’imposant par un mauvais comportement. Cet effet de mode américaine permet d’imposer une redoutable et sournoise stérilisation des consciences.

Une personne qui se veut juste et équitable doit nécessairement s’intéresser à l’histoire pour prendre conscience des hérésies contemporaines. Sans modèle de pensée, un individu devient, ni plus ni moins, qu’un docile mouton soumis à certaines causes temporelles. L’internationalisme sournois étant à la mode, les populations végétatives sont de plus en plus nombreuses à sombrer dans une apostasie qui ouvre les canaux du vice, et, par conséquent, à la mise à mort de leurs propres enfants. Un peuple déresponsabilisé œuvre pour sa propre pendaison avec les remerciements de ses meilleurs ennemis. Ce totalitarisme d’un nouveau genre est en train d’apparaître au grand jour, la manœuvre devenant de plus en plus flagrante.

N’oublions pas, en ce qui nous concerne, que la France doit devenir la nouvelle Jérusalem. À ce titre, nous devons nous comporter dignement en nous affranchissant de ceux qui cherchent à nous faire disparaître. Nous avons besoin de Jésus-Christ pour guider nos pas et nous devons invoquer Saint Michel afin d’obtenir, dans un premier temps, sa force de discernement vis-à-vis du mal et, dans un second temps, la manifestation, dans le monde physique, de sa milice céleste. Si nous créons des groupes de prières dédiés à Saint Michel, l’Archange nous aidera à nous émanciper de la cacophonie ambiante prônée par les tenants du mal. Nous devons mettre de l’ordre dans nos esprits avant de pouvoir être digne de la nécessaire obéissance aux lois du Christianisme. C’est au nom de la liberté individuelle que les individus irresponsables sont devenus des rebelles selon la doctrine luciférienne. L’obéissance a été amalgamée, par les ennemis de l’intérieur, à l’endoctrinement pour une cause fasciste. Il s’agit bien évidemment de la technique de l’épouvantail brandi afin de pouvoir pratiquer une censure sournoise et invisible aux moins pertinents. Il ne faut pas confondre collaboration et obéissance qui n’ont strictement rien à voir.

L’obéissance à une noble cause Chrétienne permet de s’émanciper de l’esprit luciférien. C’est en agissant de manière ordonnée, comme au sein de la milice céleste, que nous pourrons former une armée de soldats du Christ à l’image des anges de l’armée de Saint Michel. Sans respect ni cohésion, une compagnie devient irrationnelle par la faute de la rébellion individuelle. Le soldat du Christ est un être obéissant comme l’a toujours stipulé Padre Pio. Ce grand saint n’a jamais désobéi à l’Église qui l’a pourtant fait atrocement souffrir. C’est en se rendant comparable à Jésus-Christ qu’il a vaincu le mal qui se manifeste toujours dans la mauvaise colère.

La discipline régnait au sein des monastères. Les règles des Pères de l’Église étaient basées sur l’obéissance, non pas pour priver les individus d’une liberté chimérique, mais, pour que le Christ puisse se manifester à travers eux. La sainte obéissance permet la culture de la vertu à travers la discipline du corps et de l’esprit. Même s’il n’est pas possible de vivre au niveau d’une nation comme dans un monastère, il est souhaitable de tendre vers cette ligne de conduite. La liberté individuelle soumise à l’orgueil et à la rébellion est la cause directe du démantèlement de notre belle France. Notre pays sera démantelé d’ici quelque temps et ses restes seront jetés aux chiens si nous persistons dans l’immobilisme. Cela produirait un effroyable chaos comme en Grèce et en Ukraine. Il est inutile de se voiler la face parce que nous ne sommes pas dans le monde de « oui-oui » dans lequel « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ». L’angélisme pratiqué du temps de Mitterrand est une technique qui a permis au mal de s’enraciner dans les esprits en dédramatisant toutes les situations réellement préoccupantes.

