Un mythe s’effondre : le Temple franc-maçon est en flammes

temple_franc-macon_en_flammes

La Franc-Maçonnerie a longtemps cherché à dissimuler ses origines en empêchant les historiens de remonter aux sources Templières. C’est grâce à la rencontre entre Jean-Théophile Désaguliers, fils de parents français émigrés en Angleterre suite à la révocation de l’Édit de Nantes, et James Anderson, Pasteur et faussaire ingénieux de généalogie à ses heures perdues, que la création de la Franc-Maçonnerie a été possible. Le duo ainsi formé allait inventer un ingénieux cheval de Troie permettant de renverser la royauté Catholique en France. Désaguliers, scientifique érudit, matérialiste et protestant, associé à un faussaire particulièrement imaginatif, Anderson, allaient poser les fondations du Temple maçonnique qui allait placer ses pions en France avant de l’exporter en Europe, puis dans le monde.

Comme je l’ai déjà longuement expliqué dans mes articles précédents, il faut remonter au temps de Philippe le Bel et Clément V pour reconstituer les premières pièces du puzzle. L’ordre des Templiers était devenu très influent en Europe et risquait d’entraîner sa déstabilisation politique. L’ordre s’appuyait sur un réseau de plusieurs dizaines de milliers de Commanderies et une milice armée de trente mille hommes. Sa puissance financière, territoriale et militaire était avérée. Philippe le Bel a, par conséquent, démantelé l’ordre en un tour de main, en arrêtant le même jour, le vendredi 13 octobre 1307 (Ce vendredi 13 a engendré une superstition tenace), tous les Templiers sur le territoire français. Philippe le Bel a été accusé de cupidité. Il est vrai qu’en démantelant l’ordre des Templiers, il a récupéré les richesses matérielles de l’ordre. Cela lui a permis de mener une guerre contre certains royaumes étrangers. Cependant, ce n’était pas la raison réelle de son acte. Sa décision était avant tout stratégique, politique. L’arrestation des Templiers a généré un effet de surprise. Le procès a été complexe car l’ordre militaire était mêlé à une lutte entre Philippe le Bel et Clément V. De plus, l’ordre était en proie à une crise suite à la chute des dernières positions chrétiennes en Terre Sainte. Le dernier maître de l’ordre du Temple s’est rapidement trouvé isolé et rejeté. Le procès s’est déroulé sur plusieurs années. Jacques le Molay mourut, le 18 mars 1314, sur le bûcher.

Selon le chroniqueur Geoffroy de Paris, Jacques le Molay est mort dignement. « Le maître, qui vit le feu prêt, s’est dépouillé immédiatement et se mit tout nu en sa chemise. Il ne trembla à aucun moment, bien qu’on le tire et bouscule. Ils l’ont pris pour le lier au poteau et lui, souriant et joyeux, se laisse faire. Ils lui attachent les mains, mais il leur dit : « Dieu sait qui a tort et a péché et le malheur s’abattra bientôt sur ceux qui nous condamnent à tort. Dieu vengera notre mort. Seigneur sachez que, en vérité, tous ceux qui nous sont contraires par nous auront à souffrir. »

Une autre malédiction aurait été proférée par Jacques le Molay sur le bûcher, mais il s’agit d’une invention postérieure. Le supplice du dernier Grand Maître a moins marqué les esprits, à l’époque, que les exécutions des autres templiers en 1310.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une pensée manichéenne, le « catharisme » avait envahi l’ordre du Temple. Cela s’explique par le fait que lors des croisades, les Templiers devaient se battre avec férocité pour vaincre leurs ennemis. Des conséquences psychologiques liées aux terribles batailles ont entraîné une réflexion binaire sur la vie et la mort. Par exemple, les chevaliers pouvaient se demander s’ils avaient commis un acte juste en assassinant des soldats ennemis. Il est trop compliqué d’expliquer en quelques lignes ce processus de psychologie humaine. Pour cela, il faut se mettre dans la peau des chevaliers de l’époque et « essayer » de vivre leur quotidien. Suite à la crise de l’ordre, liée à la perte des positions chrétiennes en Terre Sainte, les chevaliers sont revenus en France et se seraient laissés aller. On retrouve d’ailleurs certains témoignages allant dans ce sens. Des personnes se plaignaient de leur comportement grossier. C’est pour cela que la locution « boire comme un Templier » est restée dans les mœurs jusqu’à nos jours. Cependant, il est difficile de prouver la réalité de ces témoignages car le passé a emporté avec lui les preuves effectives. De plus, de nombreux écrits postérieurs ont effacé les informations de l’époque.

