Saint-Michel Archange, protecteur de la France

basilique_domremy_abside-1-252x300_saint_michel_archange

Ô glorieux saint Michel, permettez que nous vous apportions l’hommage de notre reconnaissance, de notre vénération, de notre amour.
Commis par l’Éternel à la garde du droit, vous avez rejeté dans les abîmes Satan et ses suppôts, inclinant votre épée devant le Dieu-fait-Homme et la Vierge qui devait enfanter et devenir la Reine des Anges.
Le peuple élu vous vit à sa tête lorsqu’il errait dans le désert, et vous fûtes, dans son exil, son espoir et sa force.
Sur le berceau de l’Église, héritière de la Synagogue, tendrement vous avez veillé. Votre devise devint sa devise et depuis deux mille ans, rien de grand ne s’est opéré dans son sein en dehors de votre intervention féconde.
Baptisée la première des nations, dans le Sang du Christ, la France vous aima la première. Aussi vous êtes-vous ingénié à faire d’elle, à votre image et à votre exemple, le bon sergent de Dieu. Des champs de Tolbiac aux sommets du Mont Tombe ; des sommets du Mont Tombe aux vallons de Donremy ; des siècles reculés au temps où languit notre vie, vous avez écrit les meilleures pages de notre histoire. Naguère encore dans l’éclat de la piété de votre XIIème centenaire, sur ce coin immaculé de terre française où la foi vous éleva votre temple, le plus merveilleux et le plus célèbre, qui donc n’a reconnu votre si douce intervention ?
Ajoutez encore à vos bienfaits, ô bon et puissant Archange, prenez sous votre garde tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes, nos personnes et nos biens, nos familles et nos paroisses, nos évêques et nos prêtres.
Cette consécration solennelle, nous la voulons nationale, et nous renouvelons, autant qu’il est en nous, le pacte séculaire qui lie la France au Prince des Anges.
Nous vous saluons, nous vous bénissons, nous vous acclamons, mais de grâce, défendez-nous dans le combat!
Les ténèbres du doute et de l’erreur nous envahissent de toutes parts : Archange de lumière, dissipez nos ténèbres! Les volontés fléchissent et les courages chancellent : Archange victorieux, ranimez nos ardeurs et communiquez-nous la flamme qui fait les âmes justes et les peuples vaillants!
Les coeurs s’attachent à la chair et au sang : ô Séraphin sublime, arrachez-nous à la fange et portez-nous à Dieu!
Veillez tout spécialement sur nos foyers, où la foi et l’innocence subissent de si rudes assauts, et commandez à Satan d’y respecter la paix et la vertu.
Ô saint Michel, gardez l’Église et son chef admirable ; sauvez notre patrie bien-aimée, protégez son clergé et ses fidèles, convertissez ses fils égarés.
Que le Coeur Sacré de Jésus, que Marie Immaculée vous envoient vers nous, avec la bienheureuse Jeanne d’Arc ; et que le règne de Dieu s’établisse sur nous et sur le monde à jamais, pour qu’à jamais, ô grand Prévôt du Paradis, nous soyons associés à vos triomphes.
Ainsi soit-il!

Source : http://leblogdumesnil.unblog.fr/2012/09/28/saint-michel-protecteur-de-la-france-intercedez-pour-elle/

Publicités
Cet article a été publié dans Article. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Saint-Michel Archange, protecteur de la France

  1. Samuel dit :

    Bonsoir, l’ami.

    En octobre 708, L’Archange St Michel serait apparu à l’Evêque Aubert afin de lui ordonner de construire un sanctuaire sur le mont Tombe, îlot rocheux au milieu d’une baie immense battue par les plus grandes marées du monde, devenu aujourd’hui le Mont St Michel.

    Durant la guerre de cent ans, le Mont-Saint-Michel reste la seule place forte de Normandie à échapper aux Anglais. Imaginez déjà la vue que pouvait donner le Mont St Michel à cette époque, pour le simple pélerin, voyageur, comme un sanctuaire nous rappelant sur certains cotés la Jérusalem Céleste du Seigneur.

    Fraternellement,

    Aimé par 1 personne

  2. louischiren dit :

    CONSÉCRATION A SAINT MICHEL ARCHANGE

    Très noble Prince des hiérarchies angéliques, vaillant héraut du Dieu Très Haut, champion de la Gloire Divine, terreur des anges rebelles et délices des anges fidèles, daignez m’accepter parmi vos fidèles. Je m’offre à vous, je me donne à vous, je me consacre à vous, plaçant sous votre toute-puissante protection ma personne, ma famille et mes biens.
    Pécheur, je sais que l’offrande de moi-même est fort peu de chose, mais je ne doute pas que vous voudrez faire grandir en mon cœur la ferveur et protéger celui qui a recours à vous. Veuillez désormais m’assister dans toutes les difficultés de mon existence terrestre, et implorer de Dieu le pardon de mes fautes et la grâce de l’aimer avec Jésus mon rédempteur et Marie ma douce mère, de toute ma volonté.
    Que votre assistance me prépare à recevoir en Paradis la couronne de Gloire. Défendez mon âme contre tous ses ennemis et lorsque viendra pour moi l’heure de quitter ce monde, venez alors, Prince très glorieux, me soutenir dans la lutte finale: que votre glaive étincelant repousse au loin dans les abîmes de la mort et de l’enfer, l’ange prévaricateur dont vous avez vaincu l’orgueil.
    AMEN

    Cardinal Maffi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s