Nous sommes gouvernés par des orgueilleux rebelles qui se glorifient de leur propre réussite. L’amour de soi a remplacé l’Amour pour Dieu. Nous sommes enracinés dans la cité terrestre selon Saint Augustin, la Cité de Dieu étant devenue une chimère à l’heure actuelle. Nous devons méditer sur la milice céleste pour comprendre ce qui est en train de se dérouler. Les anges de cette noble armée chantent les louanges du Christ mais n’hésitent pas à lutter contre les anges déchus lorsque cela s’avère nécessaire, c’est ce qu’illustre avec brio l’image présentée à la tête de cet article. Ce combat dépasse l’entendement humain parce qu’il est régi selon des lois célestes qui retentissent cependant dans le monde physique. Cette lutte incessante est actuellement larvée dans les esprits humains mais se manifestera prochainement sur la terre. C’est pourquoi nous devons à tout prix nous rapprocher de la foi en Dieu, de l’obéissance et de la vertu pour fuir d’autant les vices et la rébellion. Nous retrouvons dans ce discours la logique des Pères de l’Église, dont Saint Augustin fait partie, et des saints comme Padre Pio. Ne perdons jamais de vue que c’est la spiritualité selon le Christ qui régit le monde.

Le matérialisme endort les consciences et permet au mal de se propager insidieusement. En effet, dans une civilisation dénuée de morale, le péché entraîne les hommes dans des comportements égocentriques teintés d’irrationalisme dont découle naturellement le chaos. Ce n’est pas un hasard si le terme « péché » est en train d’être effacé des consciences. La liberté individuelle dépourvue de notion du mal ôte seulement cette perception de l’esprit mais ne la fait pas disparaître de la réalité pour autant. C’est comme si un individu aux yeux fermés considérait que le monde alentour n’existait plus, il s’agit bien évidemment d’une aberration. L’illogisme de nos contemporains est à son comble alors qu’ils se targuent d’être imprégnés de rationalité. Nous sommes dans un manichéisme sournois qui nie l’existence de l’esprit alors que l’être humain est par nature un être spirituel. Si ce n’était pas le cas, nous serions des animaux dénués de conscience. Les meilleurs collaborateurs de la cause luciférienne sont, par conséquent, les moutons contemporains qui s’y soumettent aveuglément.

Quoi qu’il en soit, même si le mal étend ses griffes, il ne sera jamais vainqueur. Les prophéties sont toujours faites pour se réaliser dans le temps. Nous devons toutefois invoquer le plus largement possible Saint Michel afin qu’il intervienne directement s’il estime que nous en sommes suffisamment dignes. C’est pourquoi nous devons le prier avec une réelle foi et nous verrons alors les ténèbres reculer. Saint Michel a déjà terrassé Satan et il nous aidera de nouveau dans cette difficile tâche.

La prière de Martin Drexel, rédigée en 1902 pour demander l’avènement du Règne du Sacré-Cœur, est la première arme que nous devons utiliser. Réunissons-nous dans la mesure du possible, multiplions les initiatives de prière, prions seuls dans nos chambres ou en groupe, mais manifestons-nous afin que la France soit sauvée. C’est la pureté de notre foi en Dieu qui nous sauvera. Tournons-nous vers sa Sainte face pour nous en remettre à lui comme l’ont toujours fait les saints. Je pense tout particulièrement au vénérable Padre Pio.

« Au nom du Sacré-Cœur de Jésus et par l’intercession de Marie Immaculée, très humblement prosternés devant Votre Majesté, ô Dieu Tout-Puissant, nous Vous supplions de bien vouloir envoyer Saint Michel pour qu’il nous secoure dans notre détresse.

Daignez Vous souvenir, Seigneur, que dans les circonstances douloureuses de notre histoire, Vous en avez fait l’instrument de vos miséricordes à notre égard. Nous ne saurions l’oublier.

C’est pourquoi nous Vous conjurons de conserver à notre patrie, coupable mais si malheureuse, la protection dont Vous l’avez jadis entourée par le ministère de cet Archange vainqueur.

C’est à vous que nous avons recours, ô Marie Immaculée, notre douce Médiatrice, qui êtes la Reine du Ciel et de la terre. Nous vous en supplions très humblement, daignez encore intercéder pour nous.

Demandez à Dieu qu’Il envoie Saint Michel et ses Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Sacré-Coeur dans nos âmes, dans nos familles et dans la France [toute] entière.

Et vous, ô Saint Michel, prince des milices célestes, venez à nous. Nous vous appelons de tous nos vœux ! Vous êtes l’Ange gardien de l’Église et de la France, c’est vous qui avez inspiré et soutenu Jeanne d’Arc dans sa mission libératrice.

Venez encore à notre secours et sauvez-nous ! Dieu vous a confié les âmes qui, rachetées par le Sauveur, doivent être admises au bonheur du Ciel. Accomplissez donc sur nous la mission sublime dont le Seigneur vous a chargé. Nous plaçons tous nos intérêts spirituels, nos âmes, nos familles, nos paroisses, la France [toute] entière, sous votre puissante protection. Nous en avons la ferme espérance, vous ne laisserez pas mourir le peuple qui vous a été confié !