Suite au démantèlement de l’ordre des Templiers, leur richesse, héritée des Croisades, est devenue purement spirituelle. Leur doctrine, mélange de syncrétisme, d’alchimie, d’hermétisme, de kabbale et de gnose, fut acquise grâce aux contacts avec les Ulema islamiques, les rabbins juifs et les assacine chiites en Terre Sainte. Les personnes proches de Jacques le Molay ont envisagé de venger le démantèlement de l’ordre. Cette féroce idée de vengeance envers la Royauté Catholique et la Papauté est profondément enracinée dans l’idéologie franc-maçonne. La preuve en est dans l’image ci-dessous.

grade_kadosh_franc-macon_roi_pape

Le démantèlement de l’ordre des Templiers a engendré ce fameux « syndrome de l’effet papillon ». L’idée de vengeance s’est enracinée de génération en génération dans l’esprit des héritiers du Temple. Cette haine tenace a engendré, au fil des siècles, la création d’ordres occultes chargés de diffuser une idéologie politique capable de renverser la Royauté Catholique en France et d’imiter la Papauté en s’y substituant. L’histoire nous donne raison en affirmant que Martin Luther et son idéologie protestante, inventée en 1517, a engendré les guerres de religion. Les personnes attirées par l’idéologie protestante s’y sont rapidement attachées et identifiées. C’est en épousant une cause idéologique que l’on devient capable de prendre les armes pour la défendre. Il s’agit d’une subtile technique de manipulation mentale. La plupart des individus, n’ayant pas conscience d’eux-mêmes, se contentent de suivre la masse sans réfléchir. Dans tous les cas, le Protestantisme a permis d’affaiblir la religion Catholique en donnant une force militaire à ceux qui se cachaient derrière l’ordre de la Rose-Croix.

Si l’Édit de Nantes, promulgué le 13 avril 1598, a permis de stopper ces terribles guerres, sa révocation, ayant eu lieu le 22 octobre 1685, a entraîné l’interdiction du protestantisme sur le territoire français. Cet événement important a engendré un autre effet papillon à travers l’émigration des familles protestantes à l’étranger. Les parents de Jean-Théophile Désaguliers s’enfuient en Angleterre. C’est ce fait, en apparence anodin, qui a permis sa rencontre à Londres avec le pasteur protestant, James Anderson. (Pour l’anecdote, Thomas A. Anderson, autrement nommé Néo, est le héros du film Matrix. En sachant ceci, on peut relire le scénario en pensant que l’Agent Smith serait un « méchant » garant de l’ordre Catholique). James Anderson a rédigé, à partir de 1717, les Constitutions d’Anderson afin de créer une véritable mythologie autour de la Franc-Maçonnerie. Un documentaire appelé « la Piste écossaise » explique parfaitement cette rencontre. Cet événement majeur a engendré un nouvel effet papillon. La Franc-Maçonnerie, installée à Londres, a rapidement attiré des intellectuels. Les premiers adhérents, plutôt élitistes, ont rapidement cédé la place à des gens issus des quartiers populaires grâce à la mixité sociale prônée au sein de la Franc-Maçonnerie.

