Comment vaincre avec le Glaive de la Parole de Dieu

saint_michel_archange_vaincre_glaive_parole_dieu_armee_amour

Sur la photo de cet article, nous voyons Saint Michel Archange qui triomphe sur le mal à l’aide d’une simple plume, grâce à l’aide de Dieu. Cette image n’est pas seulement symbolique, elle explique le principe de la Victoire du Peuple de Dieu sur celui de Satan. Saint Michel a vaincu par la pensée son redoutable ennemi. Ce qu’il faut véritablement comprendre, c’est que le combat sur terre se déroule également dans les esprits. Dès que le combat sort de ce cadre spirituel, le peuple connaît nécessairement la défaite face à une armée équipée de tanks et d’armes de poings. Le peuple ne peut vaincre qu’en modifiant sa manière de penser. C’est là le véritable et unique enjeu du combat. Les forces de l’ennemi le savent pertinemment. Si dans le Ciel, la Milice Céleste a vaincu de cette manière, c’est que les Anges, ces êtres spirituels, ne sont pas confrontés à la matière. Par conséquent, si nous voulons triompher, nous devons améliorer notre façon de penser. L’esprit est l’enjeu majeur du futur.

L’armée de Dieu est comparable à un groupement de flamants roses parce que ceux-ci portent les couleurs de l’Amour. Les oiseaux sont sans défense comme le sont les véritables guerriers parce que ceux-ci ne portent que le Glaive de la Parole de Dieu. Dès qu’un combattant porte des armes matérielles pour tuer, c’est que celui-ci est dominé par ses mauvaises pulsions. Le véritable guerrier de Dieu ne travaille qu’avec son esprit. Jésus-Christ nous a averti du danger des mauvaises pensées comme nous le dit Marc, chapitre 7, versets 20-23 :

« Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »

C’est pour cela que le véritable guerrier avance avec, pour seule arme, le Glaive de la Vérité. Tandis qu’un matérialiste cherchera à acquérir toujours plus d’objets futiles, sans jamais parvenir à étancher sa soif, le véritable croyant boira l’eau à sa source, c’est-à-dire, celle de l’esprit.

Une définition du Glaive de la Parole de Dieu

Il est maintenant nécessaire de donner une définition du Glaive de la Parole de Dieu. Cette redoutable arme de la Vérité est à double tranchant. Tandis que d’un côté, elle démonte, d’un seul coup de lame, les œuvres spirituelles de l’ennemi, comme la gnose (voir la « parabole des oiseaux »), l’autre côté sert à fortifier l’enseignement de Dieu afin de tenir bon face à l’adversité. Le fonctionnement de ce Glaive est un principe fondamental, à mémoriser, parce qu’il va permettre de rassembler de nouvelles générations de combattants spirituels. Nous qui, encore hier, étions désarmés dans ce monde matérialiste, serons bientôt prêts à en découdre spirituellement avec nos ennemis soumis à la loi du Serpent.

Le maniement du Glaive

Pour manier correctement le côté rectificateur du Glaive, nous devons perfectionner quotidiennement nos connaissances du Nouveau Testament et des Psaumes afin d’être forts. Dans le monde contemporain, la Bible est diffusée massivement mais très peu de personnes nous encouragent à la lire. Nous devons prendre l’initiative d’ouvrir le Nouveau Testament afin de nous abreuver de cette nourriture indispensable pour notre esprit. Dès que nous ouvrons la Bible, et plus particulièrement le Nouveau Testament, nous faisons l’œuvre de Dieu.

Nous devons également savoir manier l’autre côté du Glaive, celui qui tranche les œuvres de l’ennemi, en perfectionnant notre connaissance de la gnose. Cependant, il faut fuir définitivement les ouvrages gnostiques parce que ceux-ci déforment la pensée de leurs lecteurs, grâce à un subtil mécanisme psychologique, en les faisant sournoisement passer du côté de l’ennemi. Les érudits de la gnose ont l’art et la manière d’enrober les vices dans de belles phrases. Pour approcher sans danger la gnose, il faut s’appuyer sur les écrits de Jean Vaquié ainsi que sur les auteurs Catholiques qui ont su l’appréhender grâce à leur inspiration providentielle. Cela demande un don de discernement qui est difficile à obtenir si l’on n’est pas suffisamment armé. Un débutant ne doit pas corrompre son âme avec la gnose.

