La définition de l’Amour selon le Nouveau Testament

amour_dieu_pere_jesus_christ_chemin_vie_verite

Cet article a pour but de définir ce qu’est l’Amour selon le Nouveau Testament. Ce mot définit non pas un sentiment mais un état dans toute sa dimension spirituelle. Sans Jésus-Christ, l’humanité aurait été dépourvue du plus grand trésor qui mène le monde au cœur de la Grâce infinie de Dieu.

Jésus-Christ est venu sur Terre pour annoncer un Dieu créateur, comparable à un Père, grâce à son Amour sans limite. Ce message datant de 2 000 ans n’a toujours pas été appliqué sur notre planète. Il paraît invraisemblable qu’au vingt-et-unième siècle le monde soit plongé dans une telle involution à la fois morbide et guerrière.

Le message de notre Sauveur, mort sur la Sainte Croix pour nous, est appliqué à titre individuel à travers ce que l’on appelle la Foi en Dieu, ce que l’on appelle le Christianisme, mais il n’est pas accepté par les dirigeants du monde. Ceux qui sont à la tête de l’« empire » sont égarés dans leurs tourments matérialistes, politiques et financiers. Autrement dit, ils sont tout aussi bornés que l’étaient les pharisiens du temps de Jésus.

Aujourd’hui, en 2014, n’importe quel individu inspiré ou lucide peut ressentir que le monde s’autodétruira d’ici quelque temps. Le refus du message de Jésus-Christ a entraîné graduellement l’humanité dans d’immenses tourments jusqu’à ce qu’elle plonge à bras le corps dans le chaos final précédent la troisième guerre mondiale, événement prophétisé par de nombreux saints des siècles précédents.

Le refus de l’Amour entraîne l’humanité dans le chaos parce qu’elle se comporte à l’opposé des commandements du Père. Cet état d’orgueil permanent affecte une grande majorité de nos contemporains qui n’écoutent plus, ne voient plus et se murent dans un silence particulièrement lourd. La « mode » actuelle incite les individus à se focaliser sur leurs propres plaisirs sans se soucier des autres au nom de la liberté individuelle. Cet état d’esprit entraîne une cassure majeure entre les êtres humains. C’est pour cela que le dialogue n’existe plus et que la haine se répand comme un fléau, sans cesse grandissant.

Alors, qu’est-ce que l’Amour ? Tout d’abord, il faut savoir que sa définition contemporaine est altérée. Si l’on s’en réfère à la civilisation occidentale du XXIe siècle, l’amour serait une prise de plaisir pendant des relations sexuelles ayant lieu avec un partenaire sélectionné. Autrement dit, la jouissance aurait remplacé le sens exact de l’Amour. Cette définition peut convenir à un Adoniste, c’est-à-dire à un polythéiste vouant un culte à Adon, mais certainement pas à un Chrétien. Par conséquent, il faut en déduire que les responsables de cette situation ont caricaturé l’Amour véritable.

L’Amour dans le Christianisme est la meilleure définition possible parce qu’elle touche le plus profond de l’âme. Laissons parler Jésus pour comprendre ce qu’est l’Amour :

« Lequel d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la trouve ? Lorsqu’il l’a trouvée, il la met avec joie sur ses épaules, et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai trouvé ma brebis qui était perdue. De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance » Luc 15:4-7

Autrement dit, l’Amour est le fait d’aimer les personnes égarées au point de les transcender afin qu’elles sachent, à leur tour, aimer Dieu et les hommes. Cette notion du divin est particulièrement importante parce que l’Amour dont nous parlons est spirituel et découle directement du Père créateur. Cet Amour est une force provenant de la Lumière. C’est pour cela que Jésus a souvent été comparé au Soleil. Ce rapprochement doit toutefois s’arrêter là sous peine de nous voir tomber dans le piège du syncrétisme. Toutefois, il faut savoir que le culte romain « Sol Invictus », c’est-à-dire le « Soleil Invaincu », naquit au IIIe siècle avant la Christianisation de l’Empire par Constantin 1er.

La Charité, vertu qui porte au désir de faire le bien d’autrui, est une excellente définition de l’Amour. Cependant, il est nécessaire de lui ôter son côté intellectuel pour lui préférer un « état de cœur ». Autrement dit, cette Charité provient d’une puissante volonté de faire le bonheur des malheureux. Elle est profondément mystérieuse parce qu’elle découle d’un élan préternaturel indescriptible. L’Amour provenant du Père offre à celui qui le maîtrise la capacité de guérir et de ramener à la vie les morts. Jésus-Christ possédait au fond de lui la Puissance de l’Amour. C’est pour cela que la théologie stipule que notre Rédempteur était de double nature, c’est-à-dire divine et humaine.