Après une certaine période, la Franc-Maçonnerie était prête pour être exportée en France et en Europe. Le mouvement a engendré, en France, le « siècles des Lumières ». Ce phénomène étonnant s’explique grâce à la particularité française de l’époque. La France était mûre pour accueillir la Franc-Maçonnerie du fait des chaînes de solidarité également appelées le « clientélisme ». Au XVIIe siècle, ces systèmes mettaient en relation le « patron », le « client » et le « courtier ». Le patron est l’homme qui aide son client dans sa vie de tous les jours et le défend contre ses adversaires. En échange, le client doit servir son patron avec docilité et loyauté, en lui fournissant, par exemple, des informations cruciales ou encore en le servant par la plume ou l’épée. Le courtier est un « sous-patron » qui met au service d’un patron plus puissant sa propre clientèle. Dès le XVe siècle, la monarchie française fut contrainte de s’appuyer sur les Grands, ces courtiers du patronage royal. Les Grands étendirent rapidement leur influence et risquaient de constituer un nouveau pouvoir car la fidélité du client envers son patron l’emportait sur celle que le loyal sujet devait au roi. Cette particularité française a permis l’enracinement profond de la Franc-Maçonnerie dans le tissu social de l’époque. C’est pour cela que l’on retrouve encore aujourd’hui, en son sein, ce serment de fidélité entre le « patron » et le « client », le « maître » et « l’initié ». Autrement dit, ce lien indéfectible l’emporte sur tous les autres, ce qui explique logiquement pourquoi la Franc-Maçonnerie entraîne la décadence des institutions. Les philosophes issus de la Franc-Maçonnerie étaient en mesure de diffuser leur idéologie matérialiste et athéiste. Par conséquent, le siècle des Lumières a engendré un nouvel effet papillon. La population rurale du XVIIe siècle s’est rapidement faite influencer par certains individus ou groupes politiquement ambitieux. La bourgeoisie Française de l’époque, enracinée dans le clientélisme, a engendré la déstabilisation politique de la monarchie française grâce aux mouvements de révoltes populaires qu’elle a engendrés. Les Templiers s’étaient historiquement vengés de Philippe le Bel.

Cependant, la Franc-Maçonnerie a engendré une véritable pieuvre en se divisant et en se disséminant à travers le monde sous de multiples loges qui semblent, en apparence, opposées. Les constitutions d’Anderson empêchaient ceux qui défendaient la monarchie et la religion Catholique de remonter à l’origine Templière. L’influence et le rayonnement des loges ont engendré la création des États-Unis avec toutes les conséquences déplorables que l’on connaît actuellement. En prenant le pouvoir en France, au XVIIIe siècle, la Franc-Maçonnerie a généré des dommages collatéraux sur toute la planète. Pendant que certaines loges œuvraient pour la cause politique, d’autres loges ont disséminé la gnose universelle dans le but de la substituer à la religion Catholique. Pour comprendre ce phénomène ingénieux, il convient de lire avec attention les cahiers du regretté Jean Vaquié.

À partir du XXe siècle, grâce aux médias, à la télévision, au cinéma et à l’Internet, les esprits français ou encore européens ont pu être aisément manipulés. Une majorité de citoyens français reconnaissent avoir une profonde haine pour le passé de la France. L’Inquisition est accusée, à tort, de tous les maux actuels. Pourtant, c’est bel et bien la république qui a engendré et engendre toujours d’incommensurables massacres à travers le monde au nez et à la barbe de tous mais peu de gens s’en aperçoivent ou dénoncent les faits. Les esprits ont été sournoisement manipulés et on en voit les effets seulement aujourd’hui. La république semble indestructible alors qu’elle est issue d’une malversation historico-politique. Il s’agit d’un véritable coup d’État envers la monarchie française. Si ce n’était pas le cas, l’histoire de la France serait encore enseignée à l’école et les populations aisément trompées auraient eu connaissance de ces faits essentiels. Les malversations se font toujours sous le tapis. On a vu le talent de certains politiciens français contemporains pour le mensonge, il s’agit de la logique franc-maçonne qui est issue du mensonge et de la rancœur. La Franc-Maçonnerie est le symbole de Satan parce qu’elle a éloigné, divisé les peuples de Dieu en leur faisant ressentir une haine pour le Christianisme et le Dieu Trinitaire annoncé dans le Nouveau Testament. Sans cette haine féroce, la France serait encore, aujourd’hui, une monarchie Catholique. Les effets papillons générés par la Providence a permis à la Franc-Maçonnerie de régner pendant un certain temps sur le monde. Le fait de connaître la Vérité entraînera un nouvel effet papillon : l’interdiction pure et simple de la Franc-Maçonnerie. On s’aperçoit que l’homme n’a qu’un rayon d’action limité sur terre. C’est la Providence, c’est-à-dire Dieu, qui agit à travers des individus clés sans qu’ils n’en aient conscience.