Le danger de la gnose

La gnose est attrayante parce qu’elle agit sur l’esprit du lecteur comme la flûte d’un fakir le ferait sur un serpent. La gnose érudite enrobe des idées à la fois évoluées et pernicieuses dans un magma littéraire utilisant un vocabulaire particulièrement soutenu. Le fond de la phrase est tellement masqué à l’intérieur d’un texte empreint de magie et de mysticisme que le lecteur n’hésite pas à y plonger la tête la première. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que la forme du texte est foncièrement différente du fond. Alors que la forme est d’une incroyable beauté, le fond de la phrase est véritablement sombre et mène à chaque fois à la mort. La gnose a d’ailleurs envahi la civilisation occidentale contemporaine. On le constate aisément avec ces objets charmeurs représentant de jolis cœurs à l’intérieur de têtes de mort souriantes. Par conséquent, en achetant ces jolis objets (la forme) on affirme son amour pour la mort (le fond). Un consommateur non averti ayant perdu sa vivacité d’esprit devient un pion au service de personnes malignes. On ne peut pas être à la fois du bon côté et du mauvais côté. C’est pourquoi il est nécessaire de choisir son camp et de s’y tenir.

Le principe de Vérité

Le combattant de Dieu doit se tenir éloigné de tout ce qui n’est pas intimement lié à la Vérité. Cette notion est désormais tellement embrouillée qu’il est nécessaire de la redéfinir. La Vérité se tient du côté de Dieu, c’est-à-dire, du Nouveau Testament parce que c’est Jésus-Christ qui nous a fait connaître le Père. Par conséquent, tout ce qui tient éloigné de Dieu n’est pas la Vérité. Le combattant doit garder en tête ce précepte de base et s’y tenir. Ce principe élémentaire sera son « fil d’Ariane » dans toutes les situations de confrontation, directe ou indirecte, avec l’ennemi.

Discerner sans juger

Le discernement, cette sage faculté de reconnaître à qui nous avons à faire, est un outil indispensable tandis que le jugement est le poison de l’âme parce qu’il rabaisse celui qui en use au niveau de la personne jugée. Le jugement nous renvoie à chaque fois les défauts de l’autre, ce qui contribue largement à nous inciter à considérer uniquement la mauvaise facette des personnes qui nous entourent. Ce qu’il faut comprendre, c’est que lorsque nous jugeons une personne, nous nous enracinons dans un comportement stérile qui nous détourne du principe de Vérité, et par conséquent, de Dieu.

Pour s’en convaincre, il faut savoir que le jugement est le principe de base de toutes les émissions de télé-réalité. Cela permet de stériliser massivement les consciences. Les doctrines politiques basées sur l’« anti quelque chose » sont également enracinées dans le jugement. C’est pour cela qu’elles sont inaptes à proposer des solutions.

Favoriser les bons comportements

Le véritable combattant se dirige, comme le tournesol, vers la Lumière de Dieu. Par conséquent, le guerrier spirituel se concentre sur les bonnes pensées parce qu’elles favorisent les bons comportements. Le combattant doit suivre les conseils du Nouveau Testament afin de se purifier de l’intérieur. Cela signifie concrètement que nous devons préférer et même encourager la vérité au mensonge, la justice à la partialité, la beauté à la laideur, le courage à la couardise, la droiture à l’opportunisme, la charité à la cupidité, la bonté à la méchanceté, la fidélité à la débauche, l’humilité à l’orgueil. Nous devons nous concentrer uniquement sur ce qui peut nous faire tendre vers la perfection. Les mauvaises pensées sont, par conséquent, à bannir et nous ne devons jamais nous focaliser dessus. Les mauvais principes s’enracinent plus facilement dans notre psyché que les bons. Il s’agit d’un principe inhérent à l’esprit humain. C’est pour cela que l’Église Catholique avait mis en place des instruments permettant de purifier les âmes.

Demander le rétablissement de la Sainte Doctrine

Nous devrons demander, par de nombreuses pétitions et courriers aux diocèses, le rétablissement de la Sainte Messe selon le Rite Tridentin afin de faire reculer l’Église conciliaire. Le prêtre doit être un guide spirituel œuvrant, face à la Croix du Christ, dans la beauté du Saint-Sacrement. Ses fidèles doivent pouvoir sentir la Divine Présence à travers sa foi. La notion du Sacré doit reprendre toute sa place au sein de l’Église Catholique.

Nous devrons également inciter les prêtres à monter de nouveau dans leurs chaires pour édifier les foules. C’est en modifiant leur comportement, dès à présent, qu’ils attireront dans un futur proche les fidèles en carence spirituelle. Nous avons besoin de leurs sermons parce que cela permet de nous guider vers la Lumière.

Nous demanderons également la réouverture du confessionnal. Il est absolument impensable de ne plus pouvoir se confesser. Un prêtre doit être là pour ses fidèles. Sans cette présence indispensable, l’Église Catholique perd tout son sens.

Les différences essentielles entre les combattants de Dieu et de Satan.