Combattez avec nous contre l’enfer déchaîné, et par la vertu divine dont vous êtes revêtu, après avoir donné la victoire à l’Église ici-bas, conduisez nos âmes à l’éternelle Patrie.

Ainsi soit-il. »

Prière de Martin Drexler pour l’avènement du Règne du Sacré-Cœur, 1902.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/10/14/il-est-temps-d-invoquer-la-milice-celeste/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Il est temps d’invoquer la Milice Céleste

  1. Anne-Marie- Renée dit :

    Merci pour ce bel article ! La morale a été supprimée des programmes scolaires en 1981 , avec l’avènement du  » Roi François M » à multiples bâtards ( c’est pour se donner bonne conscience qu’il ne voulait pas que l’on parle de morale))….A sa mort, il s’est fait faire sa cérémonie au Panthéon( comme  » le boucher des champs de batailles » qui a convolé avec une sang bleu) et nous a donc construit sa pyramide( tel un pharaon) pour demeurer éternel ( sourire). C’était le plus pourri des monarques républicains Quant aux autres no comment !Que le ciel nous libère de toute cette fange. Vanité tout n’est que vanité !

    Aimé par 1 personne

  2. Michael dit :

    Superbe article …encore 😉 merci je ne manquerais pas de rajouter cette prière lors de mes moments de recueillement. Que Dieu vous garde et vous protège ainsi que tous les lecteurs. lorsque tous ces maux viendront .

    Aimé par 1 personne

  3. Jean-Philippe dit :

    Merci pour ce texte, Saint-Michel-Archange.
    Merci également à Anne-Marie-Renée pour son commentaire, je suis entièrement d’accord avec sa position.
    Cela fait bien longtemps que j’ai cet avis, même si autour de moi, ceux qui avaient « vécu 1981 » (moi j’étais très jeune) y croient encore, au moins un petit peu !

    J'aime

  4. Petrus dit :

    Ma foi, fort bel article et fort bien écrit qui plus est. Je vous félicite. Et puisse le Ciel vous entendre en envoyant le chef des anges bouter le mal hors du monde.

    J'aime

  5. el vago dit :

    J’ai bien aimé vos trois derniers articles que j’ai lu un peu sur le tard, en tout cas, cela fait un certain contrepoids à ce que je peux entendre ailleurs. Je pense que, si la situation est humainement intenable et que l’homme ne peut pas se sortir du guêpier dans lequel il se trouve par ses seules forces, ce qui ne signifie pas pour autant que tout est consommé, bien au contraire, il y a certainement une leçon à tirer de toute cette errance, et que Dieu veut que nous tirions. Ce que nous vivons en ce moment nous permet de comprendre avec plus de profondeur, ce que notre sauveur a vécu d’abord à Gethsemani puis dans sa passion. Ce monde infernal dans lequel nous vivons, c’est sans doute une partie de ce qui l’a fait tant souffrir sur le mont des oliviers.

    Vous parlez à un moment de restauration, peut-on encore parler de restauration de la monarchie quand la plupart de ces notions ne sont plus connues, que la république a altérer les mentalités ? Je pense que trop peu sont capables de comprendre le bien fondé de ce que vous dites, ce qui empêche à mon avis toute idée de restauration politique, comme nous en avons connu dans l’histoire de France.

    Je pense d’ailleurs que le terme n’est pas forcément le plus adapté, j’avais déjà entendu le terme de « réinstauration » employé L.H. Remy, qui me semble déjà plus réaliste et qui va plus en profondeur, il faut un nouveau terme pour en effet ne pas tomber dans les mêmes travers, et penser que tout vient des hommes et qu’on peut avoir une monarchie politique sans vouloir que Dieu règne véritablement sur le royaume, il y a d’ailleurs à ce sujet quelque chose qui se décante à travers les différentes restaurations et leurs échecs jusqu’au Comte de Chambord qui parait avoir bien saisi tout l’enjeu. Si l’on veut que Dieu règne véritablement alors oui tout cela est envisageable, mais il ne faut pas être double et vouloir faire semblant, si nous voulons encore dans nos têtes régner à sa place, ou vouloir conserver notre esprit issu des fausses lumières et garder notre satanée liberté, Dieu ne le permettra sans doute pas comme il n’a pas permis que les précédentes restaurations réussissent et nous n’aurons, là encore, aucun secours de sa part.