Les actes politiques de la Franc-Maçonnerie a engendré, en France, une société constituée de nombreuses communautés sur le point de s’affronter pour assurer, à des intérêts étrangers, la conquête du pouvoir politique et financier français. Ce sont des capitaux non français qui tentent de se substituer à ceux de la France grâce au démantèlement pernicieux de l’État. La substitution est toujours le mode de fonctionnement d’un imposteur, il s’agit de la « technique du coucou ». La France est au bord du chaos avec un gouvernement socialiste qui s’efforce de rester dans l’immobilisme. Cette attitude génère de graves tensions chez les citoyens soucieux de voir survenir une politique plus juste. Cela entraîne de la violence, des suicides ainsi que diverses maladies. En sachant que le gouvernement socialiste de 2014 est constitué d’une majorité de francs-maçons, on peut deviner la suite. Les conséquences de la gouvernance actuelle va, plus que probablement, entraîner un nouvel effet papillon. Une guerre civile est à craindre, en France, dans les prochains mois ou les prochaines années si rien n’est fait pour enrayer ce processus de destruction programmée. La Franc-Maçonnerie n’ayant pas honte de ses mauvaises origines continue d’enfoncer notre pays, à cause d’une rancœur tenace qu’elle n’a jamais su dompter, dans les abysses. Les Francs-Maçons sont eux-mêmes victimes de la malédiction de Jacques le Molay. Les ennemis de l’intérieur, responsables de beaucoup de maux par dommages collatéraux ou directs, s’enfoncent jusqu’au cou dans leur propre irrationalisme. Cette géniale stratégie politique est couverte depuis le début par les institutions des républiques successives. La république est déjà morte et enterrée parce qu’elle s’est elle-même noyée dans son incohérence. Personne n’ira à ses funérailles parce que la rancœur qu’elle entretient vis-à-vis du passé de la France l’a rendu infréquentable.

La Franc-Maçonnerie est sur le point de se désintégrer. Une maladie intestine a engendré une profonde crise en son sein. Le Temple maçonnique est en flammes. Il est temps de passer à autre chose. Renouer avec le passé de la France est la seule chose à faire. La monarchie apportera à la France un véritable bonheur parce qu’elle saura lui redonner la Foi, l’Espérance et la Charité à travers une Liberté, un Amour ainsi qu’une Alliance fraternelle basée sur les véritables lois de Jésus-Christ. Les citoyens manipulés par cette république de l’échec sont bien incapables de se rendre compte de la force de leur endoctrinement. Tout comme le siège de Jérusalem a détruit le second Temple, les esprits sincères, les hommes de bonne volonté, démantèleront l’édifice maçonnique. Ceux qui n’écouteront pas et refuseront de voir la réalité en face subiront de plein fouet l’inévitable sentiment de colère qui se répand à travers les médias. Les communautés françaises s’affronteront inévitablement à cause de la montée de cette violence insufflée, on commence déjà à sentir l’ouragan se lever. Ceux qui continueront d’avancer dans le couloir maçonnique prendront les armes et se battront pour défendre les idées qui ne sont pas les leurs. Comme on l’a déjà vu, la Franc-Maçonnerie a toujours pris le pouvoir en faisant s’affronter différents camps. Les acteurs politiques sont toujours dans les coulisses.