Bien évidemment, cet Amour créateur est difficilement reproductible si nous ne l’avons pas connu. Un puissant Amour pour Dieu, entraînant l’extase chez les Saints, développe de manière mystérieuse cette capacité à aimer profondément. Ce sentiment est beaucoup plus fort que l’empathie puisqu’il découle directement du Père. Cependant, je préviens le lecteur qu’il n’est pas concevable de chercher à trouver l’Amour par des méthodes orientales. Dieu agit de sa propre volonté sur le sujet qui patiente sereinement, c’est ce que l’on nomme la prière. Les méthodes orientales sont dangereuses parce que dans le meilleur des cas, le méditant se sera auto-influencé et dans le pire des cas, des forces démoniaques se seront invitées dans son esprit afin de l’attirer vers une fausse lumière ténébreuse.

Le meilleur moyen de percer le secret de l’Amour est de prier dans une chapelle d’église en se recommandant auprès d’un saint et en cherchant à connaître Jésus lorsqu’il vivait encore parmi les hommes. Cette attitude Chrétienne favorise l’intervention divine grâce au recueillement et à la prière sincère. Dès que l’esprit est capable d’atteindre le sentiment d’Amour, bien souvent, Dieu le complète de sa propre lumière. Dans ces moments-là, les extases contribuent à faire fructifier cet Amour dans l’âme du fidèle. Les plus grands saints passaient des heures entières à se recueillir dans le silence des chapelles. C’est ainsi que les très Saints Curé d’Ars, Padre Pio et Père Pel appelaient Dieu à travers leurs élans de béatitude. Ils étaient très régulièrement confrontés aux phénomènes préternaturels. Dieu répond de cette manière à ceux qui l’aiment.

L’influence des forces démoniaques contribue à éloigner de l’Amour de Dieu ceux qu’elles investissent afin de les pousser au vice. Les mauvaises ambiances, les films d’horreur, les pensées négatives, la magie blanche et noire ainsi que la théurgie, la liste n’est évidemment pas exhaustive, favorisent l’influence démoniaque sur les esprits. C’est pour cela que l’on rencontre de plus en plus de personnes haineuses qui n’hésitent plus à massacrer leurs proches. Le plus désespérant dans tout cela, c’est qu’une majorité de nos contemporains doutent de l’existence du monde invisible. La force de Satan réside dans sa capacité à faire croire qu’il n’existe pas.

Un individu matérialiste, récalcitrant aux mystères du monde, est une proie facile pour les puissances démoniaques. Une peur irraisonnée est, bien souvent, un indicateur important parce qu’elle nous alerte d’un contact avec des forces destructrices. Plus ce sentiment négatif se développe chez un individu, plus le pouvoir des démons augmente. À l’opposé, un individu qui vit dans l’Amour de Dieu sera influencé par les Anges, les Saints, la Sainte Vierge Marie, Jésus-Christ et le Père. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il sera épargné par l’ennemi mais qu’il sera spirituellement protégé. Les attaques du malin seront limitées et temporaires parce qu’elles seront retenues par le doigt de Dieu.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le véritable Amour se développe à travers le calme de notre esprit, grâce à la foi. Le fait de vouloir suivre Jésus-Christ nous place en situation privilégiée et nous guide vers le bon Chemin. Les phénomènes préternaturels se manifestent au bon moment pour nous guider. La bilocation, le discernement, la prophétie et le don des larmes, par exemple, sont de natures divines et procèdent du Père.

Jésus-Christ avait donné le don de guérison à ses apôtres afin de propager la Bonne Nouvelle. Dieu a agi de cette façon pour plusieurs raisons. Le Christianisme s’est répandu jusqu’aux anciens païens, aux Gentils, de manière extraordinaire afin que le Père se fasse connaître à travers le Fils. L’humanité a plongé, à partir du VIIe siècle, dans les tourments de la guerre puis de l’apostasie à partir du XVIIIe siècle. Les derniers temps sont de plus en plus difficiles afin que les hommes finissent par se dépouiller et tombent à genou devant sa Sainte Face. C’est ainsi que Dieu montrera sa Toute-Puissance en transcendant l’humanité à partir d’une poignée de fervents Chrétiens. L’humanité devrait vivre sur Terre en présence du Royaume de Dieu, celui prophétisé dans le « Notre Père ». C’est ainsi que le Tout-Puissant aura légué sa Vigne aux 144 000 Justes.