    J'aime

    • Bonjour,

      Vous avez raison de préciser tout cela. La restauration ne peut correspondre à une monarchie décadente qui refuse de connaître Dieu. C’est pour cela que nous devons rétablir la pensée Chrétienne avant toute chose. C’est lorsque l’humanité aura effectué ce travail, lorsque Jésus-Christ aura retrouvé sa place première dans nos églises que le monde sera apaisé. Nous devrons passer par des moments d’insupportable douleur avant d’en arriver là.

      Il est évident que les lumières sont contraires à l’intérêt commun puisqu’elles ont milité pour une humanité débarrassée de Dieu. On en voit aujourd’hui le résultat avec le chaos qui est en train d’être généré. Ce n’est que le début des douleurs.

      Dieu veuille nous épargner si nous en sommes dignes.

      Aimé par 1 personne

  6. Samuel dit :

    Bonsoir, St Michel l’Archange.

    Comme je vous l’avais précédemment dit, je prends peu à peu connaissance des autres textes que vous auriez pu rédiger ces dernières semaines. Je suis un peu comme vous, j’aimerais bien que la France redevienne Monarchique, Chrétienne, car de l’autre coté de l’océan ils en ont bien une étrange manière je trouve de porter la croix du Christ. En fait dès mon plus jeune j’avais toujours un peu de mal dans mes cours d’histoire. Mais de tous ces articles l’idée me vient que vous pourriez en faire un livre. Par ailleurs Dieu ne permettra pas plus que l’homme s’égare dans le tout matérialisme, car si l’humanité devait persévérer dans l’erreur, qui donc pourrait être sauvé ?

    Bonne soirée à vous.

    J'aime

    • Samuel,

      C’est certain que nous sommes en pleine involution : les châtiments permettraient de libérer l’homme de sa condition d’esclave tout en le faisant repentir pour ses péchés (ceux de l’humanité, finalement).

      Il est vrai que je pourrai écrire un livre mais je n’ai ni le courage ni l’envie de faire éditer un ouvrage.

      Prions pour que la France redevienne libre et heureuse.
      Bien amicalement,

      J'aime

      • Mickael LAURENCE dit :

        dédier un blog a saint michel ne peut etre que louable certes mais de la a signer les commentaires de son nom … ??? sinon oui tout compris nous sommes bien aux temps des tribulations … PRIONS BIEN PLUS FORT MAINTENANT !!! IL EST TEMPS … MICKAEL …

        J'aime

  7. louischiren dit :

    PSAUME 90
    Quand je me tiens sous l’abri du Très-Haut
    Et demeure dans l’ombre du Puissant
    J’invoque le Seigneur,mon refuge et mon secours
    Le Dieu dont je suis sûr.

    Oui c’est lui qui te libère du filet de l’oiseleur, de l’arme qui tue,
    Il me prend sous sa protection;
    Je me trouve sous son aile un refuge:
    La cuirasse et le bouclier de la Vérité.

    Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
    Ni la flèche qui vole au grand jour,
    Ni le mal qui rôde dans le noir,
    Ni les coups du fléau en plein midi.

    Qu’il en tombe mille à tes côtés
    Et dix mille à ta droite, tu restes hors d’atteinte,
    Il suffit que tu ouvres les yeux,
    Tu verras le traitement des infidèles.

    Oui le Seigneur est ton recours,
    Tu as fait du Très Haut ton rempart,
    Le malheur ne pourra te toucher,
    Ni le danger menacer ta demeure.

    Il donne mission à ses anges
    De te garder sur tous tes chemins;
    De leurs mains, ils te porteront,
    Pour que ton pied ne heurte les pierres;

    Tu pourras marcher sur la vipère et le scorpion
    Écraser le lion et le dragon,
    Puisque j’ai son amour, je le sauve,
    Je le protège, car il connaît mon nom.

    S’il m’appelle, je lui réponds,
    Je reste près de lui dans son épreuve.
    Je vais le délivrer, le glorifier, le combler de longs jours
    Et lui révéler mon Salut.

    Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
    Maintenant et à jamais dans les siècles des siècles, AMEN

    Psaume de confiance, prière qui éloigne le mal et assure la paix de l’âme !

    J'aime

    • Souri7 dit :

      Echo, du Psaume 49

      « Offre à Dieu la louange comme sacrifice,
      Et accomplis tes voeux envers le Très-Haut.
      Puis appelle-moi au jour de la détresse :
      je te délivrerai, et tu me glorifieras. »

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s