fin_justifie_moyen_politique_finance

Au lieu de condamner les coupables de cet effroyable malaise contemporain, il est préférable de se concentrer sur notre projet de restauration. La Franc-Maçonnerie s’effondrera sur elle-même à l’instar du Colosse d’Argile du fait de son incohérence originelle, simplement parce que, tôt ou tard, la Vérité rattrape toujours le mensonge. Si nous tombions dans le piège maçonnique de la haine et de la rancœur, nous nous ferions comparable à eux. Il faut, au contraire, se lever pour rendre hommage au bon roi Louis XVI, lâchement assassiné. Nous devons nous focaliser sur cette volonté de lui rendre l’Amour qu’il avait pour la France et son peuple. Rendons hommage à ce bon roi, en fleurissant sa tombe, en ouvrant les yeux sur la machination politique et en appelant par nos prières le retour de la monarchie Catholique en France. Si nous devions être confrontés à la haine des citoyens manipulés, nous les laisserions hurler sur le bord de la route comme l’a fait, dans le passé, notre Seigneur Jésus-Christ. Cependant, le temps de la Crucifixion est terminé, il est nécessaire de reprendre l’histoire de France ou elle s’est arrêtée. Soyons forts dans l’Amour de la Vérité parce que nous serons épaulés par la Providence. C’est dans ces temps troubles que Dieu vient, à chaque fois, poser son doigt sur son peuple qui progresse fidèlement pour restaurer son Royaume. Nous devons avoir soif de Vérité parce qu’elle donne la Vie, elle est le Chemin que le Christ nous a demandé d’emprunter. Ce sentier forestier est étroit et difficile d’accès parce qu’il est plus facile d’emprunter l’autoroute avec son bitume, ses péages, ses aires et sa technologie. Cependant, le seul moyen d’honorer véritablement la France est de retrouver ce sentier perdu et de ne plus jamais le perdre. Gloire à la Rome Catholique héritée des Anciens, aux rois de France ainsi qu’à la France Éternelle. Je fais la promesse solennelle que les cloches des Églises sonneront, un jour ou l’autre, leur liesse dans tout le pays. La messe selon la tradition de Pie V ou Rite tridentin sera restaurée, les églises seront pleines, les prêtres nous édifieront de leurs serments. Il est temps que le Grand Pape se lève pour apporter ses lumières spirituelles, notre peuple en a bien besoin et je ne saurai être prêtre malgré mon Amour pour Jésus-Christ.

hommage_bon_roi_louis_xvi

louis_xvi_rehabilite_bourreau

grand_monarque_serviteur_peuple_france

Lien vers le fichier PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2014/06/30/un-mythe-s-effondre-le-temple-franc-macon-est-en-flammes/

Sources utilisées (dans le désordre, liste non exhaustive) :
– « Le gouvernement invisible » de Jacques Bordiot
– La « piste écossaise », documentaire
– « Cahiers » de Jean Vaquié
– « Cahiers » de Barruel
– « Nouveau Testament » et « Psaumes »
– « Jésus » de Jean-Christian Petitfils
– « Louis XIV » de Jean-Christian Petitfils
– « Lucifer démasqué » de Jules Doinet
– « Mani, Christ d’Orient, Bouddha d’Occident » de François Favre
– « Lettres de Padre Pio »
– « Sermonts du Saint Curé d’Ars »
– « La Sainte Messe » de Père Martin de Cochem
– « L’Evangile de Maria Valtorta »
– « Les Origines Secrètes de l’Humanité » de Guillaume Delaage
– « Le choix Atlante » de Guillaume Delaage
– « Le monde avant le Christ » de Gougenot des Mousseaux
– « Tao-tö king » de Lao-Tseu
– « L’histoire secrète du monde » de Jonathan Black
– « La clef de la Théosophie » de Blavatsky
– « Les cahiers théosophiques »
– « Bulles papales » diverses
– Divers livres sur les Templiers et les Hospitaliers
– Enquêtes sur le terrain et jeux en grandeur nature
– Documentaires sur les Templiers
– « 1984 » de George Orwell
– « Les fables de la Fontaine »
– Divers livres de Rampa
– Livres sur la croyance amérindienne (Hopis, Sioux)
– De nombreux livres sur le nazisme, le communisme et le socialisme
– Divers livres du Père François Brune
– Techniques de PNL
– Documents sur l’Anthroposophie de Rudolf Steiner
– Grimoires de Magie blanche et noire
– Travaux complets de « Qabal » et d’Alchimie de Jean Dubuis
– Traités sur la Kabbale
– Nombreux livres sur le Bouddhisme
– Nombreux documents sur le Christianisme
– « Contre les hérésies » de Irénée de Lyon
– Prophéties de Marie-Julie Jahenny
– Diverses prophéties
– Témoignage de Etienne Jacqueau, soldat de 1914
– Documents sur la vie de Saint Louis

Publicités
Cet article, publié dans Article, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s