Alors que les combattants de Dieu avancent les mains nues avec, pour seule arme, le Glaive de la Vérité, les combattants de Satan, eux, s’entourent de précautions matérialistes.

Les guerriers des ténèbres se cachent derrière de multiples textes de lois, des armements lourds et ne se montrent jamais au grand jour parce qu’ils entretiennent des pensées néfastes qui entraînent, à leur tour, de mauvaises actions. Ils ont peur de perdre à la fois le contrôle et le pouvoir. Entretenir le « côté obscur » de l’être humain est leur leitmotiv.

Les guerriers de la Lumière avancent avec les bons sentiments dans le cœur, mais, surtout, c’est leur capacité à divulguer la Parole de Dieu qui les rends forts et sans crainte.

Vaincre un ennemi grâce à sa seule force de persuasion est beaucoup plus facile que de terrasser un ennemi à l’aide d’armes lourdes. Dans le premier cas, le combat se situe au niveau de l’esprit, dans le second, sur le terrain matériel. Un ennemi armé jusqu’aux dents n’a moralement pas la possibilité de tirer sur le camp adverse si ses participants, désarmés comme des flamants roses, plantent un drapeau blanc.

Agir par charité spirituelle

Les combattants de Dieu doivent agir par pure générosité sans jamais chercher à tirer un quelconque profit d’une situation donnée. La charité spirituelle doit être le centre de leur démarche. Dès qu’une personne cherche à tirer un profit financier ou politique d’une situation, c’est que celle-ci ne peut pas se situer dans le clan de Dieu. Dès que l’ego intervient dans les affaires courantes d’un individu, c’est que celui-ci œuvre pour une cause desservant la majorité. Il est absolument inconcevable de ne pas œuvrer pour les autres. Un combattant de Dieu ne saurait faire le jeu de l’ennemi parce que l’Amour rallie, tandis que la haine divise.

Comme l’a affirmé le Christ, « celui qui veut devenir grand devra être votre serviteur. Celui qui veut être le premier sera l’esclave de tous. »

Un véritable homme d’influence ne vient jamais pour être servi mais pour servir l’humanité toute entière.

L’Amour est inconditionnel

Le véritable Amour provenant de Dieu aime tout le monde sans aucune exception parce qu’il est inclusif. Dès que l’amour est porteur de division, c’est qu’il s’agit d’une caricature. Un amour conditionnel n’est pas légitime parce qu’il est opportuniste. Celui qui aime seulement une catégorie de personnes n’œuvre pas du côté de Dieu parce qu’il vise avant tout ses propres intérêts. Un amour conditionnel laisse forcément de la place pour la rancœur, la colère et la haine. C’est pourquoi l’Amour inclusif doit être le seul autorisé à remplir nos cœurs.

Fuir l’œcuménisme

L’œcuménisme est un syncrétisme qui distille l’Amour de Dieu dans un mélange de croyances païennes, gnostiques et, par conséquent, foncièrement humaines. Le syncrétisme est une doctrine opportuniste parce qu’elle ne conserve que les situations avantageuses pour ceux qui détiennent le pouvoir politique ou spirituel.

L’Amour immaculé ne saurait se souiller parce qu’il reste fidèle à lui-même. L’Amour est sans concession parce qu’il est régi par la pureté absolue.

Tandis que le syncrétisme opportuniste dira, par exemple, « tu ne tueras point sauf dans certaines conditions », l’Amour immaculé stipulera « tu ne tueras sous aucun prétexte ». Il y a, par conséquent, une différence majeure entre le syncrétisme spirituel et l’Amour immaculé de Dieu.

L’Église Catholique, grâce à son héritage du Nouveau Testament, est la seule barque spirituelle garantissant cet Amour immaculé. Les combattants de Dieu sont, par conséquent, étroitement liés à l’Église Catholique.

Propager la Lumière pour vaincre

Nous devons propager la Lumière dans notre société. Chaque être humain est le porteur potentiel de cette flamme de l’Espoir. Contrairement aux doctrines en « isme » qui sont sources de division parce qu’elles prônent l’exclusion, l’Amour de Dieu est inclusif. Nous sommes libres de faire nos propres choix grâce à cet Amour gratuit. La vie est sacrée et chacun d’entre nous est important.

Le but de ce document est d’être propagé dans la société afin de mettre un terme aux mauvais comportements des humains, sans se soucier de leur rang social ou de leur fortune financière, parce que nous ne reconnaissons que la légitimité de Dieu. Notre but est de transcender chacun d’entre nous afin de faire disparaître de la société, grâce à l’Amour inclusif, les comportements dangereux comme le vol, le meurtre, l’adultère, la cupidité, la méchanceté, la fraude, la débauche, l’envie, la diffamation, l’orgueil et la démesure.