L’Amour de Dieu triomphera sur le monde malgré le refus, d’une partie de l’humanité, de reconnaître la divinité de Jésus-Christ et l’existence du Père. Le Nouveau Testament a été rédigé par de saints hommes inspirés qui ont ressenti, à travers le temps, ce qui allait se produire dans le futur. Il est évident qu’un matérialiste est bien incapable de comprendre ce phénomène puisqu’il se cantonne à promener son esprit dans les rayons de supermarché. Je m’excuse pour cette grossière caricature mais c’est nécessaire pour une bonne compréhension. Tandis que l’individu matérialiste vit dans le présent, l’être spirituel franchit les barrières du temps pour voyager dans les époques. Toutefois, il n’est pas question ici de parler d’akasha mais de phénomènes préternaturels découlant de Dieu. Le don de prophétie correspond à la possibilité de voyager dans le temps, ponctuellement et dans une certaine mesure, en esprit.

Un non-Chrétien ne connaît pas l’Amour du Père, cependant, cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas. Cet Amour annoncé par Jésus-Christ n’est pas quelque chose d’irrationnel ou d’inaccessible. Pour le connaître, il est nécessaire de développer les capacités spirituelles de son âme en cherchant à s’élever vers Dieu comme le faisaient les Anciens. Les doctrines matérialistes, créées de toutes pièces par les Lumières, sont responsables de cette apostasie meurtrière qui a éloigné les hommes de Dieu. Tout ce qui écarte du Père provient de Satan car celui qui n’est pas pour le Christ est contre lui.

Pour les plus rationnels d’entre nous, il est possible, grâce aux mathématiques, de prouver que le chaos est opposé à l’ordonnancement de Dieu. De manière schématique, Dieu a créé la vie et la maintient pendant que Satan s’acharne à générer l’anarchie jusqu’à ce que le Père mette fin à ses agissements. Lucifer est un exécutant de bases besognes à la puissance limitée mais sa ruse est largement supérieure au niveau de compréhension de l’homme. C’est pourquoi beaucoup de nos contemporains se trouvent pris dans ses filets, à la manière de ces mouches, sans savoir comment s’en sortir. S’ouvrir à Dieu devrait être la quête de toute une vie parce qu’elle en donne le sens véritable.

Pour finir cet article sur une belle note, je vous propose de méditer sur cette prière adressée au Sacré-Cœur de Jésus.

Ô Cœur de Jésus, broyé à cause de nos péchés,
Cœur de Jésus attristé et martyrisé par tant de crimes et de fautes,
Cœur de Jésus, victime de toutes les iniquités,

Je Vous aime de toute mon âme et par-dessus toutes choses,
Je Vous aime pour ceux qui Vous méprisent et Vous délaissent,
Je Vous aime pour ceux qui Vous outragent et Vous empêchent de régner,
Je Vous aime pour ceux qui Vous abandonnent seul dans la Sainte Eucharistie,
Je Vous aime pour les âmes ingrates qui osent profaner votre Sacrement d’Amour par leurs insultes et leurs sacrilèges,

Cœur de Jésus, pardonnez aux pécheurs, ils ne savent pas ce qu’ils font !
Cœur de Jésus, soutenez ceux qui propagent votre Saint Nom !
Cœur de Jésus, soutenez tous ceux qui souffrent et qui luttent !
Cœur de Jésus, faites que la société s’inspire en tout de votre Saint Évangile, seul sauvegarde de la Justice et de la Paix !
Cœur de Jésus, que les familles et les nations proclament vos droits !
Cœur de Jésus, régnez sur ma patrie !
Cœur de Jésus, que votre Règne arrive par le Coeur Immaculé de Marie !
Ainsi soit-il.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/08/26/la-definition-de-l-amour-selon-le-nouveau-testament/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La définition de l’Amour selon le Nouveau Testament

  1. samuel dit :

    C’est un noble propos, une noble prière venant du coeur ! Le monde moderne ne comprend rien à rien, mais vous vous comprenez les premiers événements, oui ils en ont bien perdus un peu l’esprit de charité, et donc ce que vous témoignez. A vrai dire le tout matérialisme de ce monde conditionnne davantage d’Ames vers plus de cela, et si rien n’était envisagé l’humanité déchue se condamnerait davantage dans l’erreur la plus pleinière. Tout le monde combat pour le bien, mais beaucoup refusent de le reconnaître toute la bien folle histoire du matérialisme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s