Nous avons besoin de tous pour diffuser ce message, en le lisant en public (le mouvement des veilleurs semble idéal pour cela), en le partageant sur l’internet, en en parlant autour de nous.

La Foi, l’Espérance et la Charité sont des valeurs éternelles que nous allons faire revivre dès à présent. Au début, nous serons peu nombreux, mais, grâce à notre action commune, nous mobiliserons de plus en plus de personnes. À plus ou moins long terme, nous nous émanciperons sans difficulté d’un système destructeur de valeurs, de vie et d’espoir.

Les questions matérialistes sont subsidiaires parce qu’elles sont creuses. Elles n’apportent rien de constructif à la société. Les doctrines en « isme » disparaîtront d’elles-mêmes lorsque l’Amour immaculé du Père aura rétabli l’harmonie au sein de notre civilisation. Tandis que le matérialisme a entraîné à sa suite un désert spirituel avec son cortège de malheurs, l’Amour immaculé du Père couvrira naturellement les besoins matériels élémentaires. Nous remporterons ce combat grâce à l’aide de la Divine Providence.

L’humanité doit évoluer en refusant les comportements primitifs (voir la « parabole des oiseaux »). Nous devons avancer vers l’âge de la Paix annoncée dans le Nouveau Testament. Nous devons revenir aux valeurs traditionnelles de l’Église Catholique en cessant de gesticuler autour de considérations subjectives. Nous devons nous rassembler massivement pour former ce corps du Christ prophétisé depuis tant de siècles. Tout ceci est à une portée de main. Il suffit seulement d’y mettre de la bonne volonté.

Ceux qui, aujourd’hui, refusent de nous suivre, accepteront sans sourciller de le faire lorsque la guerre, engendrée par cette société matérialiste, les aura jeté dehors et qu’ils seront appauvris, affamés, malades ou même mourants. Ceux qui refusent Dieu n’auront alors plus d’autres choix que de nous suivre après avoir connu la douleur intense.

La guerre est à nos portes même si nous avons du mal à le croire. Tant que nous serons préservés du malheur, beaucoup d’entre nous refuseront de s’abandonner à l’Amour immaculé du Père. Pourtant, en ce moment même, des populations sont en état de souffrance intense. Nous devons apprendre à nous soucier de tous et de toutes.

Dieu sera vainqueur, dans tous les cas, que ce soit aujourd’hui ou demain.

En ce 16 juillet 2014, nous faisons appel à tous les individus de bonne volonté.

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/07/16/vaincre-avec-le-glaive-de-la-parole-de-dieu/

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Comment vaincre avec le Glaive de la Parole de Dieu

  1. Rémy DALOE dit :

    Puisqu’effectivement l’amour de Dieu est sur nous en un Véritable Amour Inclusif, je veux être porteur de cette bonne nouvelle sans haine ni peur envers mes frères perdus dans la gnose, dans les émissions sus mentionnées, le non-catholicisme, etc.
    Je veux vous aimer vous aussi, avec vos peurs, vos glaives pourfendeurs qui coupent le monde en bien et mal, alors que Dieu est aussi amour pour ses enfants perdus…

    Aimé par 1 personne

  2. Souri7 dit :

    Merci Rémy d’avoir permis de (re)découvrir un si bel et important article!
    Merci Stéphane, voilà quelque chose de capital. Oui, vaincre par la Parole de Dieu toute entière qui est Vérité, comme Jésus tenté au désert nous l’a appris.
    Il est lamentable en effet de constater combien de catholiques ne connaissent pas la Parole de Dieu. C’est en soi sacrilège…
    Soyez bénis, et que la Providence vous mène, tels de bons guerriers de la Foi!

    J'aime

  3. Gérald dit :

    Soyons de vrai soldats de l évangile …

    J'aime

  4. samuel dit :

     » Nous devons nous rassembler massivement pour former ce corps du Christ prophétisé depuis tant de siècles.  »

    Pas nécessairement mon ami, il suffit parfois de peu de choses avec la prière de St Michel. Mais voilà qui souvient de cela, bon nombre de gens n’ont pas idée des multiples forces qui enchaînent continuellement les âmes. Et cela même pour tous ceux n’étant jamais les derniers à aller aux restos du cœur, mais qui dans la vie en disent pas moins souvent du mal de leur prochain, tant ils en sont souvent influencées à vie par les nombreuses choses venant du mal. En vérité les gens de tous bords ne prient pas suffisamment le bon Dieu, c’est si courant, tant les nombreux politiciens de leur monde les conduisent pas moins souvent à leur ressembler, pour plus de malheur sur terre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s